Aquarelle « Anti Geek »

Aquarelle « Anti Geek »

Une aquarelle réalisée en décembre 2015.

Avant les geeks étaient une minorité, une sorte de contre culture, maintenant c’est une étiquette tendance et « cool » dans tout ce qu’il y a de banal et bourgeois.

 

151200_antigeek_59

 

 

 

Réalisé à l’aquarelle sur format A3.

 

151200_antigeek_156

vidéo time lapse :

J’ai également réalisé la musique avec un logiciel de « samples ».

 

 

 

151200_antigeek_807

 

La période de décembre m’avait inspiré un fond composé de couronnes de fleurs, de petits chevaux, sucettes et gâteaux pains d’épices en forme de bonhomme.

151200_antigeek0

 

 

Il m’a fallu environ 7h pour réaliser cette illustration.

 

151200_antigeek08

151200_antigeek142

 

 

Je travaille de plus en plus le fond de façon décorative pour faire ressortir mes personnages :

 

151200_antigeek600

 

 

J’encre souvent avec ma plume de corbeau.

 

151200_antigeek620

 

Avant de « dessiner au propre », je fais plusieurs recherches de dessins et de compositions sur d’autres papiers, dans des formats « moins impressionnants ».

151200_antigeek653

 

J’utilise l’aquarelle en couches, comme avec la peinture à l’huile. Les « puristes » peuvent donc me faire mille critiques, ça m’est égal du moment que le résultat me plait.

 

151200_antigeek751

151200_antigeek757

 

Le cadre rouge sombre s’inspire des tarots de Marseille, comme les tatouages du personnage.

 

aquarelle

Peinture aquarelle – « Marre »

Peinture aquarelle – « Marre »

 

Voici une aquarelle réalisée l’automne dernier.

marre232

Je me suis inspirée d’une personne dans une marre menaçante.

La nature m’inspire beaucoup notamment une petite marre près de chez moi à qui je rends visite quelque fois. Il semble y voler quelques créatures invisibles et cela donne naissance à des herbes hautes, des feuillages et des fleurs harmonieusement mis ensemble.

marre112

marre_162828

Je regarde l’environnement aussi avec des yeux de pattern designer, je chasse le motif, le dissèque et m’en inspire ouvertement. Rien de mieux qu’une balade pour voir toutes les textures, les matières et les couleurs nous donner envie de les imiter.

Voici donc quelques photos de la marre, qui inspire fortement pour des motifs camouflages.

 

marre

marre_162345marre_162403marre_162418

 

Voici des étapes du dessin.

 

 

marre16-16.09

 

J’ai filmé un court instant du dessin au pinceau et à l’encre :

 

 

 

 

 

 

 

 

.

marre091marre095marre096

 

Un détail

15-09_aqua-marre-det

marre114marre156marre456marre

 

15-09_aqua-marre_1

video Aquarelle serpents et fougères

video Aquarelle serpents et fougères

L’année 2015 est terminée. Je suis très heureuse d’avoir continué à développer ma création. J’ai fait quelques expositions (7) et j’ai réalisé des illustrations que j’aime beaucoup. Je me sens avoir progressé dans certaines techniques tout en continuant à expérimenter.

.

.

aquarelle serpent

.

.

Quand je partage ces créations sur ce site, j’aime montrer le travail en cours (WIP), son processus notamment dans des vidéos. J’ai fait le montage de celle ci après avoir publié sur mon site cette aquarelle exposée dans un hôtel.

.

.

aquarelle Holy Mane

.

.

Voici donc la vidéo que j’ai réalisé. Je prévois de faire plus de vidéos en 2016, j’ai créé les musiques de ces dernières mais si vous êtes musiciens et que vous seriez intéressé pour je place votre musique sur mes images, contactez moi sans hésiter.

.

.

 

 

Aquarelle Lapin familier

Aquarelle Lapin familier

 

Voici une aquarelle que j’ai réalisé au mois de mai dernier. Il s’agit d’encre de Chine appliqué à la plume naturelle sur papier d’Arches et mis en couleur à l’aquarelle.

.

15_05_lapins_det1

 

15_05_lapins_det2

 

Voici une video montrant quelques moments de l’encrage en vitesse accélérée :

.

Aquarelle Lapin familier Work In Progress from Holy Mane

 

15_05_lapinscoul

.

.

Pour la conception de ce dessin j’ai d’abord réalisé un croquis dans un format dans lequel je me sens plus à l’aise. J’ai ensuite créé un quadrillage en dessinant des droites au feutre à alcool sur un transparent. J’ai quadrillé également au crayon léger ma feuille d’Arches finale selon l’agrandissement désiré. Ainsi je peux redessiner à l’aide de ce quadrillage mon dessin à la plume sans décalquer à la table lumineuse comme beaucoup de soit disant illustrateurs le font.

.

.

aquarelle illustration

 

15_lapinWIP2

 

.

Une version noir et blanc :

.

15_lapinNB

.

Et une version numérique :

.

15_lapin630

.

Des cartes postales sont disponibles pour ce modèle « rose », n’hésitez pas à m’envoyer un mail si vous êtes intéressés :

.

15_05_lapins_cartpo

15_05_lapins_cartpo2

.

Cette aquarelle a été exposé en août dernier à Nancy :

.

MDF_Holymane_240

MDF_Holymane_401

 

 

 

aquarelle lapin 15_05_lapins_cadre2

Aquarelle Serpentine

Aquarelle Serpentine

Voici une aquarelle grand format (65cm x 92 cm) réalisée cet été.

.

.

.2015-08_serpent

 

 

.

.

Je l’ai déjà montré sur facebook. Elle suit mes précédentes réalisations, mais dans un style plus libre et rapide où le trait à une grande importance. Le contour est réalisé au pinceau souple, le visage est ensuite peint à l’aquarelle au gros pinceau aquarelle.

.

2015-08_serpentdet2

.

.

Le fond est composé d’éléments décoratifs sur fond d’encre bleue nuit.

J’ai voulu restreinte la palette de couleurs pour créer une association plus franche.

 

.

aquarelle serpentine

.

.

On retrouve dans le décor des cubes, des yeux, des feuilles dorées et des évocations de serpent. Le bas de la peinture est composé d’éléments floraux en encre brune.

.

.

2015-08_serpentdetwip

.

.

Voici une proposition d’intégration en décoration dans un intérieur de style chic XXème siècle.

.

 

2015-08_serpentroom

.

.

2015-08_serpentdet1

Aquarelle Dahlia et cube

Aquarelle Dahlia et cube

 

 

 

 

Septembre. Les gens que je croise me demandent comment se passe la reprise.
J’ai passé l’été à travailler en partie sur une oeuvre de création textile dont je suis très contente, destinée à être exposée prochainement en Italie, à préparer une exposition qui s’est annulée au dernier moment au mois d’août, à me lancer sur de nouvelles illustrations en couleur sur grand format et enfin à préparer la
convention lolita Modern Doll Fest. Même si j’ai profité des forêts et des lacs de ma région, j’aurai voulu un été qui ne se termine pas. Néanmoins, le changement de saison crée sur moi d’étranges changements, comme le fait que je n’ai pratiquement pas fait de crochet depuis le printemps, mais que mon corps « réclame » maintenant des pelotes de laines et des crochets. Cela me donne également envie de créer de nouveaux vêtements, comme si de nouveaux besoins se développaient à l’instar de la nature changeante. Le concept de vacances et de reprise est assez vague pour le meilleur comme pour le pire car lorsque j’ai besoin de décompresser, de me reposer ou de faire une pause, c’est tout simplement impossible, il me faut toujours un carnet de to do list de projets engageants (nouvelles expos) comme ennuyants (administration). (En réalité je n’ai pas de carnet, mais j’ai un classeur, tellement j’organise au maximum toutes mes idées).

Dans mes dernières aquarelles, j’avais déjà montré cette aquarelle « Signe des mains ».

En voici une autre.

2015-08_cubedahlia_det1

.

mon travail de création textile, j’avais commencé à dessiner des cubes sombres, c’est un motif très ancien chez moi, j’en avais déjà parlé dans mon précédent blogue. J’ai besoin de puiser en moi les symboles qui résonnent particulièrement plutôt que de recopier les symboles à la mode. Je développe aussi, en complément de mon travail graphique, un travail personnel sur mes sensations. A l’instar d’arts martiaux internes (le tai chi par exemple) que j’ai pratiqué pendant 5 ans et d’arts martiaux externes (que je commence très lentement à pratiquer), l’art se travaille à l’extérieur mais aussi à l’intérieur.

J’ai parfois envie de partager mes expériences en ce domaine mais c’est assez difficilement racontable. En tout cas, le motif du cube est apparu plusieurs fois dans les perceptions que j’ai reçu.

.

.

2015-08_cubedahlia_myroom

Pendant le mois de juin, pendant que je brodais sur mon travail textile, j’écoutais le dahlia noir de James Ellroy. Parfois je ne trouve pas le temps de lire tous les livres que j’aimerai, du coup j’écoute des podcasts ou j’emprunte à la bibliothèque des livres audio sur CD. J’ai également de grandes recherches à faire autour du roman noir, de l’univers des tueurs en série, du surréalisme etc… Parfois toutes ces recherches se croisent, parfois cela prend plus de temps, mais quand cela se croise, tout semble s’illuminer et c’est assez fantastique. J’ai donc dessiné un dahlia dans les cheveux de mon personnage comme un clin d’oeil.

.

.

J’aime bien quand certaines personnes pensent reconnaître des visages, ça me donne l’impression qu’il se dégage une familiarité étrange des portraits. Pour ce dessin j’ai pris modèle Sasha Luss, même si je n’ai pas mis en avant ce qui me frappe dans son visage (la blondeur, la pâleur), je pense que je la dessinerai souvent, son visage m’inspire beaucoup. J’aime rechercher des visages inspirants. J’ai interprété les cheveux de style un peu année cinquante. Pour la position des mains, je me suis pris en photo, c’est finalement ce qui reste le plus simple à faire. J’ai voulu un moment chercher des modèles, mais l’entreprise s’avère assez difficile.

.

.

2015-08_cubedahliawip

.

Voici un gif de l’évolution du dessin. J’ai commencé mon dessin en esquissant rapidement au fusain les proportions et l’emplacement du personnage, j’ai ensuite détaillé au fusain puis au crayon. J’ai ensuite encré à la plume et/ou au pinceau. L’encre était un mélange d’encre de Chine noire et d’encre brune pour stylo plume (marque Pelican). Je place ensuite la couleur au pinceau aquarelle. J’avais récemment peins en doré du bois et j’ai utilisé le reste de peinture dorée sur la robe.

 .

.

illustration Holy Mane

.

Et voici une proposition de décoration d’intérieur avec une touche graphique géométrique et année 50.

.

.

2015-08_cubedahlia_room

Aquarelle Signe des mains

Aquarelle Signe des mains

Récemment, j’ai pris mon courage pour dessiner sur des plus grands formats. L’hésitation est un peu la même que celle avec la peinture, et pourtant voilà plus de six mois que j’essaie de me (re)lancer. J’ai dépassé ma peur de « rater » quelque chose sur une grande et belle feuille et je suis contente du résultat.

15_08_fingers-detailvisage

Je vous partage le processus d’élaboration du dessin. Je travaille généralement avec des documents visuels pour travailler un visage ou une pose. Je pioche mon inspiration des visages chez les mannequins de type agence, car ce sont des visages que je trouve beau et qui me donne de belles émotions esthétiques. Pour la pose, j’ai décidé de me prendre en photo. Après l’envie de dessiner des modèles, mais la difficulté logistique de l’opération, j’ai trouvé que c’était mieux de me dessiner et d’arrêter toute fausse modestie.

15_08_fingers-wip

J’ai eu une longue période où je dessinais directement à la plume sur le papier, mais sur plus grand format je prends quelques précautions en esquissant le tout avec un fusain. Ensuite je reprécise les traits au crayon de papier (ici 8B). Et enfin je dessine au pinceau à calligraphie avec de l’encre légèrement brune.

Pour terminer j’ai coloré le tout à l’aquarelle (ce qui n’est pas très facile).

 15_08_fingers-detailmain

15_08_fingers-global

Voilà une photo de mon espace de travail avec mon illustration (65cm x 92 cm) sur son chevalet.

15_08_fingers-studio

Voilà un exemple de rendu pour la décoration d’une chambre au style plus romantique et baroque.

illustration mode visage beauté Holy Mane

Aquarelle serpents et fougères

Aquarelle serpents et fougères

Comme je le prévoyais, ma dernière note a engendré quelques interrogations, je pense qu’il faudrait que je développe artistiquement ce sentiment de trouble, alors que depuis toujours j’ai tenté d’être dans l’opposé : la justification et l’explication.

Il y a de nombreuses œuvres et artistes que j’aime beaucoup car elles me touchent et provoquent en moi des émotions intenses, j’aime quand cela m’interpelle, me bouleverse et j’aime aussi chercher en moi le pourquoi de ces liens. Mon existence est une grande introspection jubilatoire. J’aime beaucoup les aspects sombres voire dramatiques ou violents et pourtant je me suis découverte non violente. Peu de gens comprennent cela quand je l’explique pourtant il n’est pas rare que les gens aiment par exemple des films tragiques avec des choses qui se passent mal pour les personnages tout en espérant avoir une vie sans problème.
15-04_long-snake2
Tout ça m’amène à réfléchir sur mes propres censures, pourquoi sont elles là ? Comment les dépasser ou non…
De la même manière, j’ai souvent aimé expliquer les aspects symboliques de mes illustrations, en me rendant compte qu’au final on préférait généralement garder le côté mystérieux (qui n’a jamais été mon but). J’ai toujours détesté les mystères ou le fait qu’on ne me comprenne pas, car j’ai toujours préféré aller plus loin dans les choses, explorer et comprendre, repousser les frontières.
aquarelle serpents et fougères
Et puis, grâce à ces réflexions, je me dis que je tiens quelque chose artistiquement, témoignant de ma volonté de ne pas suivre les réseaux, les petits groupes hypocrites, mais de tracer sa voie et de travailler avec ceux qui aiment travailler et non pas ceux qui aiment s’écouter parler de leur travail que personne ne voit jamais.
Se poser des questions, explorer des voies, des techniques, des émotions est également le travail que n’importe quel bon créatif doit faire.
Bien sur, tout ce processus prend beaucoup de temps à germer, nous verrons si j’arrive à accoucher d’œuvres fortes, mélancoliques, belles et profondes qui déroutent ou tourmentent les esprits.
***
aquarelle serpents et fougères
15-04_long-snake-aqua4
Pour le moment, je vous parle de mon actualité et vous partage cette récente aquarelle (déjà partagée sur ma page FB). Je suis très contente du résultat, déjà par rapport à son papier qui vient de la papeterie d’Arches, près de chez moi, mondialement connue, à l’époque où elle était encore française.
15-04_long-snake-aqua2mo
C’est la fille d’un ancien employé licencié économique qui me l’a donné. Ce papier est symbolique, il a une histoire (triste selon moi que la France perde ses signatures d’excellence tel que le Papier d’Arches), puis de transmission jusqu’à cette aquarelle. Travailler sur un nouveau papier est toujours une expérience, comme construire un projet avec une nouvelle personne, ce n’est pas toujours évident, il faut savoir tirer le meilleur de cet échange charnel. Mot peut être un peu gros mais pour moi la plume ou le pinceau, l’encre, l’eau, la couleur rencontre le papier dans un acte sensuel, qui parfois ne fait pas toujours bon effet, c’est un acte à découvrir, maîtriser, c’est une histoire véritablement passionnante.
15-04_long-snake-aqua3
Il s’agit d’un format allongé de 78 cm x 20 cm sur lequel est dessiné des visages féminins entourées d’éléments de nature florale et animale comme les serpents.
Avant de mettre de la couleur au pinceau, j’ai créé des variations en versions digitales.
15-04_long-snake
Cette aquarelle sera présentée pour mon exposition dans un hôtel trois étoiles dans le cadre d’un salon international de littérature fantastique. J’ai donc pris la décision de lui offrir un encadrement sur mesure. Je vous en reparle très vite.

aquarelle serpents et fougères

aquarelle serpents et fougères

aquarelle serpents et fougères

Illustration – lipstick in a park

Illustration – lipstick in a park

Voici une illustration réalisée l’été 2016 sur un cahier A4 avec de l’aquarelle.

 

 

crayonne et aquarelle

Le crayonné et la mise en couleur à l’aquarelle.

 

16_lipstickonabank_wip

Vous pouvez suivre les étapes de cette illustration dans ma vidéo, sous fond d’images d’Epinal.