Atelier à la Galerie St Nicolas

Atelier à la Galerie St Nicolas

Vous pourrez me voir travailler sur mes peintures à la Galerie Saint Nicolas d’Epinal.

.

231202_expo_AtelStNic

.
Je n’ai pas d’atelier, je travaille « dans mon salon » mais j’aimerai plus d’espace, notamment pour travailler sur de plus grands formats. J’aimerai aussi pouvoir recevoir du public et montrer mes peintures « chez moi ». (Si quelqu’un veut me louer un atelier qu’il me contacte).

.

.

 

2010_robeverte01

.

La ville d’Epinal propose des festivités de fin d’années autour de la fête du patron de la Lorraine, Saint Nicolas (fêté le 6 décembre). Ces fêtes se poursuivent autour de Noël et de son grand sapin jusque celles de la nouvelle année. Parmi de nombreuses activités (village, marché, patinoire, soupe populaire, fanfare…), l’association Pigment’T invite ses artistes et artisans à occuper l’espace du « centre commercial » de la galerie Saint Nicolas (Monoprix, etc…). Une boutique accueillera les produits en vente et une seconde permettra à des artistes de travailler comme s’ils étaient dans un atelier. Les pépites de Pigment’T sont en place du 1 décembre au 7 janvier 2024.
.

.

2110Voute_0930

.

.
J’occuperai une boutique et sa grande vitrine du mardi 12 au samedi 16 décembre 2023, de 14h à 18h (sauf le mercredi où je donne donne des cours de dessin du soir – ainsi que les mardis et jeudis normalement- ). 2110_Suche_319 2010_expoCC_santaMuerte08 2312Bazar_3143 2312Bazar_3143_ 2311_Bazar_301 2311_Bazar_301_
.
La peinture visible sur mon visuel est une peinture acrylique sur toile (sans châssis) peinte en septembre 2020, appelée « Spirite ». Elle a été exposé à la chapelle de la Suche, à la Voûte, et au centre culturel d’Epinal. Elle est disponible en version détail vertical en impression au format 18,2 x 11,7 cm avec bords arrondis au prix de 6 euros, lors de mes marchés d’artistes.

 

Galerie Saint Nicolas

rue Léopold Bourg, Epinal

du mardi 12 au samedi 16 décembre 2023

14h -18h

entrée libre.

Cours de peinture hebdomadaire

Cours de peinture hebdomadaire

Voilà, c’est lancé, dès la rentrée, je proposerai des ateliers de peinture hebdomadaires !

Je suis très contente de cela, j’espère que je saurai convaincre les élèves et qu’ils se montreront sensibles à ma démarche. En plus de quelques conseils techniques, j’espère pouvoir leur faire (re)découvrir quelques peintures célèbres sur lesquelles travailler. Mais si je sens que cet axe semble trop « académique », je pourrais aussi les guider vers une expression picturale plus libre. Je m’adapterai tout en préparant un programme solide.
.
Cet atelier s’ajoute à d’autres cours que j’ai déjà fait (lycée, association, institutions,…) et d’autres que je souhaite continuer de faire comme les ateliers de modèles vivants, atelier de peinture plein air, et les séances de dessins de manga pour préadolescents dans une autre structure.

.

230815_courspeintureLeoL_fb

Exposition – Galerie du Bailli – Eté 2023

Exposition – Galerie du Bailli – Eté 2023

J’expose 4 peintures (réalisées cette année et une l’année dernière), à la galerie du Bailli d’Epinal.

.

230814_expoBailli

 

.

Comme chaque année, je serai dans cette exposition avec mes camarades de Pigment’T.

.

Visage lyrique 1 :

.

2307_visagelyrique1_det01IG

.2307_visagelyrique1IG

 

 

2307_visagelyrique1_det04IG

.
Démarche artistique :

.
Je continue de chercher autour du thème central de ma création : l’Inspiration. Cette quête m’a mené aux surréalistes, à l’Imaginal de Henri Corbin, au Geschehenlassen (laisser aller proche du taoïsme) de Carl Gustav Jung, puis à l’abstraction lyrique. (Cela m’a mené aussi à Marie Madeleine et les anges, mais j’en parlerai probablement plus tard).

.

Mon désarroi face à une mauvaise mémoire, me faisant oublier les pages que je lis, me pousse à deux choses :
– prendre beaucoup de notes, écrire et synthétiser ce que j’ai appris dans des textes,
– et plonger dans le flou de mon esprit pour atteindre un état modifié de conscience proche de la méditation, de l’ici et maintenant, de l’intuition et de l’expression émotionnelle individuelle pure.
.
Visage lyrique 2 :
.

2307_visagelyrique1_det1IG

 

2307_visagelyrique2IG

 

2307_visagelyrique2_det2IG

 

Démarche artistique (suite) :

C’est ce dernier principe que réalise la peinture de l’abstraction lyrique, elle vise à l’improvisation, le laisser aller, l’expression directe de l’émotion individuelle, l’expression libre, la peinture gestuelle rappelant les mouvements, inspiration et expiration de la calligraphie (principalement arabe et asiatique) dans un geste et un souffle sacré et spirituel. Cela rappelle le dessin automatique pratiqué aussi par les surréalistes, le dessin libre, le griffonnage dans le but de laisser survenir la spontanéité. Ce sont des exercices qu’il ne faut pas hésiter à pratiquer dès qu’on a un peu de temps. Cette peinture spontanée cherche également à produire une expérience sensorielle.
.
Depuis plus d’un an, je cherche à partager ces recherches et à les enseigner, dans le but de faire germer et éclore sa créativité.
L’année dernière, je faisais des portraits de Carl Gustav Jung sur fond d’abstraction lyrique. Au mois d’avril et de mai, j’avais poussé l’expérience avec l’immersion dans la musique et j’avais proposé une performance multidisciplinaire autour de ce geste pictural dans le cadre du festival Les Imaginales. Pendant ces recherches, que l’on peut comprendre via la video que j’avais faite, l’écriture automatique comme magie talismanique (me reliant à mon arrière grand père), inspirée des sigils s’imposait dans mon travail (avec un petit tour vers le manga et le shinto qu’on peut y voir). C’est dans ces pistes que j’ai réalisé cette série de deux peintures.
L’abstrait et le figuratif s’assemblent dans des couleurs pastels et fluo, affirmés dans du bleu sombre.

.

 

Visage lyrique 1 :

2307_visagelyrique1_det02IG

2307_visagelyrique1_det03IG

 

Visage lyrique 2 et étapes de travail :

2307_visagelyrique2_det3IG

 

2307_visagelyrique2_inprogr5IG

 

2307_visagelyrique2_inprogr4IG

2307_visagelyrique2_inprogr3IG

 

2307_visagelyrique2_inprogr2IG

 

2307_visagelyrique2_inprogrIG

 

2307_visagelyrique2_det4IG

Ou :

Galerie du Bailli

place des Vosges

Epinal

Quand :

du 25 au 30 août 2023

de 10h à 19h

Expo Holy Mane Ete des artistes 2023

Expo Holy Mane Ete des artistes 2023

C’est un rendez-vous annuel désormais, je serais Place des Vosges d’Epinal les samedis 8 juillet et 19 août 2023.
.

230706_EDA2

.
C’est en compagnie des artistes et artisans de Pigment’T que je partagerais la place sous nos habituels chapiteaux. Vous pourrez redécouvrir mes illustrations, peintures, impressions, originaux et me voir peindre en direct une toile.

.
Photos d’août 2022 :
.
2307_eda_557
.
2307_eda_5832307_eda_5912211_eda_579

2307_eda_568
Vous pouvez commander des oeuvres, acheter mes illustrations et impressions sur :
– la boutique de mon site,

– la boutique Redbubble ,

 

2106_flyerRedbubble2

– la boutique Society6.

2112_promo-IG_01sage_tote

.
.
D’autres photos des années précédentes (ou « évolution capillaires ») :
.
2021
2107_EDA12juillet_190

2107_EDA12juillet_197

2107_EDA12juillet_1622019 (je n’ai pas fait l’exposition l’année 2020 des restrictions sanitaires)
.

1908_eda170

1908_eda160

1908_eda1292018

1807_eda771
.


.
.


.

 

2017
160827_ete_9432016

1608_etedesartistes614

 

 

 

Performance Le Signe Jaune x Christophe Siebert

Performance Le Signe Jaune x Christophe Siebert

Les Imaginales est un salon international de littérature de l’imaginaire.
.

3249
.
En 2018, nous avons créé avec L.B. une association de Jeu de Rôle nommée en hommage à Robert Chambers : Le Signe Jaune. Comme indiqué sur le site depuis le début, son rôle était la promotion du Jeu de Rôle, mais surtout des auteurs indépendants et des pratiques plus artistiques voire expérimentales autour du jeu de rôle.

.
cap8

.

Depuis 2014 nous nous étions présentés à l’équipe du festival comme artistes avec la volonté de créer des événements et des expositions. Nous avons fait une première soirée aux Imaginales dans un Magic Mirror en mai 2018 avec trois tables de jeux (c’était aussi l’année de mon exposition au centre culturel dans le cadre du festival). L’année suivante, nous avons plus que quadruplé les tables.


IMG_3816

 

IMG_3820

 

IMG_3867

 

La suite on la connait (pandémie, annulation, confinement,…).
Nous avons arrêté les parties, mais nous voulions nous concentrer d’avantage sur la création et les auteurs. Nous avons ainsi rencontré Thomas Munier (Millevaux), Christophe Tirodem ( Mississippi – Tales of the Spooky South),  Anders Fager (Kult), et échangé avec beaucoup d’autres comme Batronoban..
.

IMG_3790

IMG_3801

.

.

Ce dernier avait sorti en 2018 La Trilogie de la Crasse. C’est ainsi que L.B. découvrit Christophe Siebert, qui y a écrit les trois nouvelles. Il confirma son intérêt pour cet auteur avec ses premières Chroniques de Mertvecgorod : Images de la fin du monde, paru Au diable vauvert en 2020. C’est là qu’il fit la suggestion au festival littéraire de l’inviter. Après le confinement, il y eu des Imaginales en automne 2021 où il était pour la première fois présent tout en étant reconduit en mai 2022 puis mai 2023.
.
342009185_204028732378245_4317988451536160294_n

.
2305_mertvLeSigneJaune_son

Cette année, nous avons donc programmé une performance, en tant que Le Signe Jaune, avec Christophe Siebert.
Elle se déroulera dans le Magic Mirror Deluxe, le jeudi 25 mai à 21h (gratuit).
Il s’agira d’une lecture mêlant musique et peinture automatique.
.
.
2305_mertvLeSigneJaune_5329

Je travaille artistiquement sur l’Inspiration (connexion avec les muses et les messagers). Pour cela je me concentre sur le laisser aller (Geschenlassen) en peinture. J’explore les surréalistes, Jung, l’art brut, les visionnaires, les abstraits, l’hypnose, l’imaginal, la méditation, le chamanisme, l’animisme, la Tradition Primordiale contre le monde moderne, les primitivistes antitech, la transe, le paganisme…
.

2305_repetSigneJaune622

2305_repetSigneJaune612

.

J’ai la volonté de croiser les médias et de faire des projets avec d’autres artistes. Cela m’a conduit à l’idée d’une performance où la musique électronique, les masques et la lecture de Christophe Siebert me mettent en état de transe pour peindre en écriture automatique comme Austin Osman Spare. Cela questionne les réalités (virtuelles, contes, mythes). J’y joins mes amours pour l’esthétique neo-folk et industriel, à l’esprit de Coil ou du Temple of Psychic TV,… Je puise dans le No Futur et les démons du Futur Tech qui me disent de juste faire. Rendez-vous pour notre performance live le 25 mai 2023.
.

2305_repetSigneJaune628

2305_repetSigneJaune619
.

 

Holy Mane expose ses peintures de Jung

Holy Mane expose ses peintures de Jung

J’expose de nouveau 4 de mes peintures de ma série de « Carl Gustav Jung » avec les artistes de Pigment’T :
.

2212_Jungcarton

.2304_expoBailli

ou ? Galerie du Bailli, place des Vosges d’Epinal

quand ? du 28 avril au 3 mai 2023

combien ? Entrée gratuite

///////////

2211Bazar_3073(exposition au bazar des beaux Arts de novembre 2022)


221215_cristal174

(exposition au chapiteau cristal décembre 2022)

.
Je poursuis mon parcours romantique, qui vise, selon les bons conseils de Caspar David Friedrich (1774-1840), de développer ce qu’il y a sur la toile, mais aussi ce qu’il y a à l’intérieur de l’artiste. C’est pourquoi, la culture de la sensibilité, des maîtres anciens, des avant-gardes contemporaines, des psychologues, auteurs, mythologues, politologues, poètes est un travail constant et important. Il est également important d’avoir une bonne hygiène de vie, de manger ce que l’on cuisine, de pratiquer du sport, chercher le contact avec la nature, la méditation, la rêverie, etc…
.
« Le peintre ne doit pas peindre seulement ce qu’il voit en face de lui, mais aussi ce qu’il voit en lui. »
.
221215_cristal179
.

.

Depuis plusieurs années, je parcours dans mes carnets et sur mes toiles la peinture libre, ou dessin automatique, ou décoratif, intuitif etc,… L’année dernière j’ai repris le chemin des surréalistes, qui étaient très inspirés par l’Inconscient et notamment le travail du suisse Carl Gustav Jung. Sa sensibilité sur les traditions anciennes (mythes) et les religions et pratiques ésotériques sont très inspirantes, notamment parce que l’alchimie ou l’astrologie nourrissent également mon travail. Carl Gustav Jung (1875-1961) a également beaucoup travaillé sur les rêves, comme son ancien mentor Freud, mais aussi les mandalas. Ces formes sacrées géométriques sont évidemment des sujets qui me touchent, et dont on retrouve l’essence dans mon travail de motifs répétés circulaires, qui pour moi ont un rôle sacré, c’est à dire de communion (retrouvaille) avec les forces invisibles résonnant avec nos propres sens.
.
2211_Jung_moyenIG
.

.
C’est pourquoi j’ai fait une série de portrait de Jung, en pratiquant le « laisser-aller », s’approchant du Tao, et du Geschehenlassen. Cela m’a conduit à plus de peinture d’abstraction lyrique (que l’on voit en fond), comme les tableaux de Joan Mitchell.
Même si je me découvre de plus en plus sensible à l’art abstrait, il y a très peu d’artistes abstraits qui me parlent, tout simplement parce que selon mes goûts, ils n’ont rien à dire, dans le sens où ils ne se posent pas assez de question, ne cherchent pas assez de réponse, et ne se sont pas délivrés du goût officiel de la doxa (ce qui donne un résultat assez bourgeois, bien pensant et commercial de loisir créatif, mais qui fonctionne assez auprès du public actuel).
.
Je poursuis ce travail de peinture abstraite « connectée » en position de transe, avec des projets de performances mêlant musique et lecture. Je prépare la performance du mois prochain pour les Imaginales.
.
//////////

.

2211Bazar_3129

Recherche modèles pour poser

Recherche modèles pour poser

Je suis en train de mettre en place différents ateliers, dont un atelier de peinture et dessin de modèle vivant.
.
230120_modele

.
Si vous êtes modèle ou artiste (débutant ou professionnel) et que vous êtes intéressés, n’hésitez pas à me contacter. Le lieu est dans les Vosges, aux Voivres ou à Epinal. J’initie les débutants aux bases du dessin et laisse tranquille ceux qui n’aiment pas qu’on regarde leur dessin (je sais ce que c’est). On n’est pas dans le jugement ou la compétition mais dans la découverte ou la pratique d’une activité artistique.
.

1da25280a27dd8261e39155739526537

.

Idéalement, j’aimerai donner un côté Dr Sketchy aux ateliers, avec des costumes (si j’en dispose), de la musique, des petits gâteaux et des boissons (thé, café, etc…) pour un moment convivial. J’ai besoin de d’abord réunir suffisamment de participants pour pouvoir proposer une ou des dates.
Il n’y a donc pas de date pour le moment.

.

fc9f81fe472f5fd6c39e853011d18112

.

Je recherche des modèles pour poser lors de séances de peinture/dessin (Vosges).
.
La priorité est de savoir tenir une pose sans bouger plus de 20 minutes. Après si la personne est belle et élégante, c’est mieux; avec de la grâce, un port noble et du maintien c’est idéal. (Homme ou femme de 18 à 50 ans).

.
84c9aa222af11a81a3de0e8ffa830ee4

.

Pour le moment je ne recherche pas de nu, mais il faut savoir accepter des regards poser sur vous. Les photos en références sont des exemples de physique et de style idéals.

.

001cf3803ac7217f9fecd9af09ff8db9

1ce7f8650e500c104ecb03003122a5dd

163d060bd459ba1a85ee8ce00fc6d23c

276d5ff7c9010334457bbe2deeadd038

a12e12aec6e7f86cc1f24c28a0051c84

b515e48dd917c17b459123fd797f46ca

d13310773cdb039b3e9c7df9ec52ab5e

.

Bonne année 2023 ! Bilan 2022

Bonne année 2023 !  Bilan 2022

2301_bonneannee

.
.

Merci à tous ceux qui ont contribué à faire de 2022 une belle année personnelle, malgré le chaos ambiant, les injustices fabriquées par les bourgeois (inflation, plus de contrôle, moins de droits…), la violence des racailles, et autres guerres, pollutions, risques et obligations sanitaires et techno-surveillances mortifères. Continuer de vivre et survivre doit être le but.
.
.

.


2301_01bisexpo

.

- J’ai fait une longue étude sur la peinture de J. W. Waterhouse et comment The lady of Shalott s’inscrit dans les textes des légendes arthuriennes. Je me souviens avoir beaucoup donné pour cela, m’être replongée dans les textes (Chrétiens de Troyes, Tennyson,…) et (re)vu quelques films (Perceval le Gallois, the Green Knight…). J’ai pu faire une présentation orale de ce sujet, ce qui m’a donné confiance pour en faire d’autres.
.
.

2301_07texte1

.

.

 

2301_01expo
.

- J’arrive de mieux en mieux à faire du dessin libre, dessin automatique. J’ai réétudié les surréalistes, puis certains peintres abstraits, puis Jung et d’autres. Pour la rédaction d’un texte pour Rébellion, j’ai lu des textes sur la Tradition et les pérennialistes, notamment Révolte contre le monde Moderne. J’ai fait des visuels d’albums de musiques, dont un pour qui j’ai appris la calligraphie arabe (l’écriture sacrée et le geste du pinceau font parti de mes préoccupations). Je fais beaucoup de connexions avec mes croyances personnelles et cela renforce ma critique d’écologie radicale (antitech). Je fais plus d’abstrait et plus de méditation profonde (invocation de personnages) pour faire venir des scènes et des idées d’illustrations (pour le moment seulement en croquis). Je m’intéresse plus à l’art outsider, art brut et art visionnaire, celui aussi de Hilma af Klint. J’ai rencontré quelqu’un parlant avec des esprits, me disant qu’il fallait que je leur parle et surtout leur demande plus. Je passe donc d’être « plus à l’écoute des esprits » à « être plus en discutions avec les esprits ». (Que l’on y croit ou non, la démarche et la méthode créative fait qu’au final, on obtient des idées et des peintures). J’ai toujours plus ou moins envie de faire des ateliers ou des podcasts, que ce soit art-thérapie, modèles vivant, peinture en plein air, développement de la créativité etc,… J’ai un grand besoin d’échanger, de partager mes connaissances artistiques et à la fois j’ai pu constater durant mes ateliers que les gens étaient peu réceptifs et que je ne voulais pas du tout m’adapter à ces personnes. Donc je suis encore en recherches d’équilibre sur ce sujet (d’où des videos ou podcasts, mais j’ai arrêter le stream sur twitch). Je recherche moins de liens sociaux, je préfère les marginaux aux gens « normaux » qui me marginalise.
.

2301_02publication

.
2301_03nature
;

Je vais essayer de faire plus de peintures, tout en continuant d’écrire des textes, mais je vais essayer d’être moins active pour les groupes et les autres, car j’ai l’impression qu’on ne mesure pas assez la qualité de mon travail (intellectuel, manuel et graphique), surtout quand je prends du temps pour des visuels, qui ne sont finalement pas utilisés. Je vais dessiner plus de critiques de l’actualité pour les réseaux sociaux, sous l’exemple de Just Stop Oil. Je continue de dessiner des motifs répétés, que je propose dans mes boutiques society6.com/holymane et holymane.redbublle.com.

.

2301_04confer .

.

2301_05cultur

.

2301_07texte2

exposition Holy Mane au Cristal de décembre

exposition Holy Mane au Cristal de décembre

Retrouvez mes œuvres sur mon stand d’exposition et vente, au chapiteau de Cristal, place de l’Atre d’Epinal.
.
221212_chapitcristal1

.

.
Comme l’année dernière, je serai avec les sympathiques Pigment T derrière la Basilique St Maurice.
De 11h à 20h, du jeudi 15 au dimanche 18 décembre 2022, n’hésitez pas à venir voir en vrai mes peintures.
.
.
2212_Jungcarton
.
.

J’ai commencé dernièrement à peindre une série de portraits de Carl Gustav Jung sur carton brut que j’ai exposé lors du Bazar des Beaux Arts. J’ai poursuivi ma série inédite sur format A5 (environ) pour ce long week end.

 

2212_Jungpapier

(extrait d’une de mes notes sur ma démarche artistique actuelle)

Carl Gustav Jung

Les surréalistes s’intéressent aussi à la psychanalyse. Le monde des rêves, l’inconscient, les mythes, les symboles, l’alchimie, les mandalas sont des sujets étudiés par le psychanalyste suisse Carl Gustav Jung. Je me suis ainsi plongée dans des documentaires, des expositions, des élèves, des ennemis de Jung.

Son livre rouge regroupant ses notes, rêves et visions semblent vraiment intéressant en terme de méthode personnelle pour s’ouvrir à des choses. Il reprend aussi l’idée du « laisser advenir », proche du wou wei chinois qu’il appelle en allemand Geschehenlassen. Ce point me permet de travailler notamment les dessins et la peinture automatiques et libres que je réalise de plus en plus, non pas spécialement pour un résultat plastique, mais pour atteindre un état de transe me permettant de créer de façon plus fluide et inspirée, en toute conscience.
.
.
2212_Jungpapier_detail
.

.

Jung a beaucoup travaillé sur l’imagination et lorsque je lis des choses psychanalytiques sur ce sujet, j’ai l’impression qu’on parle d’évidence. Mais quand je parle à des personnes et qu’elles s’interrogent sur mon « imagination », je comprends alors que ce monde est un mystère pour la plupart des gens (qui y ont pourtant tant goûté dans leurs enfances). C’est pourquoi j’ai décidé de faire des séries de portraits de Jung, en utilisant le Geschehenlassen sur le fond et des portraits plus figuratifs et réalistes, mais dans des couleurs toutefois que j’aime (pastels, fluo, violets sombres, etc.).
Les notions de symboles, mythes, inconscients collectifs, archétypes sont également des points importants à explorer. J’ai déjà montré mes peintures récentes traitant de ces sujets avec un labyrinthe, un minotaure et d’autres éléments pour témoigner de ces inspirations.
.

Carl Gustav Jung (16 octobre)

.
.

Pour moi, peindre un portrait, ne signifie pas qu’on aime émotionnellement telle ou telle sujet, qu’on le trouve sympathique ou autre. Ici, il s’agit d’expliquer ma démarche et de citer une personne ayant travaillé sur des sujets qui m’intéressent. On peut citer ces auteurs dans des textes, comme on peut en faire des portraits en peinture.

Après une première série de 4 peintures sur carton, que j’ai présenté au Bazar des Beaux Arts, je continue mon exploration avec une série de 10 peintures sur papier supplémentaires, que je proposerai lors de ma prochaine exposition/vente du 15 au 18 décembre 2022.

Il y a d’autres sujets qui m’occupent, dans cette démarche actuelle : l’art abstrait, et notamment l’abstraction lyrique ou art informel renouant avec mes premières amours (Wols,…), le spirituel dans l’art des abstraits comme Kandisky ou Malevitch, l’art mediumnique de Hilma af Klimt, l’art brut et visionnaire, l’animisme, la Tradition primordiale, le spiritisme etc,… Tout cela rejoint et nourrit l’idée d’inspiration et de connexions à des mondes subtils (est ce notre propre Soi, inconscient, ou est ce des entités d’autres mondes?) grâce au travail de modification d’état de conscience par l’art, la méditation, les rêves ou la transe.

L’écologie en boîte de conserve industrielle, Just stop oil.

L’écologie en boîte de conserve industrielle, Just stop oil.

Aujourd’hui, des militants portant des T shirt Just Stop Oil, ont aspergé le tableau « La jeune fille à la perle » (1655) de Johannes Vermeer aux Pays-Bas.

L’écologie déteste t’elle la peinture impressionniste et l’Art en général ?

 

 

2210_justoil01

 

Le 14 octobre 2022, deux militantes du mouvement écologiste Just Stop Oil (1) ont déversé de la soupe sur la peinture «Tournesols » exposée à Londres, peinte par Vincent Van Gogh en 1888.

Le but ? Pour ces « écolos », il s’agissait de capter l’attention médiatique pour dénoncer et demander l’arrêt de projets d’exploration et de production de pétrole et de gaz au Royaume Unis.

Ils questionnent :

« Il est temps de se lever de se battre pour ce qui est juste. Qu’est-ce qui a le plus de valeur, l’art ou la vie ? »

 

2210_justoil02_

Autant il est important de préserver l’environnement et de dénoncer l’exploitation pétrolière et gazière qui le détruit, autant cibler l’art ne fait qu’appuyer une détestation de celui-ci. Sans parler du fait que l’art n’est pas responsable de la destruction de la nature, au contraire, il lui rend souvent hommage et grâce, en tire une inspiration infinie et conduit l’âme des hommes à la contemplation.

Ce geste de destruction symbolique (les actions étaient non violentes et les peintures étaient protégées par des vitres) de l’art a motivé d’autres personnes à poursuivre ce saccage. Le 23 octobre, c’était au tour des « meules » de Claude Monet d’être aspergées de purée dans un musée allemand par des membres de Letzte Generation.

Comme l’a révélé Nicolas Casaux sur le site Le Partage (2), ce genre d’actions a pullulé cet été, comme le 22 juillet en Italie contre « Le Printemps » (3) de Sandro Botticelli (1445-1510), parmi d’autres actions ne ciblant pas spécifiquement l’art (le tennis, le cyclisme, etc.). Il relie ces groupes écologistes à un même fond les finançant : le Climate Emergency Fund (4).

 

2210_justoil03

 

Ses fondateurs sont des héritiers milliardaires américains investissant dans les énergies renouvelables, la technologie, la santé (biotechnologie). Il est étonnant de voir que l’un des fondateur est Aileen Getty qui a hérité sa fortune grâce à l’exploitation du pétrole par la Getty Oil Company.

 

2210_justoil04

 

En effet, financer des groupes se croyant écologistes permet une bonne visibilité donc propagande pour préparer le terrain et l’opinion publique aux produits de demain issus de leurs investissements. Ce capitalisme vert, ou greenwashing, n’a d’ailleurs souvent d’écologique que l’étiquette. La plupart des énergies renouvelables nécessitent l’usage de combustibles fossiles ainsi que d’autres infrastructures polluantes. Ces fonds permettent aussi de soutirer de l’argent à des philanthrocapitalistes, industriels et autres stars leur vendant ainsi une bonne image sans devoir changer leur mode de vie polluante, mais il prend également l’argent public issue des lois votées par les candidats que ces fonds soutiennent.

 

2210_justoil05

Just Stop Oil réclame l’arrêt de l’exploitation pétrolière au Royaume Unis, mais ne demande pas de décroissance de l’activité nécessitant ces énergies. Ainsi les anglais devront bien trouver cette énergie quelque part, et s’ils ne la produisent pas, s’ils ne sont pas souverains en énergie, ils devront bien l’acheter, par exemple aux Etats Unis, les principaux bénéficiaires de ce boycott de concurrents locaux.

En France, Yannick Jadot (Europe Ecologie Les verts), réclamait pendant les présidentielles en mars 2022 qu’on arrête d’acheter du pétrole et du gaz à la Russie, dans une injonction totalement hypocrite, paternaliste et risible :

« Si pour sauver la démocratie en Europe, il faut faire tourner sa machine à laver la nuit plutôt qu’à 18 heures, c’est le prix que nous devons être prêts à assumer » (5).

 

2210_justoil06

Le résultat de tout ce cirque permit de débloquer des accords commerciaux en achetant du gaz de schiste ultra polluant, aux Etats Unis, les grands gagnants de l’histoire, pendant que le peuple français peine de plus en plus à pouvoir payer ses factures, malgré les profits des actionnaires et des industriels des énergies. Si l’arrêt des centrales nucléaires paraît un effort écologique, l’accroissement des besoins en électricité par les produits que cette société de consommation nous impose (voitures électriques, ordinateurs, appareils connectés, métavers,…) n’est pas logique, sauf si cela sert à des industriels américains, comme sait si bien nous imposer l’Union Européenne.

Ces fonds capitalistes, tout comme son idéologie déconstructiviste (6) (et son wokisme) détournent aussi l’énergie et la colère légitime de jeunes et moins jeunes qui ont raison d’être insatisfaits de la société vers des mensonges. Au lieu de se révolter contre les vrais responsables des crimes de l’environnement (les industries polluantes, les politiques, le capitalisme,…) et autres causes sociales (l’inégalité et l’appauvrissement croissant des populations,…), ils font des actions, qui n’arrêtent pas les nuisances et destruction de la nature, tout en se trompant de combat et de cibles (des peintures et des sculptures).

Cette société capitaliste (via ses médias, ses dirigeants, ses entreprises, ses financements d’associations progressistes) a transmis à nos enfants la haine de l’Art, la haine de la peinture figurative, des maîtres anciens, de la culture européenne et française.

Les militants de Just Stop Oil ont décidé de jeter de la soupe en conserve (dont ils ont repris le symbole sur leur page Instagram), rappelant immanquablement les sérigraphies de soupe Campbell de Andy Warhol qui ont imposé le pop art américain, soit le début de l’art contemporain (débutant avec l’action painting soit le fait de lancer de la peinture sur une toile et la performance) et de la société de consommation (avec les conserves et boîtes industrielles remplaçant la vraie cuisine).

2210_justoil07

 

A la fin du XIXème siècle, Paris rayonnait artistiquement sur le monde au point d’accueillir les artistes du monde entier. C’est pourquoi le peintre hollandais Vincent Van Gogh s’est installé en France, pour s’imprégner de l’impressionnisme dans lequel excellait Claude Monet.

2210_justoil08

 

Après la seconde guerre mondiale, les Etats Unis ont imposé un plan de reconstruction de la France (dont ils avaient bombardé la Normandie) contre une dette financière et l’introduction de la propagande et culture capitaliste américaine. Le plan Marshall, aidé par la CIA, la famille Rockefeller (qui s’est enrichi avec le pétrole) imposa la nouvelle peinture américaine, pour dépasser et faire oublier notre propre histoire et héritage artistique. (7)

De la soupe en conserve (sérigraphiée) signant le début de la fin de la peinture figurative européenne, revient salir les tournesols de Van Gogh et chasser la fierté de notre identité européenne pour la ringardiser et la condamner de tous les maux des éveillés progressistes (« sexiste », « raciste », et maintenant « responsable du changement climatique »), tout cela, de la main (collée) de nos propres enfants.

Les militants de Just Stop Oil et autres groupes écologistes en héritiers de l’art contemporain enchaînent leur quart d’heure de célébrité comme Andy Warhol l’avait annoncé en 1968 avec ses 15 minutes of fame (8), chassées par toujours plus d’actualités obsolescentes alimentant la machine capitaliste.

 

2210_justoil09

(1) https://juststopoil.org/

(2) https://www.partage-le.com/2022/08/10/derniere-renovation-alternatiba-extinction-rebellion-etc-la-pseudo-ecologie-au-service-du-capitalisme-industriel-par-nicolas-casaux/

(3) https://www.lefigaro.fr/culture/patrimoine/des-militants-ecologistes-collent-leurs-mains-au-printemps-de-botticelli-a-florence-20220725

(4) https://www.climateemergencyfund.org/

(5) https://putsch.media/20220311/actualites/societe/video-si-pour-sauver-la-democratie-en-europe-il-faut-faire-tourner-sa-machine-a-laver-la-nuit-plutot-qua-18-heures-cest-le-prix-que-nous-devons-etre-prets-a-assumer/

(6) https://acontretemps.org/spip.php?article581#nh1

(7) voir l’article que j’ai écrit « Faut-il aimer l’art contemporain », dans le magazine Rébellion n° 90.

(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Quart_d%27heure_de_c%C3%A9l%C3%A9brit%C3%A9

texte et illustrations : Holy Mane

exposition Holy Mane – Rose poussière

exposition Holy Mane – Rose poussière

C’est déjà le dernier jour de l‘exposition de mes trois peintures à la Galerie du Bailli.
.

2208_Bailli_539

.
Merci à tous ceux qui se sont déplacés sur la place des Vosges d’Epinal pour voir mes peintures en vrai. A l’ère du virtuel, je pense qu’il est important de ne pas négliger la plasticité des oeuvres, c’est pourquoi j’aime travailler de plus en plus sur les textures et les matières, sans oublier de donner un côté éthérique et mystique à mes peintures.

2208_Bailli_527
C’est également le dernier jour du mois d’août, ce qui chez moi colore toujours un peu mon moral d’une certaine nostalgie. Septembre annonce une rentrée remplie de renouveau et de nouveaux projets, en espérant aussi de nouvelles rencontres et de nouvelles ouvertures.

.

.

2208_Bailli_531

2208_Bailli_540

 

.

2208_Bailli_535

Exposition – Galerie du Bailli – Eté 2022

Exposition – Galerie du Bailli – Eté 2022

Cet été, en plus de mes marchés à l’Eté des Artistes (16 juillet et 27 août 2022), retrouvez trois de mes peintures, à la galerie du Bailli d’Epinal.

 

2208_expoBailli

 

L’exposition collective avec Pigment’T se déroule du vendredi 26 août au mercredi 31 août 2022 !
La galerie du Bailli se trouve sur la Place des Vosges d’Epinal, dans une magnifique architecture de la Renaissance, vous ne pouvez pas la manquer.

 

 

2005_visage-acrylrose01

 

Ces peintures ont été réalisé en 2019. C’est la première fois que je les expose.

 

J’ai voulu travailler la fluidité du pinceau, la texture et la palette de couleur réduite.

Si vous suivez mon travail plastique, vous verrez comment leur style se situe comme une pièce de puzzle amenant à mon style pictural actuel.

.

.
2005_visage-acrylrose02

 

.
Pour cette troisième peinture, j’ai tenté un style encore plus graphique qui rappelle un peu le style « cartoon » voire manga avec une stylisation moins proche du réalisme. L’idée est de simplifier le trait pour obtenir un maximum d’informations (émotions, lumières,…) avec un minimum de trait, dans un esprit de calligraphie japonaise considérant le pinceau comme un sabre suivant l’inspiration et l’expiration du Ki (souffle et énergie vitale). La plupart des personnes considère la peinture comme un passe temps, pour moi c’est une discipline martiale demandant beaucoup de technique, d’observation, de concentration, de doute, de persévérance, d’échec, de souffrance, de satisfaction, de joie, de spiritualité, pour atteindre un certain « lâcher prise » synthétisant des heures et des heures de travail, comme la main d’un artisan ou d’un samouraï répétant son geste parfaitement de la façon la plus juste possible. C’est évidemment également une introspection et un chemin à l’intérieur de son âme et une recherche (plutôt une retrouvaille de nos sens Traditionnels) de sensibilité pour une connexion avec un grand Tout supérieur (pas dans le sens hiérarchique mais dans le sens d’une autre nature) et Sacré.

.

 

2005_visage-acrylrose03

 

 

 

 

 

 

Exposition Holy Mane à Bourbonne

Exposition Holy Mane à Bourbonne

Après 6 ans déjà, j’expose de nouveau des peintures à l’office du tourisme de Bourbonne-les-Bains.

C’est une exposition collective qui se déroule du 3 au 30 juin 2022.

.
.

2204_Minotaure_1543
.

Ce sera l’occasion d’exposer mes dernières peintures réalisées ces derniers mois.

.

  • Oeuf et serpent, 21 x 29,7 cm
  • Minotaure surréaliste et centaure pasolinien, 21 x 29 cm
  • Etoile du Matin, 50 x 61 cm
  • Fleur bleue Novalis, 50 x 61 cm

.

2204_Minotaure_1547

 

 

 

 

 

Ces derniers temps, je me suis concentrée sur l’inspiration. Suite à une méditation guidée, j’ai voulu développer le symbole du serpent qui se mange la queue (Ourobouros). Son message était l’idée de retrouver son cerveau reptilien, c’est à dire les réflexes, les pulsions, l’instinct animal, en plongeant dans une mémoire atavique très très ancienne, qui remonte avant la naissance de l’homme.

.

Parallèlement à cela, je me suis replongée dans les artistes surréalistes, en écoutant des interviews des intéressés plutôt que des rapports de journalistes et critiques d’art. Il faut remonter à la source. Le surréalisme est multiple car il englobe de nombreux artistes et poètes, pas toujours d’accord entre eux, et qui ont tous évolué durant leurs vies et l’actualité de la société (notamment les guerres mondiales).

 

2204_Minotaure_1546

A la base, je recherchais des techniques d’inspiration, comme le dessin libre, les cadavres exquis, l’analyse des rêves etc,… J’ai été agréablement surprise d’entendre quelqu’un mettre des mots à des choses que je faisais également, notamment quand Duchamp (?) parle du moment avant le sommeil où l’esprit capte des mots et entend ou restitue des choses. Je me suis toujours demandée si c’était un phénomène partagé, si j’entendais des voix, etc… Le genre de message que j’entends est parfois très étrange et souvent comique, par exemple « il faut aller dans la prairie pour sortir des saucisses ». Autre exercice important que je pratique en me demandant si je suis la seule à le faire est ce qu’on peut appeler des « méditations guidées ». Avec mon ami, on appelle cela des « régressions », car les techniques se rapprochent de celles des personnes cherchant à « remonter dans leurs vies antérieures ». Je ne crois ni ne crois pas aux vies antérieures, je laisse chacun croire ce qu’il veut, mais ces exercices sont intéressants tant ils sont riches en symboles. Les surréalistes les faisaient également, et les appelaient des « rêves éveillés guidés« , donc j’aime utiliser leurs mots.

2204_Minotaure_1548
A la base, c’est un constat sur ma voix. J’aimerai la travailler pour créer des podcasts ou entretiens, mais j’ai beaucoup d’exercices de diction, de respiration à faire. Parfois découragée et sévère, je me disais que ma voix n’arrivait pas à être dynamique, mais qu’elle avait un côté soporifique. De ce fait, j’ai pris le taureau par les cornes en me disant, quitte à avoir une voix faible, autant en faire quelque chose, et j’ai voulu développer quelque chose que j’aimerai un jour mieux développer : le soin et le bien être pour les autres. J’ai donc cherché à faire de la méditation guidée pour les autres et de « l’art thérapie », afin de développer son intuition. Finalement, j’ai utilisé ces recherches pour mon propre travail d’inspiration et je suis arrivée à des résultats intéressants. Il s’agit d’une sorte de dialogue intérieur, ou de dialogue avec son inconscient. On pourrait aussi penser à des dialogues avec des entités. Chacun ses croyances, pour moi, l’idée est de recréer ce lien entre moi et l’Invisible. C’est la quête principal de mon activité artistique, qui est aussi ma pratique spirituelle ou religieuse.

.

2204_Minotaure_1550

Les surréalistes puisent dans leurs rêves et dans l’inconscient et contrairement avec ce qui a l’air de se faire en « art thérapie » actuel (domaine que j’aimerai creuser pour proposer des ateliers), les surréalistes ne mettaient pas de morale et n’hésitaient pas à explorer les aspects sombres, inquiétants, sexuels ou tabous. Pour ma part, je souhaite surtout travailler de cette façon, sans morale, et ne pas essayer de faire coller le praticien d’art thérapie à des cases de « positivités ». Evidemment, chaque personne choisit son chemin, il n’existe pas de méthode universelle applicable à tous. Pour ma part, j’ai toujours aimé le côté obscur.

2204_Minotaure_1544

C’est ainsi que les surréalistes ont également exploré des mythes anciens, greco-romains, mais aussi tout ce qu’on appelait au début du XXème siècle « Art nègre » (nom qui a donné une revue), qu’on a appelé par la suite, arts primitifs, et qui ne se limitaient pas à l’Afrique, mais allait chercher du côté des traditions et peuples de tous les continents. Ces objets d’arts primitifs sont un témoignage important de la manière dont les peuples vivaient de façon traditionnelle, c’est à dire, en lien avec le sacré dans leurs quotidiens. Les modes de vies traditionnels sont des sources d’inspirations pour moi, tant le monde moderne me semble violent, mensonger, corrompu, malsain, capitaliste, etc… Le mythe du minotaure vibrait en moi depuis que je suis enfant. Je me souviens vers mes 10 ans lire le « livre dont vous êtes le héros » avec le minotaure. C’est une figure qu’on retrouve aussi chez Picasso, il me parle pour son côté lié au symbole de la Terre. Il y avait aussi un côté sexuel et puissant qui intéressaient les surréalistes. J’aime également tout ce qui concerne les dédales crétois (j’y ai pris le symbole du double labrys, que j’ai brodé sur de nombreux travaux).


.

Le centaure est également un personnage mythologique que j’aime. Une analyse du film Médée de Pier Paolo Pasolini m’avait notamment intéressée sur le personnage du centaure (Chiron ?) incarné par Laurent Terzief.
.

medea
.
Cette analyse disait en quelque sorte qu’il représentait un lien entre le monde moderne (humain) et le monde primitif (animal). Il y a aussi ce rapport entre monde profane (moderne) et monde sacré. Pasolini y ajoute une note politique et social, critique du capitalisme et de la société bourgeoise qui entre parfaitement avec mes idéaux. J’avais déjà dessiné une sorte de centaure dans des linogravures repris dans certaines de mes cartes de voeux.

.

.

.

J’ai donc nommé cette petite ( 21 x 29 cm) peinture acrylique Minotaure surréaliste et centaure pasolinien.

 

Dans la continuité de mes autres peintures, j’ai ajouté de la texture, celle-ci apporte un côté primitif et brut qu’inspirent les deux créatures mythologiques. Il y a également un motif de labyrinthe, celui-ci, en plus de se référer une nouvelle fois aux dédales minoens dont le Taureau est une figure importante et dont le mot labrys reprend la racine, symbolise dans cette peinture, la quête vers son Soi profond, (la quête initiatique, quête du Graal, de la pierre philosophale changée en or,…), ou vers son inconscient. L’idée est de revenir une fois encore à son être primitif, primordial, sacré, anti-moderne, d’une tradition primordiale guénonienne. Le labyrinthe est celui du dallage de la cathédrale de Chartres qui a un côté ésotérique et appelle l’homme à faire le chemin, le pèlerinage, la pérégrination, (thème romantique que Lord Byron a remis au goût du jour au début du XIXème siècle) vers le sacré, vers le monde Invisible.

.

///edit du 9 février 2024 :

 

Notes du 9 février 2021 :

J’ai fini la rédaction de mon article, et cela m’a ouvert la voie vers de multiples synchronicités qui m’enivre.
1 – En lisant/écoutant le travail de Dany C sur Pasolini, je me suis rapprochée de l’oeuvre du cinéaste et notamment ses « oeuvres mythologiques ».
2 – La rédaction de mon article m’a amené à une hypothèse (il faudra lire l’article à paraitre dans le prochain numéro de Rébellion) sur le Sacré et la vision archaïque du monde.
3 – Je lis aujourd’hui cet article
https://journals.openedition.org/etudesromanes/4075
et il reprend mon hypothèse et rassure mes doutes. Je doutais en écrivant mon article d’utiliser le mot « archaïque » et d’être trop peu nuancée (d’être très manichéenne sur « monde archaïque » > « monde moderne »), mais finalement je ne suis pas la seule sur cette voie et donc je vais la poursuivre.
4 – J’apprends comment Pasolini s’inspire de Mircea Eliade, à qui je réfère beaucoup dans mon article et qui m’inspire beaucoup.
5 – J’avais lu aussi le début de Joseph Campbell à qui je réfère dans mon article, qui parle notamment du complexe d’Oedipe. Mircea Eliade semble lui répondre, et Pasolini en fait un film. Ce n’est pas le mythe ou le complexe qui est intéressant ici, mais son interprétation chez ces trois personnes.
6 – Je lis dans l’article en lien, la figure du Centaure (dans l’oeuvre Médée). Cette semaine j’ai vendu une gravure d’un centaure et on m’a demandé sa signification et ça m’a remis dans le symbolisme de la créature à la fois dans le règne animal (nature et sacré) et dans le règne humain (monde moderne), puis en lien avec le Sagittaire, symboliquement guidant, etc,… J’ai ajouté sur Twitch avant hier, une personne qui dessinait des centaures, et là je retrouve cette créature chez Pasolini (interprété par Laurent Terzieff que je trouve attirant) et son interprétation me parle tellement et raconte un peu ce que j’écris dans mon article.
7 – Il semble que Médée a des liens avec le film de Fritz Lang Die Nibelungen/ La vengeance de Kriemhild, et j’ai récemment revu une version (cheap) de ce mythe et j’ai écouté Wagner pendant la rédaction de mon article.
8 – Médée a été tourné en Syrie et en Turquie, qui reprend des obsessions Mésopotamiennes et Anatoliennes que je mets dans mon travail plastique. (voir mon site)
9 – Maria Callas m’attire aussi, elle ressemble aux types de femmes que j’aime dessiner avec de grands yeux et un nez aquilin.

https://journals.openedition.org/etudesromanes/4075

///

 

 

« Le Centaure, souvent négligé dans les réécritures du mythe, est ici une figure très importante. Personnage mythologique d’abord, il devient un simple homme à mesure que son discours se fait de plus en plus rationnel. Sa dernière évolution le transforme en technicien : sa maison de pêcheur devient même un atelier où des hommes travaillent sous sa direction. Ce Centaure-technicien, meneur d’hommes par son autorité et par son savoir-faire pratique, est le véritable pendant laïc de Médée, meneuse d’hommes par son rapport privilégié au sacré. »

Par la suite, j’ai créé une gouache sur papier (21 x 29,7 cm) que j’ai appelé Oeuf et serpent.

.

2204_oeufserpent_1530

On y trouve encore une créature mi humaine-mi animale, mais un peu plus féminine. Elle évoque les anges de part ses ailes, mais aussi des créatures plus ambiguës comme des Liliths hébraïques ou des Mélusine médiévales. L’oeuf et le serpent sont des thèmes qui me reviennent souvent, mais je ne sais pas vraiment pourquoi. Ce que j’interprète après avoir peint cette image est la phase de gestation dans laquelle j’étais.

2204_oeufserpent_1537

Je souhaitais me replonger en moi-même, être fécondée d’esprit invisible et renaître sous une forme symbolique nouvelle, être enfin cette personne de nouveau capable d’entendre les esprits et de voir l’Invisible tant la société des humains faits de mensonges, de faussetés et de laideur me donne envie de la quitter. Pour cette gouache, j’ai joué les superpositions de textures dans des expérimentations de peintures « libres », à la manière surréalistes.

2204_oeufserpent_1535

Le fond est chargé de moments de lâcher-prise, état dans lequel j’ai beaucoup de mal à me mettre. Je suis d’ailleurs rarement détendue, et c’est cet état, ce chemin que j’ai du faire pour accoucher de ces peintures qui me sont précieuses.
.
J’expose également deux autres peintures acrylique sur toile déjà exposées, elles parlent également de romantisme, d’inspiration et d’anciens mythes qui sont les thèmes de ma vie.

 

  • Etoile du Matin, 50 x 61 cm

2005_Ishtar

 

 

 

.

.