Exposition aux Imaginales 2017

Exposition aux Imaginales 2017

Cette année j’expose aux Imaginales, le festival littéraire des mondes de l’imaginaire. Retrouvez mes illustrations à l’espace Cours, en face de la bande dessinée à partir de demain jusque dimanche 21 mai 2017.

Retrouvez tout le programme sur leur site internet.

Une nouvelle session qui s’annonce très bien d’autant qu’il y a beaucoup plus de stands et d’espaces de rencontres et de conférences.

 

170517_imaginales842

 

 

Imaginales

Installation du mercredi 17 mai.

170517_imaginales847

Vous pourrez découvrir mes deux dernières illustrations :

Imaginales

170515_unautremonde

 

Imaginales

 

Exposition à l’hôtel Kyriad dans le cadre des Imaginales 2015 et ici.

Peinture : Esturgeon

Peinture : Esturgeon

 

Voici une peinture à la gouache sur carton entoilé réalisée en août 2015.

Je voulais représenter certains poissons comme l’esturgeon et la murène suite à une conversation avec mon conseiller occulte.

 

 

peinture esturgeon

J’avais envie d’utiliser une pâte de relief pour créer quelques textures sur la toile. Cela reste subtil en photo, mais se dévoile lorsqu’on observe cette peinture devant soi de plus près.

On voit notamment mon logo Holy Mane, tamponné dans la matière créant quelques motifs subtils.

 

15_08_esturgeon_wip1

Pour cette peinture, j’ai avant tout voulu partir d’une palette de couleurs bien définie, un exercice intéressant dont voici le moodboard.

 

2015-08_roseblushmauve

 

Ensuite, sans trop savoir pourquoi j’ai dessiné ce squelette de cerf.

 

15_08_esturgeon_wip2

 

 

 

15_08_esturgeon_1

 

Voici quelques étapes de la peinture :

 

15_08_esturgeon_wip3

 

J’utilise peu la gouache sur toile ces derniers temps, j’utilise plutôt la peinture à l’huile, mais je voulais faire une peinture qui me prenne moins de temps. (Ma peinture « Lune noire » m’avait pris par exemple 40 heures).

 

 

 

15_08_esturgeon_2

 

J’ai aimé peindre ces poissons dans une palette choisie, mais ce n’était pas si facile et j’ai du faire preuve de grande patience et de persévérance.

 

 

15_08_esturgeon_det

 

J’ai présenté plusieurs fois cette peinture au public, notamment pour l’été des artistes en août 2016.

1608_etedesartistes625

Exposition au château de Courcelles à Montigny lès Metz

Exposition au château de Courcelles à Montigny lès Metz

Je vous avais déjà montré en détail deux créations d’art textile (Fiber Art) réalisées pour l’exposition Art Mu au château de Courcelles.

 

affiche_artmu_2016

 

exposition

 

Cette exposition se déroulait du 17 septembre au 2 octobre 2016.

 

Voici quelques images du vernissage le 17 septembre, ainsi qu’une video que j’ai réalisé.

 

 

exposition

 

160918_artmu178

Cette exposition avait comme thème la mise en valeur de matières récupérées, détournées, recyclées.

 

Plumes d’Or

plumedor31

 

Visage de chambre 

 

art textile

 

Je n’étais jamais allée à Metz ni Montigny-lès-Metz qui jouxte cette dernière. Le lieu était vraiment beau et s’apprêtait à merveilles à une exposition. Son jardin à fontaine le rend encore plus agréable. C’est l’une des expositions dont je suis la plus fière.

 

160918_artmu191

 

160918_artmu202

 

 

exposition Holy Mane

 

 

160918_artmu199

160918_artmu201

160918_artmu215

 

160918_artmu225

160918_artmu230

160918_artmu239

160918_artmu248

160918_artmu259

160918_artmu221

 

 

 

 

Exposition Young Fiber Contest en Italie

Exposition Young Fiber Contest en Italie

Je viens de terminer une pièce d’art textile qui m’a pris beauuuucoup de temps. Je suis très en retard sur la publication des notes de mon blogue, du coup retour sur une exposition de cet été.

.

.

holymane_roueocculaire2w

.

.

J’ai participé à une exposition d’art textile dans la ville de Chieri en Italie du nord près de Turin qui avait lieu du 17 juin au 18 juillet 2016. Il s’agissait à la base d’un concours pour les moins de 35 ans : Young Fiber Contest, organisé via une exposition « Trame d’Autore ».

.

.

13413651_1079822072107201_850341163906957879_n

.

.

Lieu d’exposition, une ancienne blanchisserie réhabilitée (il me semble).

12957460_1033494846739924_8189303091882752896_o

12957614_1033495083406567_7235777434147874265_o

.

.

J’ai proposé une pièce composée d’une de mes broches à œil réalisé en fin détails de broderie de fils, de perles, de dentelles, de fausse fourrure et d’un oeil articulé d’ancienne poupée. Cela était la base mais aussi le centre de mon oeuvre, appelé « Roue oculaire ». L’oeil est un élément récurent dans mon travail, c’est celui qui voit, qui ressent mais qui voit aussi au delà du visible, oeil omniscient et conscient, il a un caractère mystique, sauvage, raffiné et parfois effrayant. Il est le témoin et au delà. Pour le mettre en évidence au sein d’un monde en mouvement, je l’ai placé au centre d’une « roue », la roue est un symbole primordial, à la fois élément technique de progrès et symbole du cycle de la vie, elle incarne le monde en mouvement. Ce symbole de roue prend la forme d’un ensemble de jersey crocheté en cercle, ce qui peut rappeler les napperons anciens, je vois dans le crochet et le tricot le symbole de la transmission des savoirs et des techniques, hélas qui se perdent.

.

.

fiber art

holymane_roueocculairew

.

.

La toile du fond est d’un rouge sombre et brillant, cela accentue le côté organique déjà présent dans l’organe de l’oeil. Cela ajoute un côté vivant, sensoriel, étrange et quelque peu chimérique d’une créature magique « qui voit ».
Cela se présente comme une sorte d’étendard, forme que j’ai pris l’habitude d’utiliser car j’aime les bannières affichant l’identité et les droits de ceux qui la portent.
.
.

thumbnail_dsc_2898dw

12968148_1033495080073234_2801178203391710035_o

.
.
Ce fut donc ma troisième exposition à Chieri. Cette fois ci la communication avec les organisateurs n’étaient pas vraiment limpide. Parfois les choses se passent bien, et parfois on ne peut que constater l’absence de respect que certains témoignent pour les artistes.
J’ai eu beaucoup de mal à avoir des réponses à mes mails, même en demandant des requêtes sur leurs murs facebook.
Apparemment je n’étais pas la seule à n’avoir reçu aucune réponse de la part des organisateurs, ils n’ont pas reçu d’autres oeuvres sélectionnées, j’ai trouvé que leur organisation avait un vrai manque de sérieux, même s’il y avait un prix, des journalistes, des élus, la télévision. Si j’étais mauvaise langue je dirais que cela cachait des manoeuvres pas très claires avec le prétexte d’accueillir des artistes, sur leur dos. Encore la politique, pour laquelle les artistes sont les éternels dindons. C’est tout de même inadmissible que des organisateurs ne prennent pas la peine de répondre à des mails, ni n’indiquent clairement à quelle adresse envoyer les oeuvres ni ne nous informent de leurs retours. Heureusement que j’ai pu me débrouiller autrement. Mais préparer une oeuvre n’est jamais quelque chose de simple : remplir des dossiers, rédiger des présentations, faire des photos et réaliser une oeuvre est autant de facette du travail d’un artiste.
.
.

13466035_1083108068445268_8961544767888399392_n

13482961_1086637648092310_2745754272404351250_o

13502648_1086633418092733_5527482698344206959_o

13522971_1086636404759101_6038680527191800142_o

13523005_1086634748092600_1125832371297038148_o

Catalogue d’exposition :

img_9899

img_9900

img_9901

thumbnail_dsc_2898cw

thumbnail_dsc_2898w

 .
 .
 Cela me rappelle de faire attention aux personnes ou organismes avec lesquels je travaille, même quand ils sont officiels. Déjà tout ce qui a une connotation « humanitaire », je me méfie maintenant car derrière les beaux discours se cachent souvent les abus les plus indignes (rien qu’à voir tous les diners de charités aux Etats Unis et entendre les discours des riches je ris jaune). Je conseille aux artistes de rédiger une politique très clairs, en français les conditions de vente, CGV etc,… Il faut avoir des garanties sur le transport des oeuvres, leurs assurances, le paiement, le pourcentage perçu, et si notre présence est requise sur les défraiements possibles. Ca parait évident mais souvent les gens veulent se la jouer intime pour éviter toutes « ces questions chiantes ». Maintenant tout ce qui est flou, « à l’arrache », je préfère couper court. On dit souvent que les artistes ont la grosse tête, mais c’est parce qu’on essaie sans arrêt d’abuser de leurs « sensibilités » et « manque de sens des affaires » (ce qui est un cliché). Je dois sans cesse justifier mes tarifs et conditions, mais je préfère passer pour une prétentieuse qu’être la soubrette de ces messieurs.
.
.
img_9909
 .
 .
On est souvent pris, nous artistes, pour des demeurés, on méprise nos études d’arts, d’histoire, de philosophie, nos recherches plastiques, esthétiques et conceptuelles. On sert la main a des « gens importants » qui nous réduisent à des idiots utiles, quand on essaie de tourner notre travail en propagande, quelle qu’elle soit. . Aucune conversation sur l’art n’est possible, on entend des clichés stupides, des considérations esthétiques triviales, mais on doit sourire en acceptant de jouer le rôle de l’idiot. On peine à croire qu’ils sont habitués des expositions et de la culture tellement cela nous laisse l’impression qu’ils n’ont jamais rien vu de leurs vies. Et puis ça parle argent, si on a bien vendu, de combien est notre CA. Et vous ? vous avez bien dépensé l’argent du contribuable ?
Bref, un petit « coup de gueule » qu’il est malheureusement nécessaire de rappeler. Mais qui ne m’empêche pas de continuer de créer.
.
.
fiber art
.
Merci à Andrea pour les photos.

Art textile « Plumes d’Or »

Art textile « Plumes d’Or »

Voici la seconde oeuvre textile réalisée pour l’exposition au Château de Courcelles.

 

plumedore_28

 

Cette réalisation a été assez difficile et longue à réaliser. A un certain point, la peinture ne séchait plus et je me suis résignée à « abandonner » et de créer une toute autre oeuvre (visage de chambre). Puis finalement la peinture a fini par prendre l’aspect que je désirais et j’ai pu continuer à travailler la matière en improvisant selon les caprices des matériaux et l’inspiration du moment pour créer une oeuvre plastique avec de la matière et intégrant un élément figuratif, l’éternel visage.

 

note art

 

Je commence presque toujours une oeuvre par des recherches sous formes de notes et shémas sur du papier.

 

plumedor36

Close up.

Détail de tissage de différentes matières.

 

plumedor41

Broderie de fils d’or sur acrylique sur tissu.

Voici une video réalisée pour présenter mes deux oeuvres.

 

 

J’apprécie créer des oeuvres plus « abstraites » qui me permettent de réfléchir d’avantage sur la composition, l’équilibre des masses, l’harmonie des couleurs, la texture des matières, la souplesse ou la finesse des détails. Même si le dessin est ma spécialité première, j’ai toujours un besoin tactile et de « mettre la main à la pâte » qui m’a orienté vers le design de mode et textile que j’ai besoin d’assouvir.

 

art textile

plumedor31

 

L’oeuvre est suspendue à une branche brute.

 

plumedor33

Détail de tissage, noeuds et broderie de différents fils, rehaussé de peinture rose chair.

 

plumedor39

plumedor43

plumedor44 plumedor45

plumedor46

Plume de corbeaux noirs peintes en or.

 

plumedor47 plumedor48 plumedor51 plumedor56 plumedor57 plumedor58 plumedor62 plumedor63 plumedor65 plumedor69 plumedor72  plumedore_38

 

 

En cours de réalisation :

 

wip0336

Le tissage en train de se faire.

wip1621

Liens en crochets pour suspendre le travail sur la branche.

 

wip5147 wip55141 wip84743 wip84747 wip85133

peinture

 

wip85955

 

broderie de fils noirs.

wip190540

Art textile « visage de chambre »

Art textile « visage de chambre »

Pour une commande d’exposition où il s’agissait de mettre en valeur de façon artistique les matières récupérées, détournées, le recyclage, le déchet soit l’objet déchu, j’ai créé deux oeuvres d’art textile.

 

visagedechambre18

 

La première avait pour matière principale une chambre à air de vélo, quelques boulons et rondelles et bien évidemment du textile et des fils.

 

160918_artmu162

J’ai voulu créer une forme figurative sur de la matière et j’ai joué sur le cercle de la chambre à air que j’ai plié, manipulé jusqu’à lui donner un visage comme dans un trait dessiné unique, en gardant le bout métallique servant à être gonflé pour créer la pupille de l’oeil.

 

img_0142

Quelques notes de travail pour la réalisation de l’oeuvre.

notes art

 

wip10412

Il était important pour moi de créer en mettant en avant la technique du tissage. Promouvoir le Fiber Art est une mission que je me suis donnée.

 

art textile

 

wip10420

 

 

visagedechambre20

 

wip30402

 

Le visage est un sujet que j’aime travailler, avec l’oeil comme une fascination. On voit ici les rondelles et écrous peints en or rehaussés de broderies de fils dorés créant des rayons sortant du centre de l’oeil.

visagedechambre21

 

wip30350

 

 

visagedechambre22

 

 

visagedechambre23

 

 

visagedechambre24

 

 

 

 

 

Exposition à la galerie du Bailli – Eté des artistes

Exposition à la galerie du Bailli – Eté des artistes

Durant le mois d’Août, j’ai participé à plusieurs reprises aux événements de l’association Pigment’T.

Leur plus grand événement est d’être présent tout l’été sur la place des Vosges d’Epinal, une ville très touristique notamment cette saison.

Pour compléter cela une exposition à la galerie du Bailli ponctue durant une semaine la fin de « l’été des artistes ».

.

1608_expobailli789

.

J’ai ainsi pu y exposer quatre dessins aux feutres et aquarelles.

.

1608_expobailli808

 

1608_expobailli819

 

1608_expobailli797

J’ai exposé pour le première fois ce dessin réalisé en 2010 au feutres et crayons de couleurs.

holy mane

Cette aquarelle appelée « Nuit Noire » a déjà été exposé au Salon de Peintures et de Sculptures de Bourbonne les Bains.

 

nuitnoireaqua28sep10

 

1608_expobailli826

 

1608_expobailli845

Ici nous avons un dessin réalisé à l’aquarelle, au crayon et à l’encre de Chine.

 

 

 

14-12_femme-aux-boucles-et-collier-vigne

 

Quelques images video de l’exposition :

 

 

Ce dessin est réalisé à l’encre de Chine, il était exposé au 4 bar.

 

2014_05_femmepistolet-430px

 

Détails :

2014_05_femmepistolet-530pxdet

 

1608_expobailli820

 

1608_expobailli795

 

1608_expobailli847

1608_expobailli852

 

1608_expobailli824

 

 

1608_expobailli805

1608_expobailli828

1608_expobailli844

 

1608_expobailli846

1608_expobailli857

Quelques photos réalisés dans la cour qui offre un joli grain de mur.

exposition Holy Mane

 

1608_842

Exposition place des Vosges – Ete des artistes I

Exposition place des Vosges – Ete des artistes I
Samedi 20 août 2016 avait lieu ma première participation à l’événement « l’été des artistes », sur la place des Vosges d’Epinal.
.
.
1608_etedesartistes612
.
Moi et mon stand.
.
.
1608_etedesartistes592
.
.
C’est l’association Pigment’T qui organise chaque été un rendez vous sur cette place emblématique de la vieille ville tous les samedis de juillet et août.
.
.
1608_etedesartistes643
.
1608_etedesartistes647
.
.
.
J’aime beaucoup le charme de cette place entourée d’anciens bâtiments comme la Galerie du Bailli de style renaissance (XVIIème s.) classée monument historique ou encore dans un style « arts nouveaux » la pharmacie conçue par l’architecte François Clasquin en 1904 qui a aussi créé le marché couvert, également classée. Si vous êtes de passage dans les Vosges et êtes amateur de patrimoine, n’hésitez pas à vous poser à la terrasse de la Brasserie du Bailli ou de la Brasserie du commerce ou encore manger des crêpes (bretonnes) pour admirer cette place.
.
.
panorama-sans-titre1
.
.
Place des Vosges Epinal
.
.
Nous étions plusieurs artistes et artisans d’art à exposer dans des stands. Voici le mien.
.
.
1608_etedesartistes565
.
1608_etedesartistes572
.
1608_etedesartistes574
.
1608_etedesartistes576
.
1608_etedesartistes579
.
.
On pouvait voir mes dernières peintures à l’huile, ainsi qu’une gouache, des estampes de gravures et autres produits dérivés (cartes postales, miroirs, badges,…).
.
.
1608_etedesartistes596
.
1608_etedesartistes598
.
1608_etedesartistes602
.
1608_etedesartistes603
.
1608_etedesartistes607
.
.
J’avais commencé à dessiner la rue pour une aquarelle, à l’instar des « peintres dans la rue » de Bourbonne les Bains.
.
.
1608_etedesartistes653
.
1608_etedesartistes609
.
1608_etedesartistes614
.
.
Il y avait également des photos de Laurent Braun à côté de ma gouache « Esturgeon » et de mes travaux de Fiber Art « third eye » et « Kybele« .
.
.
1608_etedesartistes620
.
1608_etedesartistes625
.
.
Ce jour là une petite pluie rafraîchissait l’été.
.
.
1608_etedesartistes628
.
J’ai réalisé des photographies panoramiques.
.
.
1608_etedesartistes640

Illustration aux feutres – Walkman girl

Illustration aux feutres – Walkman girl

Voici une illustration que j’aime beaucoup par son aspect féminin et « quotidien ».

 

160402_illus_pastelolita

 

Je travaille les postures de mes personnages pour leur donner un caractère plus réaliste tout en continuant d’ « exagérer » le style avec une coiffure colorée (ombre color) en volume, un maquillage et des vêtements que j’aimerai avoir.

J’ai voulu créer une scène détendue, cosy et rose, presque intime dans des moments de rêveries ou peut être même d’ennui. Quand j’étais plus jeune j’avais un walkman, ou baladeur pour écouter des cassettes. Je les rembobinais avec un crayon pour garder mes piles plus longtemps.

 

160402_illus-pastel1

En haut à droite j’ai esquissé une pose que j’avais en tête pour la reproduire ensuite au crayon et enfin encrer le dessin au stylo plume.

 

J’ai bien aimé dessiner une jeune fille avec une légère moue. On nous répète souvent qu’il faille représenter des personnages souriants, mais je réserve ça à la publicité (ce que je n’exclue donc pas dans mon travail de commande). Un sourire cache souvent une volonté de vendre quelque chose. A part si cela vient de personnes que vous fréquentez plus régulièrement. Dans la représentation de la femme, on encourage souvent à ce qu’elle soit souriante, avenante, elle incarne souvent une idée de service. Pourquoi pas. Avez vous remarqué que les hommes sont moins soumis à cette nécessité ?

Quand quelqu’un regarde mes tableaux et dessins dans une galerie et me fait remarquer que mes personnages ne sourient pas toujours, je me dis souvent que cette personne n’est pas une habituée des musées, de la culture et de l’histoire. Dans les galeries de portraits peints au fils des siècles (Louvre, Nationnal Portrait Gallery,…)  le sourire est une minorité, quand il est présent, il est si rare qu’il devient une icone (La Joconde) et jusqu’au XIXème siècle, on trouvait les sourires grossiers et dérangeants, c’est pour cela que les sculptures de Carpeaux entourant l’Opéra Garnier choquaient le public. Les sourires connotaient la folie, les gens qui ne savaient pas se maîtriser, qui étaient possédés, mesquins ou cachaient des mauvaises intentions.

 

160402_illus-pastel3

J’ai fait la mise en couleur avec des feutres à alcool, Tria, Touche, Twin Tip, Copic,…

 

C’est avec l’essor de la publicité, illustrée d’abord (Mucha), puis en photomontage dans les magazines et c’est surtout avec la société de consommation triomphante et le american way of life (pour ceux qui ont regardé la série Mad Men), que le sourire, surtout sur une femme s’est démocratisé en image pour vendre des bouteille de Coca Cola ou des cigarettes. Mais cela n’a jamais « coulé de source » qu’il fallait sourire sur les photos, on le voit d’ailleurs sur les premières photographies.

Ne pensez pas que j’ai quelque chose contre le sourire, je suis très souriante mais quand il s’agit de portrait je les trouve plus beau et romantique dans une expression plus neutre.

 

160402_illus-pastel2

J’ai dessiné une tête de cerf stylisé qui sera mon motif textile, que j’applique numériquement sur le dessin scanné.

 

Et puis il y a des modes, vous rappelez vous dans les années soixante dix la mode des portraits d’enfants qui pleurent ? Ca va ça vient, je suis souvent étonnée qu’on ne prenne pas assez de recul quand on regarde une oeuvre. J’aime bien considérer ce qui se fait, qui a été fait, ici et à l’autre bout du monde. Je parle souvent de romantisme sombre, j’aime la période symboliste et les préraphaélites qui l’ont précédé. Dans quelque chose de plus contemporain, j’aime bien ce qu’on appelle maintenant le pop surréalisme.

Concernant le symbolisme, on parle du concept d’idée, voire d’idéalisme, différent du naturalisme. Je me retrouve vraiment là dedans. J’aime représenter des figures qui parlent de mon idée d’idéal. C’est pourquoi les femmes que je dessine se ressemblent souvent, j’aime bien représenter cette beauté, la comprendre, la disséquer pour la reproduire. Mon style est très « mannequin type agence », ou Haute Couture. J’aime les visages atypiques, les corps élancés et gracieux, qui nous semblent venir d’un ailleurs. C’est pour cela que ce n’est pas du « naturalisme« . On m’a déjà demandé pourquoi je ne représentais pas de femmes « normales ». On pourrait tenter de définir la normalité, mais je pense que la personne voulait dire « moyenne », la personne « moyenne », celle qui représente la plupart des gens, qui n’est pas parfaite, mais pas non plus laide. Mon style est plus de l’illustration de mode que du chara design. Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier le travail de ce second. Donc voilà pourquoi on pourrait me dire que mes silhouettes ne sont pas « réalistes », tout comme on pourrait voir une mannequin de Haute Couture marcher et trouver quelque chose qui « n’est pas de ce monde ».

 

160402_illus-pastel_pattern

Motif Textile

 

Je comprends que cela ne soit pas le goût dominant ou majoritaire mais ce que je cherche dans l’art avant tout est de représenter ce qu’il y a au fond de moi, mes émotions, mes passions et tant pis si cela ne plait pas à tout le monde. J’ai ce besoin d’aller chercher toujours ce qu’il y a dans le regard d’une femme ou d’un homme qui me donne un frisson esthétique.

La beauté pour moi n’est pas nécessairement sexuelle. Je peux trouver un paysage très beau, je n’aurai pas de pulsion sexuelle qui s’accompagne. Je peux trouver un garçon ou une fille très beau ou belle, cela est purement esthétique. C’est pour cela que mes personnages ne sont pas spécifiquement aguicheur ou très sexy, même si j’aime qu’ils puissent être séduisants d’une certaine mesure. C’est pour ça que je ne dessine pas spécialement des femmes réduites à une grosse poitrine et de larges fesses. Ce n’est pas mon propos. Mais encore une fois je n’ai rien contre ceux qui le font.

 

Voici une video de la mise en couleur aux feutres. La mise en couleur me prend environ 1h30, le dessin également, le motif textile 1h et les finitions numériques 40 minutes.

 

illustration au feutre

 

exposition marche couvert

J’ai imprimé ce dessin numérique sur un grand format 60 x 100 cm. J’ai pu l’exposer au Marché Couvert d’Epinal pendant l’événement de la Fashion Night.

 

 

marchecou_374

PS : j’ajoute cette video honteusement piquée sur un réseau social :

 

Peindre dans la rue – Bourbonne les Bains

Peindre dans la rue – Bourbonne les Bains

A l’occasion du Salon de Peintures et de Sculptures de Bourbonne les Bains s’est déroulé un événement permettant de profiter de la ville. Des artistes étaient invités à peindre et sculpter dans la rue. C’était une première pour moi et ça m’a enlevé les quelques appréhensions que j’avais de dessiner devant des gens.

 

1608_bourb_rue4

1608_bourbonneaqua496

 

Lors de ma précédente visite à Bourbonne les Bains, j’avais remarqué un bâtiment ancien, à moitié abandonné qui m’interpellait. Son architecture début de siècle était tout à fait attirante et son aura quelques peu mystérieuse adossée à la forêt ajoutait du cachet.

 

Bourbonne les Bains

1608_bourb605

 

1608_bourb608

 

1608_bourb615

 

1608_bourb613

 

Ce fut donc ce bâtiment que je voulu peindre et je m’installa de manière à avoir un encadrement avec la fontaine et les arbres.

 

 

1608_bourb_rue2 1608_bourbonneaqua502

peindre dans la rue  1608_bourb_rue3

 

Sur la place, entourée de fontaine devant l’hotel de ville étaient mises à disposition de quoi peindre en toute quiétude.

 

1608_bourb_rue5 1608_bourb_rue6

 

Voici mon dessin au crayon. Je n’ai pas l’habitude de dessiner de l’architecture du coup cela était un exercice intéressant car je désire de plus en plus inclure des fonds et des ambiances à mes personnages.

 

 

1608_bourb_rue7

1608_bourb_rue8

1608_bourb_rue9

 

 

Les couleurs à l’aquarelle avec ma nouvelle palette de Sennelier.

1608_bourb_rue10

 

 

Petite pause à l’endroit du déjeuner. J’aimais beaucoup les grandes plantes vertes, très tendance, ainsi que cet escalier massif en bois sombre assorti à une ancienne mode au tapis vert et aux murs de briques.

1608_bourb_rue11 1608_bourb_rue12

 

 

J’ai dessiné des contours au stylo plume. Bien des aquarellistes diraient que ça ne se fait pas.

 

1608_bourb_rue13

1608_bourb_rue14

 

1608_bourb_rue26

 

 

 

 

1608_bourb_rue15

 

1608_bourb_rue16

 

 

Je partageais mon stand avec Marie Thérèse, une peintre de ma ville qui me conseille souvent pour mes peintures.

 

1608_bourb_rue17

1608_bourb_rue18

1608_bourb_rue19

1608_bourb_rue20

 

 

 

Ici se trouvait un petit autel en l’honneur de la « Vierge des eaux ». J’ai déjà expliqué que Bourbonne les Bains est une ville thermale, dont le nom vient du dieu des eaux celte Borvo. Il est souvent accompagné de sa compagne Damona, déesse des eaux. C’est forcément une figure qui m’interpelle. L’autel est probablement une sorte de syncrétisme de l’histoire du lieu.

 

1608_bourb_rue21 1608_bourb_rue22 1608_bourb_rue23

 

 

 

A la fin de la journée, chaque artiste était invité à présenter ses oeuvres au Centre Borvo.

1608_bourb_rue24 1608_bourb_rue25

 

aquarelle Bourbonne les Bains

 

 

 

J’en profite pour partager d’autres endroits de la ville (prise le jour du vernissage). J’aime beaucoup le charme des petites villes françaises qui gardent la trace d’une certaine histoire.

 

1608_bourb559 1608_bourb566 1608_bourb570 1608_bourb575 1608_bourb582 1608_bourb583 1608_bourb585

Une autre vue du bâtiment que j’ai dessiné.

 

1608_bourb589

Une ancienne fontaine avec une représentation de Damona.

 

1608_bourb595 1608_bourb598

J’écoute aux murs. (A ce moment là j’avais vraiment l’impression qu’il y avait des présences mais je n’ai pas entendu ce qu’elles racontaient).

1608_bourb607

 

 

Exposition à Bourbonne les Bains

Exposition à Bourbonne les Bains

Comme son nom l’indique, Bourbonne les Bains est une ville thermale. Située en Haute Marne, elle offre un cadre idéal pour les curistes et autres amateurs de jeux d’argents. Je dois avouer que j’ai toujours rêvé d’avoir des soins d’hydrothérapie.

Centre Borvo exposition

1607_Bourbonne582

La première fois où je me suis rendue à Bourbonne les Bains, c’était pour y danser avec une troupe de danse folklorique.

Il est vrai que la moyenne d’âge est plutôt élevée, mais pour ceux qui apprécient le calme et la tranquillité c’est plutôt un point positif. Plus je vieillis plus je préfère passer du temps avec des personnes plus âgées, je ne me retrouve pas dans les générations plus jeunes (ou alors les teenagers), bien que je me sente une éternelle enfant.

1607_Bourbonne519

1607_Bourbonne499

1607_Bourbonne585

Bourbonne organise son salon de peinture et de sculpture depuis plus de quarante ans, c’est une ville qui semble très active culturellement l’été (je n’y suis pas allée l’hiver). Il y a régulièrement des spectacles, des animations  et les artistes et intervenants sont vraiment bien accueillis autant par l’organisation que la gentillesse. C’est un des aspects qui compte le plus pour moi. J’ai beaucoup de mal à travailler avec des personnes brouillonnes, qui ne respectent pas les délais où ne sont pas précises ou carrées dans leurs explications. Malheureusement ces gens là sont rares et la vie demande une adaptation éternelle. Si cela ne tenait qu’à moi, je ne ferais que dessiner et observer, apprendre et je ne m’occuperai pas de la communication et de la gestion des événements qui implique une logistique extérieure et parfois hasardeuse. Ou je ne m’entretiendrai qu’avec des gens professionnels dans leur attitude et leurs relations.

1607_Bourbonne481

1607_Bourbonne527

1607_Bourbonne532

La salon se tient à l’office du Tourisme de la ville, un très bel espace : le Centre Borvo, du nom du dieu celte des sources dont on retrouve le nom dans celui de la ville. J’aime beaucoup ces traces païennes dans une ville. On connait si peu de choses des celtes et des gaulois malheureusement, pourtant leurs cultes et ce qui en découle sont encore présents.

Quand on y réfléchit, le fait de se faire guérir par des eaux relève de la magie ou de la sorcellerie pour les croyants monothéistes, pourtant le fait qu’on y soit habitué n’est plus un problème. Les établissements thermaux prennent le nom de la déesse comparse de Borvo, Damona. Une petite chapelle de la « vierge des eaux » est également présente, probablement une récupération chrétienne de Damona. On la prie et on lui demande des miracles, des guérisons et est apparemment bien appréciée.

1607_Bourbonne548

 

1607_Bourbonne522

 

J’ai présenté quatre oeuvres : une peinture à l’huile, Dendrobate.

 

1607_Bourbonne508

 

1607_Bourbonne509

 

J’ai également présenté un dessin au stylo plume de 2011 de la série « fille – lys ». J’aime beaucoup celui ci, il marque une période où je travaillais sur le trait et les points en noir et blanc. Le fait de voir plein de gens s’approprier ce style m’a fait vouloir expérimenter dans de nouvelles directions, j’aime prendre des risques graphiques et tester divers techniques et matériaux plutôt que de faire toujours la même recette. Ce n’est pas très commercial ou bourgeois mais c’est selon moi cela être un créatif ou un artiste.  J’ai créé des miroirs de poche roses avec ce dessin. Vous pouvez m’envoyez un mail si cela vous intéresse de vous en procurer.

 

1607_Bourbonne513

 

Cette aquarelle est assez ancienne mais je l’expose pour la première fois. Il s’agit en fait du personnage du film Nuit Noire.

 

1607_Bourbonne511

 

Enfin voici une aquarelle réalisée l’automne dernier dans les couleurs de cette saison.

 

1607_Bourbonne512

 

1607_Bourbonne538

 

 

J’ai filmé le vernissage, suivez moi pour découvrir le lieu :

 

 

1607_Bourbonne543

 

 

1607_Bourbonne500

 

 

1607_Bourbonne507

 

J’ai fait beaucoup de photos de la ville, mais je crois que j’en ai mis déjà pas mal dans ce post, du coup ce sera pour une prochaine note.

 

1607_Bourbonne504

1607_Bourbonne586

 

1607_Bourbonne591

Exposition au marché couvert d’Epinal

Exposition au marché couvert d’Epinal

Bonjour, comme je l’ai déjà mentionné j’ai fait une exposition dans un endroit assez incongru mais non dénué de charme pour autant.

J’ai exposé dans le marché couvert d’Epinal avec quatre ou cinq autres artistes locaux.

 

marchecou_352

 

marchecou_368

 

marchecou_349

 

 

L’événement qui accueillait cette exposition était la « Fashion Night », une des nombreuses initiatives de la ville pour animer le centre ville et les commerces jusque minuit. Ce soir là, la météo n’était pas au rendez vous, mais l’exposition, qui s’est déroulée du 3 au 11 juin 2016 s’est bien passée. Le marché est ouvert chaque jour sauf les dimanches et lundis et accueille les nombreuses personnes qui ont su garder un certain style de vie (opposé au tout industriel) au milieu des étals et des petits bistrots gastronomiques.

 

marchecou_356

 

marchecou_362

 

Le marché couvert est une construction de 1895 par François Clasquin dans le style du pavillon Baltar et rénové en 2007. C’est une époque architecturale et stylistique que j’affectionne assez et je suis contente de pouvoir me balader dans les rues d’Epinal et de voir quelques vestiges de la beauté d’antan. C’est encore plus présent à Nancy qui n’est pas très loin, ville de l’art nouveau.

 

marché couvert Epinal

 

Sur cette ancienne carte postale, on voit les rails de tramways de l’époque, qui n’existe plus.

marché couvert Epinal

 

L’intérieur garde également les structures métalliques et aérées des halles de cette époque et de celle de la Tour Eiffel. Même si le style est devenu beaucoup plus minimaliste par la suite, on trouve ici encore quelques décorations qui donne tout le charme de ce style. Je suis contente d’avoir pu étudier cela pendant mes années d’études d’arts appliqués.

Cette belle architecture est l’écrin qui renferme une des choses qui m’apporte le plus de plaisir dans la vie : la nourriture. J’aime beaucoup rêver devant la variété, les couleurs et les odeurs de ce qu’offre un marché bourgeois de province.

 

 

marchecou_350

 

 

Pour le choix de mes illustrations, je me suis bien sur laissée porter par le thème, qui n’est qu’un thème majeure et perpétuelle pour moi : l’art et la mode.

J’ai privilégié mes dessins de mode, qui sont peut être des illustrations que le grand public n’a pas toujours l’habitude de voir, surtout au milieu des choux et des carottes.

 

J’ai exposé des originaux (Signe des mains) et imprimé sur grands formats (1m x 60 cm) deux autres illustrations réalisées cette année.

 

 

marchecou_358

 

exposition marché couvert Epinal

 

15_08_fingers-global

 

 

marchecou_360

 

marchecou_359

Dark romantic Ispahan. 

160209_fashionillus_boheme720px

 

marchecou_374

Illustration aux feutres : walk man for sitting girl.

160402_illus_pastelolita

 

J’ai imprimé sur format A3 une composition réalisée il y a plusieurs années d’une collection Louis Vuitton réalisé à l’aquarelle, au stylo et au crayon.

 

 

marchecou_367

 

marchecou_365

 

110317_fahillLV_720px

 

Et J’ai présenté une aquarelle que j’ai réalisé cette année de la collection Chanel printemps été 2016, avec notamment Kendall Jenner à droite.

 

Chanel

 

marchecou_353

 

J’ai également présenté ma peinture « little horse » présentée récemment.

peinture little horses

marchecou_363

 

Et voici une petite vidéo de l’ambiance.

 

 

Peinture – Little horses

Peinture – Little horses

Toujours légèrement en retard pour présenter sur mon blogue mes illustrations. J’ai réalisé celle ci l’année dernière et je l’aime beaucoup.

.

 

peinture little horses

 

 

.

.

J’aimerai continuer à aller dans ce sens et mêler la précision des traits du visage et la stylisation plus libre de celle des cheveux tout en ajoutant un fond inspiré de mes recherches en pattern design.

Je l’ai réalisé à la peinture à l’eau, aquarelle principalement et reprend un peu le principe de « Serpentine » dans les lignes claires au pinceau, la palette de couleur restreinte, l’aquarelle et le fond décoratif.

——

 

J’ai inclus un motif de cheval, pour cela je l’ai gravé dans une gomme et imprimé sur le papier.

 

2015_08_littlehorses_wip

.

.

On retrouve également des motifs récurrents comme le cube, les cristaux et des symboles plus ou moins astrologiques. Le cheval a ici un symbole de protection et rappelle le signe du sagittaire, sensé m’encourager à aller vers mes projets.

.

2015_08_littlehorses_det

.

.

On peut dire que cela a plutôt bien marché car j’ai exposé cette peinture récemment au marché couvert d’Epinal avec d’autres artistes illustres locaux. Cette exposition fait d’ailleurs parti d’une longue liste qui s’est écrite cette année. J’en reparlerai prochainement.

.

 

exposition marché couvert Epinal

.

2015_littlehorses_deco

Exposition et misogynist’s nightmare

Exposition et misogynist’s nightmare

Retour sur le vernissage de l’exposition à la galerie du Bailli pour le salon des Indépendants 2016 de l’Académie d’Arts Plastiques d’Epinal.

.

1606_bailliinde92

.

.
Tout d’abord une petite présentation, l’académie d’arts plastiques n’est pas une école, car on me croit souvent « étudiante de cette académie », c’est une association ouverte à tous rassemblant divers artistes et amateurs de tous âges à travers différents ateliers, comme la peinture, la gravure, la photographie etc… Je co-anime moi même un atelier sur les arts textiles appelé Fiber Art Epinal. Cette académie existe depuis plus de 50 ans et organise des expositions à thèmes. Cette année le thème était « sens dessus dessous ».

.

peinture visage Holy Mane

.

13330941_899566333499149_3297550545924767181_n

 .

.

J’ai décidé de présenter trois dessins à l’encre de Chine sur peinture comme un triptyque.

J’ai tout simplement pris le parti de dessiner des visages féminins dans tous les sens, donnant un aspect « sens dessus dessous ».

.

dessin visages Holy Mane

.

.

J’aime beaucoup dessiner ce genre de visages dans un trait fin. J’ai d’abord créé un fond de couleurs douces et pastelles à l’aquarelle sur lequel j’ai enchevêtré ces visages.

Je dessine la plupart du temps à partir de modèle de visages qui me plaisent et m’inspirent, généralement issus de mannequins type agence. J’aime beaucoup ce style et j’ai remarqué qu’il était loin de faire l’unanimité. Et finalement cela donne un intérêt encore plus grand à mon besoin de dessiner cela.

.

1606_misogWIP

.

.

.

1605_misogynistsnightmare_det2

.

.

Une fois mon dessin terminé, je l’ai appelé « Misogynist’s nightmare » car je trouvais justement que ça pouvait constituer tout ce que déteste les hommes qui n’aiment pas les femmes ou ne les aime qu’en tant qu’objets à posséder ou êtres inférieurs, avec moins de droits qu’eux (et souvent plus de devoirs). Cela peut paraître cliché, mais je ressens souvent cette pression misogyne autour de moi au travers de réflexions que j’entends, même quand elles ne me sont pas adressées directement. Non seulement cela m’agace, mais je trouve que philosophiquement c’est une façon de voir la vie opposée à la mienne et mes idéaux.

.

grand prix de la ville d'Epinal 2016

13331034_899566166832499_3604323639321357951_n

exposition Epinal

13346759_899566103499172_2587089206746735995_n

.

.

Du coup quand ce dessin a reçu un prix le soir du vernissage, cela avait encore plus de valeur. Comme le fait d’affirmer le droit à l’existence de certaines femmes, dans leur fragilité, sensibilité, délicatesse et mystère. Je suis vraiment favorable à la sensibilité (des femmes et des hommes) et du coup totalement opposée au fait que celle ci soit sans arrêt persécutée, attaquée ou abusée.

.

1606_bailliinde90

.

.

J’ai longtemps fréquenté des personnes qui aimaient également la sensibilité, mais qui ne l’aimait que pour la dominer. Ce qui n’est pas mon propos. Si je dessine des personnages aux allures ingénues, romantiques ou tristes, ce n’est jamais pour exciter le bourreau mais au contraire pour leurs droits d’exister en tant que telles (et non objet de quelqu’un). Je pense également qu’un sujet romantique au sens allemand, ne doit pas systématiquement se conformer à l’image de bonheur factice. Beaucoup de gens préfèrent des images de femmes souriantes, mais personnellement j’y vois souvent des présentations powerpoint ennuyants dans des bureaux de communication de publicitaires.

Je pense sincèrement qu’une civilisation raffinée, éduquée et cultivée est plus épanouissante et riche que lorsqu’on prône des valeurs de barbarie, de violence gratuite, matérielles, de mensonges et d’abus en tout genre. En revanche je suis totalement pour défendre mes valeurs par la violence, car pour moi la défense n’est pas gratuite. J’ai été trop longtemps dans le pardon des bourreaux et l’accablement des victimes comme on me l’a bien appris sagement et franchement ça ne m’a jamais amené à quelque chose de positif mais maintenant c’est oeil pour oeil et dents pour dents. On peut tout à fait être sensible et combattant.

.

sens dessus dessous visage

.

1606_sensdessus1

.

1606_sensdessus

.

.

Mes deux autres dessins à l’encre de Chine sur peinture aquarelle et acrylique peuvent se présenter dans deux sens : haut et bas (au lieu de multiples pour « misogynist’s nightmare »). Cela peut évoquer la figure du personnage de cartes à jouer que j’aime assez. J’ai aimé me concentrer sur le trait, dans le fait de réunir les deux têtes par une ligne simple et fluide, donnant un caractère abstrait dans les visages pourtant bien détaillés donc réalistes.

.

Holy Mane aquarelle dessin

.

.

L’exposition avait lieu à la galerie du Bailli d’Epinal. Elle démarrait le 3 juin 2016 et finissait le 11. Lors du vernissage j’ai remporté le troisième prix correspondant au prix « Espoir ». Ce qui était une totale surprise et pris comme un encouragement voire un désir de voir mon travail s’épanouir.

.

1606_bailliinde84

.

13339663_899566373499145_2911050899911166614_n

13339696_899566143499168_486616068969662453_n

.

.

1606_bailliprix2

.

1606_bailliinde88

1606_bailliinde91

.

1606_bailliinde95

.

1606_bailliinde98

 .

A partir de mon dessin j’ai mélangé grâce à une application différentes images « populaires » ce qui donne des effets à la fois amusant et inquiétant (je ne pensais pas que la vague d’Okusai donnerai un telle effet quelque peu inquiétant.)

 

 

 

1605_misogynistsnightmare_det1

 

160616_ostagrangry

 

160616_ostagrhokus

 

Les photos du vernissage sans copyright ont été réalisé par Skapal.

Exposition Holy Mane au 4 bar

Exposition Holy Mane au 4 bar

Parfois, on organise des rendez vous pour trouver des expositions, négocier des dates, trouver des arrangements et expliquer son travail et parfois les occasions se présentent toutes seules.

.

4bar_int_bird272

4bar_int_gun265

.

.

Petite dédicace à mon ami Thierry et son goût à préférer boire de l’alcool à du thé.

.

.

4bar_int_serp269

.

.

C’était le cas pour l’exposition au Salon de thé Nulle Part Ailleurs et ce fut aussi le cas pour cette exposition au 4 bar. Cela a fait qu’elles se sont déroulées en même temps, ce n’était pas souhaité, mais après tout pourquoi pas.

.

.

4bar_ext_255

4bar_int_276

4bar_int_bird_HSlim292

.

.

.

exposition Holy Mane 4bar_int_gun271 4bar_int_gun284

.

Pour cette exposition, j’ai choisi de montrer un ancien dessin en noir et blanc car il avait une atmosphère cadrant mieux avec le papier peint (que j’aimais évidemment). J’aime le dessin à l’encre représentant d’anciens pistolet dans un goût un peu oldschool et rock n’ roll, ce qui collait à un bar. Je présente également ma grande aquarelle avec les serpents.

.

.

4bar_int_gun-scifi248 4bar_int_serp268

.

Je propose mon aquarelle représentant une femme blonde dans des tons un peu « trash » (selon les propos de quelqu’un). Ainsi qu’une impression A3 de deadbird pour montrer également ma production plus « colorée, florale et féminine »

.

.

4bar_int_274

.

L’exposition a débuté le 7 mai et devait se finir il y a quelques jours mais est renouvelée jusque date indéterminée.