Holy Mane au Marché d’Automne

Holy Mane au Marché d’Automne

Bonjour, retrouvez moi ce week end au Marché d’Automne de Pigment’T !

 

171104_marchedautomne690_info

 

171104_marchedautomne659

171104_marchedautomne681

171104_marchedautomne702

171104_marchedautomne671

 

 

Vous pourrez découvrir mon stand parmi une dizaine d’autres exposants. Ce rendez vous désormais annuel vous permettra de découvrir et d’acheter des cartes postales, cartes de voeux, livres de coloriage, poster, bijoux d’art textile et illustrations et peintures originales de Holy Mane.

 

171104_marchedautomne709

 

171104_marchedautomne684

 

171104_marchedautomne652

171104_marchedautomne708

 

171104_marchedautomne690

 

 

Ou ? : 

Centre Culturel d’Epinal

4 rue claude gellée 88000

Quand ? :

samedi 10 Novembre de 9 h à 18 h
et dimanche 11 Novembre de 11 h à 17 h 00

 

 

171104_marchedautomne711

 

 

 

Exposition à Raon-l’Etape

Exposition à Raon-l’Etape
Hier avait lieu l’inauguration à l’espace Emile Gallée de Raon l’Etape (Vosges) de l’exposition « les jardins décalés ». Une exposition sur le thème de l’Asie et du Japon en particulier.
.
.
180427_Raon701
.
.
180429_raon867
.
.
J’avais donc travaillé sur le thème du Japon et de l’érotisme pour également présenter mon oeuvre textile « La jeune fille et le spectre » à l’exposition Erotic Art de Plombières-les-Bains. Je suis replongée dans mes vieilles amours à travers les ambiances erotique-grotesque de Suehiro Maruo et de l’angura de Shuji Terayama, j’y ai ajouté une dose de fantômes inquiétants dont raffolent les japonais pour créer cette oeuvre que j’aime beaucoup. Le photographe Laurent Braun exposait quant à lui un travail tout aussi fantomatique ou chamanique s’inspirant des ombres du butô.
.
.
180429_raon_878
.
.
180429_raon887
.
.
Un texte explique ma démarche, que j’accompagne de cartes de visites et de brochures expliquant mes services d’illustratrice et d’artiste textile. Ces brochures sont bien parties. Sous mon oeuvre, j’ai posé un katana et deux (fausses) chrysanthèmes. J’étais habillée le jour de l’inauguration d’un kimono offert il y a une dizaine d’années par une amie japonaise.
 .
Lors de l’inauguration j’ai expliqué ma démarche aux élus présents pour l’événement : le maire de Raon-L’Etape et ses adjoints, le maire de Saint Dié et président de cette communauté d’agglomération,… Je ne m’étais pas du tout préparé à cela mais ma tenue m’a donné confiance pour leur parler de cette oeuvre qui repousse mes petites limites de ma triste auto-censure. Erotisme, mort, esprit fantôme, guerre, nationalisme. A notre époque où les préraphaélites choquent, je me dis que je m’expose aux premières lignes, sans vouloir m’octroyer la position d’avant-garde. Plus personne ne s’y ose aujourd’hui et cela trahit le démantèlement du rayonnement artistique français.
.
.
180429_raon913
.
.
180429_raon917
.
.
Ces dernières semaines je suis très occupée et les expositions s’enchainent pour mon plus grand plaisir. Les efforts à nouer des liens et des contacts  les années précédentes sont enfin récompensés. Ma stratégie est de promouvoir mon travail au niveau local, pour mes illustrations ou mes créations textiles il est important de pouvoir les voir en vrai. Une exposition ne s’improvise pas, c’est un long travail sur plusieurs mois voire années qui parfois n’aboutit pas. Pour beaucoup, les artistes sont des bohèmes qui attendent que les choses leur tombent dessus, (en tout cas c’est comme ça que certains me décrivent) mais cela est bien loin de la réalité (en tout cas pour la plupart). Ce qui ne se voit pas, n’est pas pour autant une absence de travail ou de la détente. Ainsi le travail de recherche et de réflexion, les longs mois passés sur une oeuvre détail par détail, pratiquer ses gammes c’est à dire son oeil, sa main, son trait, le travail administratif et la lecture des livres sur la gestion de son entreprise, les rendez vous dans les administrations kafkaïennes, trouver des prestataires sérieux (je cherche toujours l’imprimeur de mes rêves), rencontrer les professionnels ou les responsables culturels sont bien plus le quotidien des artistes professionnels. Par professionnel, j’entends le fait de reverser une partie de notre chiffre d’affaire à l’Etat et à un organisme tel la MDA quand on réussit à vendre le fruit de notre travail. C’est bien évidemment une obligation juridique dont on se passerait bien, mais c’est la réglementation.
.
.
180429_raon_907
.
.
180429_raon872*
.
.
J’ai conscience que mon travail ne s’adresse pas à tout le monde, en marketing on parle de cible. Un produit est mieux vendu quand on le construit à travers une réflexion liée à une catégorie d’individus. Le message et donc les moyens de communication seront différents si on vend des couches ou des marteaux. Pour ma part, mon travail s’adresse à un public plutôt cultivé et raffiné, ou qui a déjà fréquenté un musée ou ouvert un livre d’art de son propre choix. Ce qui réduit finalement considérablement la population. Ce n’est pas un jugement de valeur, mais une observation objective et je croise très souvent des personnes fières de ne pas fréquenter ces ennuyants musées. Ensuite, j’aime les détails et cela ravit une portion encore plus réduite, et pour finir j’aime le côté romantique sombre, ce qui est bien plus souvent un frein à beaucoup de monde, effrayé par je ne sais quoi ou superstitieux que de voir du sombre va rendre leur vie (plus) déprimante. J’aime les films, la littérature, la musique romantique et sombre mais ce qui rend ma vie déprimante n’est pas l’art, mais plutôt les obligations du quotidien comme faire mes courses dans un hypermarché (et pourtant si on écoutait ce qui attire le plus grand nombre, ce serait de dessiner des produits de consommation avec des couleurs primaires et secondaires présentés par des filles à la peau lisse et souriante).
.
.
180429_raon933
.
.
180429_raon939
.
.
Dans mon travail, ou dans celui de créer un objet, on apprend très vite que le beau universel n’est pas spécifiquement la meilleure chose à rechercher. Dans ma formation de stylisme, on nous forme à créer des objets pour une gamme, que ce soit grandes distribution ou Haute Couture, et cela en dehors de tout affect personnel. Bien sur il faut faire des choses que l’on aime, mais ce n’est pas du tout un problème qu’une partie du public n’aime pas notre travail. Ainsi quand Karl Lagerfeld fait du Chanel, ou du Fendi ou du Lagerfeld, les vêtements sont assez différents, même s’ils restent à l’intérieur de la gamme luxe. Mais c’est tout à fait normal si chacun préfère ceci ou cela.
.
.
180429_raon923
.
.
J’explique cela car parfois les visiteurs ont envie de dire qu’ils n’aiment pas ce qu’ils voient. Quand on est professionnel comme moi, dans le sens où l’on a suivit une formation dans ce secteur, c’est tout a fait normal qu’il y ait des personnes qui n’aiment pas et cela ne me touche pas. Après, quand on crée pour un client et que celui ci n’aime pas, c’est qu’il y a eu un problème de brief dans le procédé créatif mais c’est autre chose.
Je vois souvent de vieilles dames vouloir insister pour me dire qu’elles n’aiment pas ce que je fais. C’est quelque chose que je comprends sans la moindre sensiblerie car mon travail n’avait pas choisi de plaire à cette cible. En fait, ça m’amuse de connaître les commentaires de chacun, et c’est hélas parfois très prévisible.
Bien évidemment toutes les vieilles dames n’ont pas toutes les mêmes goûts, celles qui osent avoir le leur, et s’affranchir de ce que la société choisit pour elles sont souvent très intéressantes et j’apprécie discuter avec elles. Mais celles qui ont pourtant connus les années 70 et se choquent de voir un sein nu peint, je me demande ce qu’elles faisaient à cette époque.
.
.
180429_raon944
.
.
L’exposition a lieu jusqu’au 13 mai 2018.
Espace Emile Gallée de Raon l’Etape.
les samedis 10h-12h 15h-19h
dimanches et mardi 15h-19h
.
.
Si vous passez à Raon l’Etape, prenez le temps d’admirer ces architectures de 1968 par Haüserman, le museumhotel situé sur une petite île (elles ne sont plus visitables mais elles sont à vendre)
.
.
180426_Raon731
.
.
180426_Raon733
.
.
180426_Raon751
.
.
Et si vous aimez les belles choses comme des murs en marbres et de la ferronnerie et des vitraux Art Déco, profitez d’un séjour au château-Robert.
.
.
180426_Raon833
.
.
180426_Raon850
.
.
exposition art textile Raon l'Etape

Atelier tissage végétal

Atelier tissage végétal
Retour sur un atelier sur le tissage que j’avais animé avec la Maison de l’Environnement d’Epinal le 2 novembre 2016.
Cet atelier s’inscrivait dans le cadre d’une semaine sur la réduction des déchets. La préservation de la nature et les questions environnementales sont des sujets qui me tiennent à coeur.
.
.

atelier tissage

 

.

.

.

.

 

Epinal est une ville très fleurie qui détient une bonne note au label de qualité de vie, Villes et Villages Fleuris.
J’avais donc proposé de venir récupérer des fleurs et des branches jetées mais encore jolies et présentables pour en faire des tissages à la main. A savoir que dans tous les cas ces matières végétales sont compostées sur le site des serres de la Ville. Rien ne se perd, tout se transforme.
.
.
La Maison de l’Environnement, soucieuse de sensibiliser la population à ces sujets avait donc proposé un atelier ouvert à tous, de tout niveau manuel. Cela permet aussi de participer au lien social de manière local.
.
.
180226_temp_arttex_4
.
.
L’atelier consistait à présenter la technique du tissage à la main dans sa forme la plus simple, accessible, économique et ré-utilisant des matériaux de récupération (carton, ficelle,…). Le matériel était mis à disposition mais chaque participant se devait de fabriquer son propre métier à tisser, c’est à dire la structure permettant de tendre des fils verticaux (les fils de chaine), pour pouvoir ensuite insérer des fils, fibres ou végétaux entre les fils de cette chaine.
.
.
fiberArt_957
.
.
Ainsi en levant un fil de chaine sur deux, on peut insérer ce qu’on appelle le fil de trame. Cela crée ce qu’on appelle une armure toile. On peut complexifier le tissage en levant un fil sur trois, par exemple et on obtient une armure différente (sergé). Mais l’armure toile est la simple et la plus solide.
Dans le tissage on peut toujours faire plus compliqué, mais il est nécessaire pour cela de passer par la base.
.
.
180226_temp_arttex_2
.
.
Pour créer ce métier à tisser, il suffit de cranter au ciseau régulièrement (tous les 1 cm par exemple), le carton en haut et en bas (tenu verticalement, c’est à dire en format portrait). Ensuite il faut insérer le fils de chaine dans ces crans.
.
.
FiberArt_993flou
.
.
Partager mon expérience du tissage et des arts textiles est une chose qui me plait beaucoup. J’ai pu animer des ateliers régulièrement et ponctuellement avec des publics différents. La seule contrainte est d’aimer un minimum les travaux manuels ou d’être curieux sur la façon dont sont construits les objets du quotidien, c’est à dire le tissu, que l’on retrouve partout autour de nous. Cela favorise la dextérité, le sens de la composition, du rythme, des couleurs mais aussi des matières dans une dimension tactile du réel, dont on manque souvent dans nos sociétés de consommation. Cela oblige un minimum la concentration et la patience, même si l’on peut aisément discuter et se détendre pendant l’activité sur des formes simples.
.
.
180226_temp_arttex_6
.
.
J’ai remarqué que le public était souvent curieux face au tissage, et cela de façon inter-générationnel. Beaucoup de personnes ont des souvenirs quant à cette pratique, souvenir de famille, professionnel, créatif, etc… Le besoin d’échanger des souvenirs est très palpable et intéressant. Le tissage est une pratique à la mode, les entreprises de loisirs créatifs l’ont très bien compris. Cela peut être un loisir, une passion, comme de la création ou une profession artistique ou artisanale. Le monde contemporain a un grand besoin de créer par soi même des objets facile à faire. La satisfaction de créer des choses est une véritable demande, il n’y a qu’à voir le nombre de livres et de kits qui ressortent depuis quelques années sur le sujet.
.
.
180226_temp_arttex_3
.
.
fiberArt_049det
.
.
Le tissage peut être décoratif, accroché sur un mur de type tissage mural, grand ou petit. Il peut servir à être cousu en accessoires : pochettes, bijoux, ou intégré dans des travaux plastiques.
.
Cet atelier durait deux heures, permettant de repartir avec ses créations décoratives. Selon les matières utilisées, le tissage pourra être éphémère (pour décorer Noël par exemple) ou permanent.

.

.

180226_temp_arttex_5

.

.

fiberArt_047

.

fiberArt_049

.

.

Les journaux l’écho des Vosges, Vosges Matin et le web-journal epinalinfos avaient partagé cet événement :

.

.

161103_VosgMatin

.

.

 

161102_EpinalInfo

 

 

 

 

 

Exposition Erotic Art 2018

Exposition Erotic Art 2018
Cette année encore je participe à l’exposition Erotic Art pendant la semaine de la Saint Valentin à Plombières les Bains.
.
eroti_095
.
.
J’ai déjà pu dire combien je trouvais cette ville charmante, notamment par son architecture fin XIXème et début XXème, hantée par les fantômes du Second Empire et de l’Art Nouveau. Les bâtiments sont malheureusement pour certains laissés à l’abandon, mais cela leur procure un certain charme romantique, mêlée à la brume des forêts et vibrant de l’énergie des sources thermales. Cette ville m’inspire par bien des aspects que je n’ai pas encore totalement exploré.
.
.
exposition Plombières
.
.
Le clos des Augustins où se tient une partie de l’exposition, et où j’expose.
.
eroti_055
.
.
Cette année nous sommes beaucoup d’artistes (je ne sais pas combien mais le livret d’exposition est un véritable catalogue) et encore plus d’oeuvres, réparties sur quatre lieux de la Ville.
L’exposition a démarré hier samedi avec le vernissage, dont j’ai pu partagé plusieurs fois sur les réseaux sociaux.
.
.
.
Le Maire de Plombières et le Député de la troisième circonscription des Vosges Christophe Naegelen (avec le micro) ont ouvert l’exposition par leurs discours et leurs bienveillances. C’est toujours agréable de voir les élus aider à la culture et oser s’aventurer sur des terrains aussi audacieux que celui de l’érotisme en ces temps de relents puritain.
.
.
eroti_938
.
.
Je ferai des notes plus détaillées sur les oeuvres originales que je présente, mêlant peinture et textile sur grands formats.
.
.
IMG_7104
.
.
L’exposition se poursuit de mercredi à dimanche 18 février 2018.

Art textile – exposition Rêves d’Orient

Art textile – exposition Rêves d’Orient

171024_RevedOrient534

.

En ce moment et jusque dimanche, est présentée notre exposition au Centre Culturel d’Epinal. Il s’agit du travail réalisé par les membres de l’atelier Fiber Art Epinal que je co-anime, un atelier d’arts plastiques ouverts aux adultes qui a lieu tous les 15 jours. J’expose moi même cinq oeuvres d’art textile. Nous avons choisi ensemble le thème « Rêves d’orient », et j’ai choisi de m’orienter vers la Mésopotamie avec un petit détour vers le XIXème siècle, son romantisme et son orientalisme. C’est pourquoi j’ai représenté les portraits du poète anglais Lord Byron et du peintre français Eugène Delacroix.

.

.

171024_RevedOrient493

.

.

.

Comme annoncé plusieurs fois, notamment sur les réseaux sociaux, le vernissage a eu lieu mardi 24 octobre avec une petite performance d’une artiste italienne, elle était déjà venu l’année dernière pour notre première exposition et a bien voulu réitérer l’expérience.

Je partagerai mes explications de mes oeuvres, que j’ai imprimé sur des cartels ici sur mon site plus tard.

.

exposition art textile

 

.

171024_RevedOrient501

.

.

 

171024_RevedOrient568

.

171024_RevedOrient570

.

171024_RevedOrient571

.

171024_RevedOrient580

.

171024_RevedOrient586

.

171024_RevedOrient617

.

171024_RevedOrient625

 

.

Merci à tous ceux qui sont venus me soutenir pour l’organisation de cette exposition, merci aux curieux et aux amateurs, aux élus municipaux, merci aux artistes et aux participants.

Ishtar

 

art textile

 

.

171024_RevedOrient516

.

 

Sardanapale

 

171024_RevedOrient491

Fiber Art Epinal – 1ere exposition 2016

Fiber Art Epinal – 1ere exposition 2016

 

 

 

 

Nous voilà déjà en septembre !
.
Et la rentrée s’annonce chargée comme chaque année. J’étais présente au forum des associations pour promouvoir notre atelier et son exposition, j’ai rencontré plusieurs personnes intéressées et motivées, ça fait plaisir. En effet, nous reprenons notre atelier bi-hebdomadaire d’art textile, que j’ai intitulé Fiber Art Epinal. Nous préparerons principalement notre exposition qui aura lieue du 23 au 29 octobre 2017 !
.
.
170223_flyerFiArtweb
.
.
Cette exposition sera la deuxième édition de celle que nous avons eu l’an dernier. Et comme je le répète tout le temps, je suis très en retard sur les sujets de mon blogue, c’est pourquoi je vous livre aujourd’hui un compte rendu de cette première exposition de l’année dernière :
.
.
apercuExpo2016
.
.
C’était donc notre première exposition d’atelier, où nous présentions le travail des membres. Il y avait donc du fils, du tissu, mais pas que, aussi du plastique, des algues et de l’inspiration shibari. En effet l’art textile peut prendre des formes très différentes et c’est dans ces différences que j’aime orienter la recherche plastique.
.
.
160926_FiberArtEpinal_verni_494
.
160926_FiberArtEpinal_verni_505
.
160926_FiberArtEpinal_verni_483
.
.
Cette exposition avait lieue du 26 septembre au 1 octobre 2016  au Centre Culturel d’Epinal. C’est en sorte ma toute première exposition en tant qu’organisatrice (avec mon binome), c’était un peu comme être commissaire d’exposition en pensant à l’affiche, les cartels jusqu’à éplucher les légumes pour le buffet. Et oui il n’y a pas que les chips dans la vie (même si c’est bon aussi). Je présentais aussi beaucoup de petites oeuvres personnelles (j’avais peur qu’il n’y ait pas assez de contenu), du coup c’était beaucoup de boulot, j’étais très stressée et je n’ai oublié qu’une petite partie de mon discours.
.
.
160926_FiberArtEpinal_verni_451
.
160926_FiberArtEpinal_verni_450
.
160926_FiberArtEpinal_verni_462
.
.
J’ai réalisé une vidéo où je vous explique tout ça, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Du coup ça fait aussi plus d’un an que j’ai mon nouveau Canon 700D et je suis très contente de toutes les vidéos que j’ai pu faire, que vous pourrez et pouvez déjà voir sur ma chaine Youtube.
.

.

 

 

.

 

.

Vous pouvez voir mes oeuvres textiles en détails dans cette note accompagnée d’une video.

.

.

 

fiberart_359

.

fiberart_275

 

 

.

.

Voici quelques photos de l’exposition :

.

.

 

160926_FiberArtEpinal_verni_455

.

160926_FiberArtEpinal_verni_444

MG, qui nous a offert une petite performance pour s’inclure dans l’installation de Pascal, inspiré de shibari.

 

.

.

 

160926_FiberArtEpinal_verni_469

.

160926_FiberArtEpinal_verni_474

 

Je présente mon travail « Cybele« , que j’avais déjà exposé en Italie.

.

160926_FiberArtEpinal_verni_480

.

 

160926_FiberArtEpinal_verni_481

 

.

160926_FiberArtEpinal_verni_484

.

160926_FiberArtEpinal_verni_487

.

160926_FiberArtEpinal_verni_488

 

Ici, je présente plusieurs travaux personnels dans de petits cadres.

.

 

 

 

 

 

160926_FiberArtEpinal_verni_491

 

Ici je montre différentes techniques de tissage que l’on peut réaliser pendant les ateliers, avec du matériel de récupération (carton, emballage, plastique),…

.

160926_FiberArtEpinal_verni_493

 

Ici encore quelques travaux personnels avec « third eye » au fond et « roue oculaire » à droite de l’image.

.

160926_FiberArtEpinal_verni_498

.

160926_FiberArtEpinal_verni_501

.

160926_FiberArtEpinal_verni_502

 

 

L’événement a bien été couvert par les médias locaux, notamment avec des articles dans l’Echo des Vosges, Vosges Matin et sur la chaine de télévision Vosges TV.

.

.

160927_VosgMatifiberart

 

.

160929_echodesVweb

 

 

 

 

 

.

 

.

Et bien sur je vous parle de notre future exposition qui aura lieu dans moins de deux mois, juste avant Halloween (mais rien à voir, enfin j’espère). Je suis très contente de pouvoir pérenniser cet événement avec une équipe motivée.

.

.

170824_afficheexpoCCulweb

Holy Mane Créatrice Textile

Holy Mane Créatrice Textile

Bonjour à tous, cela fait un moment que je vous parle de ma pratique textile, et pourtant il reste encore tant à en dire.

« En plus d’Epinal, j’ai été très heureuse de pouvoir exposer en 2015 et  plusieurs fois en 2016 à Chieri(Italie) et Montigny les Metz et en 2017 à la Manufacture de Roubaix. pour leur exposition Eau Textile. »

Je vous propose de vous montrer un peu plus de mon travail, mais également de vous présenter quelques tutoriels de mes tissages (bientôt). Mais pour le moment je vous invite à découvrir ou redécouvrir quelques unes de mes pièces uniques :

 

 

 

fiberart_354

 

2014_06_bijoux_5114-vert-muguet

 

fiberart_360

 

 

fiberart_359

 

 

2014_06_bijoux_5232-coeursoleil

 

fiberart_345

fiberart_338

fiberart_334

fiberart_333

fiberart_329

fiberart_328

fiberart_317

fiberart_314

fiberart_313

fiberart_292

fiberart_290

fiberart_275

 

 

fiberart_268

170711_textile_dianedet

170711_textile_diane

 

 

 

 

fiberart_389

fiberart_388

fiberart_386

 

fiberart_393

brochesab_732

 

 

brochesab_5701

brochesab_5699

brochesab_5694

 

 

fiberart_385

oeilbleu_det1

 

 

 

fiberart_384

fiberart_380

 

fiberart_333

 

revolutionnaireclair_det1

 

fiberart_327

 

fiberart_326det

fiberart_326

fiberart_318

fiberart_372

 

fiberart_371

fiberart_365

 

2014_06_bijoux_5141-coeurXV

fiberart_363

fiberart_287

fiberart_283

fiberart_282

fiberart_279

fiberart_278

 

cadreetbroche1_764

cadreetbroche2

cadreetbroche3_764

 

Ces pièces ci dessus ont été exposés en octobre 2016 au Centre Culturel lors de notre exposition Fiber Art Epinal.

J’ai encore de nombreuses pièces que je n’ai pas mise en ligne, vous en verrai dans mon portfolio, certaines étaient en vente sur ma boutique A Little Market, et j’avais comme projet de refaire une boutique sur Prestashop, mais ils ont tout effacé ma boutique (en construction) sans que je ne comprenne pourquoi. De plus, si vous avez suivi les infos, l’entreprise ALM s’est faite rachetée par Etsy, qui a décidé de fermer ensuite ALM, laissant de nombreux vendeurs sur le carreau. En gros c’est un peu le bordel.

 

Voici d’autres bijoux d’art qu’on peut trouver parfois sur mes stands ou plateforme de vente (boutique en ligne. Je repasserai un temps sur Etsy et migrerai peut être sur tictail). Si une pièce vous intéresse n’hésitez pas à me laisser un message bien entendu.

 

161119_Bailli_13

pendent-renard_combo2

pendent-renard_combo1

pendentif_paquerette_3156

pendentif_othalaz_zebre_3216

 

 

2014_06_bijoux_4843_grosplan-othalaz

 

pendentif_othalaz_3165

pendentif_grosothalaz_3213

 

 

2014_06_bijoux_5297-globe

 

pendentif_demispherefeu_face_3182

 

2014_06_bijoux_4825_logo_orange

 

broche-demi-sphere-logo-ruban-vert_3150

 

 

broche_logobleuetrubanvert_broche_buste

 

broche_logobleuetrubanvert_broche_oreille

broche_logobleuetrubanvert_pendentif1

bague_logo_cuir_sertiovale_3194

 

 

2014_06_bijoux_4915

 

tetedemort_det1

 

brochetetedemort_1401

 

tetedemortnet

rougeoeillune

oeilmetalveloursnoir_det1

oeilfauve_det1

 

oeilfauve_

 

 

Personnellement mes créations sont plus des oeuvres, appelés bijoux d’art et mon but ici n’est pas de vendre pour vendre, mais de proposer à la vente ce que je produis, comme dans une vitrine. J’ai vraiment besoin de savoir que le client aime ce qu’il achète, mais qu’il ne le fait pas, juste parce qu’il a suivi une technique de vente qui pousse à l’achat.

 

noeudcamo2_resize

Je sais que tout ça est complètement anti commercial et que je vais finir en enfer, mais je mets tellement de coeur dans ce que je fais, je ne recherche pas de « recette qui marche », de production industrielle (je parle pour ces oeuvres là, mais j’adorerai dessiner une collection pour une marque par exemple), que j’ai du mal à laisser partir mes créations. En plus généralement le public ne comprend pas que le prix soit plus élevé (entre 50 et 95 €) que des pièces produites de manière industrielle dans des pays où la main d’oeuvre surexploitée est moins chère, avec des matériaux de mauvaises qualités, dans des conditions indignes et polluantes, avec des techniques superficielles (coller des perles, plutôt que les broder,…), etc…

2014_06_bijoux_4960

2014_06_bijoux_5010-demisphere-logo-or-noir

Sans parler du pourquoi je ne propose pas des produits « à la mode », tant par le style que dans le « discours » comme dessiner des chouettes dans un style vectoriel avec des couleurs flashy destinées à envoyer des signaux aux cerveaux moins développés (à la base ceux des enfants),… avec un discours hypocrite sur l’amour et le fait que vous deviendrez heureux et riche et gentil dans un monde d’amour, surtout si vous faites un voeux chaque fois que vous attachez votre produit à vous même et vous pouvez même ouvrir vos shakras en postant la photo sur facebook…  Non mes broches font peurs, pourtant je vous garantie qu’elles ne sont pas contaminées à l’anthrax, même si j’utilise des couleurs sombres, pastels ou « patinées ».

 

2014_06_bijoux_5173-raido-closeup

Longtemps j’ai expliqué le travail du fait main, ou du style intemporel plutôt que la tendance (qui sert à écouler des stocks tous les 6 mois ou plus chez H&M) mais maintenant, je ne me force plus. Je le fais, j’explique (parce que si vous lisez ce blogue vous avez remarqué que j’aime expliquer) mais si je vois que la personne en face est bornée, lobotomisée par le système consumériste actuel je la laisse à son ignorance et la guide vers des hand spinner.

2014_06_bijoux_5198-coeursoleil

  2014_06_bijoux_5262-rondsoleil

 2014_06_bijoux_5320-globe

Et comme je suis sympa, je vous ai même fait une vidéo où je vous réexplique tout comme il faut (« décidément elle aime bien expliquer, est ce parce que les gens auraient du mal à comprendre ?« ).

Prochainement – Exposition et stand sur la Place des Vosges

Prochainement – Exposition et stand sur la Place des Vosges

Comme l’année dernière, je reviens sur la place des Vosges d’Epinal ce samedi 29 juillet 2017 !

160827_ete_953

(photo août 2016)

Ce sera mon deuxième événement de cet été avec celui qui a eu lieu à Plombières le samedi 8 et dimanche 9 juillet, et j’en aurai un autre au mois d’août le samedi 19. N’hésitez pas à regarder dans la colonne de droite mes « prochains événements ».

Vous pourrez voir mes bijoux textiles en vrai, ou acheter des reproductions d’illustration, des originaux ou des estampes. Je ferai également une démonstration de tissage DIY sur un des métiers que je viens de terminer, annonçant prochainement des ateliers. Je montrerai ma méthode pour créer des motifs avec un métier sans peigne, en utilisant des baguettes et des fils.

Vous pourrez donc voir des tissages originaux pour vous donner une idée, ce sont des tissages que je réserve pour mon exposition d’octobre avec mon atelier Fiber Art Epinal, sur le thème de la Mésopotamie.

160827_ete_872

Ce sera la deuxième année où je participe avec le collectif d’artistes Pigment T à leur événement « l’été des artistes » qui réunit plusieurs de leurs membres autant dans le domaine des arts plastiques que des arts appliqués (bijoux, chapeaux, stylo en bois tourné,…).

Voici quelques photos de l’an dernier.

 

exposition illustratrice Holy Mane

 

Ce jour là il marquait 40°C sur le thermomètre de la pharmacie. C’était un peu extrême.

 

 

160827_ete_958

 

 

 

La jolie Place des Vosges d’Epinal avec mon stand au centre de la photo.

 

 

1608_etedesartistes902

 

 

Vosges Matin avait fait un article sympa, je suis toujours étonnée des journalistes qui arrivent à synthétiser tout ce que je leur dis, parfois je suis trop bavarde tant j’essaie d’être comprise.

 

Vosgesmatin_detail

 

Ici je m’amusais à faire de jolis panoramiques avec mon nouvel appareil photo. Il existe peut être un widget pour afficher les panoramas sous WordPress, si vous savez, dîtes moi celui que vous préférez, sinon on peut cliquer sur la photo.

 

 

1608_etePanorama

 

 

Ici vous pouvez me voir au milieu de plusieurs peintures, de cadres et d’oeuvres textiles au fond.

 

 

160827_935

 

160827_ete_865

 

 

160827_ete_878

Au fond à gauche la basilique.

 

160827_ete_883

 

160827_ete_931

 

 

 

160827_ete_961

 

160827_ete_877

 

 

Encore quelques panoramiques, tant j’aime l’architecture de cette place, accompagné d’effet HDR pour gérer la très grande luminosité de cette journée à 40°C.

 

 

 

 

 

160827_eteplacevpanorama

 

 

160827_ete_943

 

160827Panoramabailli

 

Si vous voulez savoir dans quel numéro est apparu l’article, il s’agit du 2750.

 

Vosgesmatin

 

Et pour finir une video que j’avais déjà partagé sur ma page facebook

 

Fiber Art Epinal (actualités)

Fiber Art Epinal (actualités)
Voilà plus d’un an que nous avons lancé, une amie et moi, notre atelier de Fiber Art à Epinal.
Je peux dire être très contente de pouvoir partager tout ce que j’ai appris durant mes formations d’arts appliqués et d’arts plastiques et en autodidacte en rapport avec les arts plastiques ou le textile.
.
.
.
170223_flyerFiArtweb
.
.
Le lieu
.
Nos ateliers se déroulent dans les locaux de la Maison des Associations (anciennes casernes Schneider pour les autochtones). Nous avons donc à disposition une grande salle principale pouvant accueillir d’autres membres et nous sommes rattachés à l’Académie d’arts plastiques. Il est demandé à chacun d’apporter son matériel. Voici une liste d’exemple du matériel à avoir.
.
.
listemateriel1
.
.
.
.
.
.
Forum des Associations 2016
.
1609_forum045
.
L’événement mettant en valeur la vie associative locale se déroule en septembre, il s’agit du forum des associations, au port d’Epinal. C’est là que j’ai d’ailleurs pu connaître la majeure partie des activités auxquelles j’ai pu assister. J’étais donc présente pour promouvoir l’atelier et ainsi parler aux personnes intéressées.
.
.
1609_forum046
.
.
1609_forum049
.
.
.
J’ai remarqué que bien que le Fiber Art soit bien répandu depuis les années 60, beaucoup de personnes ne connaissent pas et donc ne s’y intéressent pas. Pourtant il y a un grand retour des techniques liées au textile, le tissage notamment, cela grâce aux loisirs créatifs qui arrivent à créer une publicité élargie mais qui bride aussi la discipline à une cible restreinte, j’en reparlerai.
.
.
.
1609_forum050
.
Public
.
Personnellement je souhaite ouvrir cet atelier à un large public, qu’il soit jeune ou vieux, femmes ou hommes, débutants ou professionnels. Je souhaite qu’il y ait un réel échange et casser les cloisons auxquelles nous habitue malheureusement le marketing. Le marketing s’adresse à une cible et je trouve que cela a des effets pervers d’exclusions. Pour moi qui n’aime pas les cases, j’aimerai que l’art plastique ne soit pas un prétexte à une identité mais soit ouvert sur plusieurs horizons tout en étant guidée par le fil conducteur de la pratique artistique.
.
Qu’est ce que j’entends par « pratique artistique » ?
.
Pour moi il est important qu’un individu se retrouve comme créateur, c’est à dire qu’il réfléchisse à trouver des solutions face à une problématique. Cela induit qu’il doit créer à partir des formes brutes dont il a à disposition. Si quelqu’un souhaite utiliser un tissu par exemple, j’aime lui rappeler qu’il peut réfléchir à l’origine de la matière « tissu », comment a t’elle été créé, peut il la créer lui même ?
La matière et sa manipulation est une des bases du travail plastique.
.
fiberart_300
.
Ainsi, l’artiste créateur se dégage du simple consommateur de kits proposés en loisir créatif. je ne renie pas les loisirs créatifs mais j’aime à rappeler qu’ils émergent grâce à un système capitaliste qui crée un besoin éphémère à travers des tendances qu’on invite à suivre (en usant d’exclure les gens parce qu’ils seraient ringards de ne pas consommer leurs produits du moment, qui leur promettrait une vie géniale, pleine de succès, de richesse, d’amis et d’amants (quand on regarde une publicité c’est généralement le message lancé) et non parce qu’on le désire sincèrement). Ces modes ont par exemple repris le concept de la « recup ». Mais comment des commerciaux peuvent ils se faire de l’argent en lançant un concept opposé à leur propre logique ? Eh bien il suffit de regarder la presse, les tendances pour voir qu’il existe même des kits à vendre de « récup ». Ces mêmes kits se devant d’être attirant pour l’oeil du chaland, donc bien emballé de plastique et de papier. Je ne critique pas la récup vu que c’est ma manière principale de créer, mais il faut rester conscient selon moi de toutes ces choses, du moins si l’on est sensible à ces sujets. Comme je l’ai dit plus haut, chacun peut être jeune, vieux etc et il peut de la même façon manger, prier, voter, pratiquer sa sexualité, comme il l’entend, du moment que ça ne nuit à personne.
.
.
170114_fiberart_tissagenoir028
.
.
Le système « récup » si l’on y adhère ne doit pas être une simple mode, mais une question de bon sens, rien ne sert d’acheter un pull made in Asia 20 euros dans une chaîne de grande distribution pour ensuite le découper. En revanche il existe plein d’alternatives dans les brocantes, chez Emmaüs et certaines friperies. Pour ma part, même venant d’une friperie, même trouée, j’ai du mal à découper dans mes vieux vêtements. En revanche comme je fais un peu de couture, j’utilise volontiers mes chutes, et je peux les échanger avec d’autres qui font de même.
.
.
.
170114_fiberart_tissagenoir027
.
.
.
Donc voilà pour moi la différence entre un créateur et un consommateur. Nous devons nous rappeler qu’on essaie quand même d’être des adultes, pas simplement des enfants qui jouent et ont besoin de divertissement ou d’occuper leurs ennuis. J’estime qu’il faut dépasser ce stade. C’est pour cela que dans nos ateliers nous proposons de nombreuses choses, mais il est important d’avoir à l’esprit que ni moi ni ma collègue sommes payés pour divertir ou occuper des personnes en besoin d’attention. Nous sommes bénévoles et donnons de notre temps gratuitement. Ces exigences peuvent paraitre strictes mais c’est pour garantir un niveau à la fois intéressant tout en encourageant ceux qui débutent et n’ont aucune pratique mais qui ont envie de s’exprimer.
.
Par ailleurs nous pouvons intervenir, en dehors de cet atelier pour des publics spécifiques et là, apporter ces attentions plus précises. J’ai notamment animé un atelier en novembre 2016 à la Maison de l’Environnement avec des matériaux végétaux et assisté à un atelier « tissage » avec des enfants de CM2.
.
fiberArt_049
.
FiberArt_993flou
.
161103_VosgMatin
.
.
.
Exposition de septembre 2016
.
160926_FiberArtEpinal_verni_469
.
.
Nous avons pu montrer le travail de notre atelier lors d’une première exposition le 29 septembre 2016 au Centre Culturel d’Epinal. Cet événement fut un réél succès, le vernissage était pour moi mémorable, un de nos artiste proposait une performance inspiré du shibari avec une chanteuse, tout le monde avait cuisiné des mets délicieux et les gens étaient attentifs à nos discours. Nous avons été d’autant plus satisfaites que nous avons du nous occuper nous même de notre communication sans aucune aide (malgré les subventions perçues par notre association mère, qui nous fait payer notre propre adhésion). La presse était présente, nous avons même eu quelques secondes à la télévision. Je ferai un retour sur cet événement très bientôt.
.

.
.
A cette occasion, j’avais écrit ce texte ci dessous, affiché sur les murs et résumé lors de mon discours sur les origines du Fiber Art.
.
.
Qu’est ce que le Fiber Art ?
.
Le Fiber Art, également appelé Fibre Art est une catégorie d’Arts Plastiques qui utilise comme matière première la fibre (le tissu, le fils,…) ou des techniques liées au textile (tissage, broderie, couture, tapisserie…). Le travail plastique peut également se référer aux traditions et aux mythes en rapport avec le textile. Il met en avant le travail manuel de l’artiste et privilégie l’aspect esthétique ou conceptuel à l’aspect utilitaire.
 .
Est ce nouveau ?
 .
Les arts textiles sont une pratique utilisée depuis toujours. Le textile a longtemps eu un rôle principal utilitaire (vêtement, linge, accessoires,…) mais de plus en plus les artistes l’utilisèrent en Beaux Arts. Dès les années 1950, de plus en plus d’artistes et artisans utilisent des matières et des techniques traditionnelles comme la céramique ou le tissage.
Dans les années 60 et 70, le fiber art connait un essor important, la pratique textile est très en vogue aussi bien artistiquement que comme loisir ou dans la décoration. Les femmes artistes vivent une révolution avec le mouvement féministe et beaucoup d’entre elles utilisent ce média. La tapisserie moderne et contemporaine apporte une reconnaissance du Fiber Art.
Le Fiber Art continue de se développer, on ne le nomme pas toujours ainsi, mais il reste très présent dans l’art contemporain.
 .
 .
Qui sont les artistes les plus connus ?
 .
Récemment primée au Nobel des Arts, Annette Messager exposait déjà dès 1972 « les pensionnaires », des moineaux empaillés et emmaillotés dans de la laine et du tissu. Son oeuvre utilise souvent du textile tout en critiquant la condition féminine liée aux travaux d’aiguilles.
Christian Boltanski utilise beaucoup les vêtements comme trace dans ses installations.
Louise Bourgeois utilise également beaucoup le textile.
 .
Pour voir plus de travaux d’artistes, je vous invite à consulter la galerie Pinterest de Fiber Art Epinal : https://fr.pinterest.com/fiberartepinal/artistes/
 .
Le terme désigne t’il un concept internationnal ?
 .
Le Fiber Art est internationalement connu et pratiqué. Régulièrement on peut voir des expositions dans de nombreuses grandes villes. On trouve sur le site Wikipédia une définition du Fiber Art en anglais et une en italien, mais pas en français.
 .
 .
***
 .
 .
 .
 .
Le Fiber Art est souvent associé aux « loisirs créatifs », expression commerciale visant à consommer un certain type de produits préfabriqués, parfois en kit, qui malheureusement réduit souvent cette activité à une certaine cible (la ménagère de plus de 30 ans) figée à une sphère domestique et dans un but utilitaire. L’art a ceci de moins réductible qu’il ne se limite pas à un genre ou un age. L’art est une recherche plus profonde sur le concept, l’histoire, la sociologie contemporaine, la philosophie, la forme, il communique un message, une émotion et n’hésite pas à expérimenter dans des recherches plastiques, formelles ou chromatiques moins limitée par seulement ce qui peut s’acheter en magasin. Les artistes créateurs doivent souvent avoir une connaissance et une maitrise technique suffisamment avancée pour exprimer leur sensibilité. Toutefois, un certain minimalisme peut également s’avérer conceptuel et véhiculer un message.
 .
Dans le livre écrit en 1984 par Rozsika Parker, The Subversive Stitch: Embroidery and the Making of the Feminine, l’artiste Kate Walker écrit :
 .
« Je ne me suis jamais demandée si l’association de la broderie avec la féminité, la douceur, la passivité et l’obéissance pouvait subvertir les intentions de mon travail féministe. La féminité et la douceur font partie de la force des femmes. De plus, la passivité et l’obéissance sont en totale contradiction avec les qualités nécessaires à un effort soutenu pour les travaux d’aiguille. Ce qui est requis ce sont des talents physiques et mentaux, un fin jugement esthétique en matière de couleur, texture et composition, la patience durant de longues formations et une personnalité affirmée en design ( et, conséquemment, une désobéissance aux conventions esthétiques). La force tranquille ne doit pas être confondue avec une inutile vulnérabilité. « 
 .
 .
L’art s’adresse néanmoins à tous ceux qui le veulent. Pour le débutant, la pratique du Fiber Art peut développer la créativité, entrainer la concentration tout en apportant relaxation. Il apporte un moment pour soi, loin de certains tracas ou divertissements « passifs » comme peuvent l’être la trop longue exposition aux écrans. Le Fiber Art peut être un moyen de découvrir une pratique artistique en se faisant plaisir, en avançant à son rythme, en apprenant de nouvelles choses et rencontrant de nouvelles personnes.
.
Pour Holy Mane le tissage comporte en ses gènes une symbolique de la transmission. Transmission du savoir : des motifs qui représentent souvent une identité ou une caractéristique; et transmission de la transmission dans le sens où le savoir se perd. La société de consommation coupe certains liens, n’éduquent plus à la complexité et la mesure d’un long temps passé sur une activité face à un monde qui fait l’éloge du rapide et du superficiel. La transmission de la transmission est également ce qui crée un lien social avec des personnes partageant la même terre. Rappeler que l’homme a créé des choses, qu’une seule vie ne peut suffire pour réaliser certaines oeuvres, mais que celles ci peuvent survivre plusieurs siècles grâce à la transmission.
Il y a quelque chose de féminin dans cela, alors j’imagine une transmission féminine préservant un geste et des formes dans lequel se cachent une tradition magique et féminine. Le geste et la répétition de motifs peuvent s’apparenter à une méditation à l’instar des mandalas tibétains. Est ce le geste et le chemin le plus important ou le résultat final ?
.
.
_______________________________________________________________
.
.
Mon parcours
.
fiberart_393
.
Ceux qui suivent mon travail depuis plusieurs années connaissent déjà un peu ma production d’oeuvres textiles. J’ai toujours eu un pied dans les arts appliqués et un autre dans les arts plastiques, ce qui décontenançait parfois (encore ces histoires de cases). Dans ma production d’oeuvres uniques, mais parfois portables, nous pourrons alors parler de bijoux d’art.
.
fiberart_385
.
brochesab_5694
.
fiberart_275
.
.
.
Pour ceux qui arrivent pour la première fois sur mon site, voici un petit résumé : Après des études d’arts appliqués (Bac) (Seine et Marne) et de stylisme de Mode (BTS) à Lyon, j’ai complété ma formation par des arts plastiques (Licence) à Paris 8. Je m’oriente aujourd’hui plus vers l’illustration de mode, mais pour moi cela englobe une logique plus vaste, enrichie par ma production plastique (fiber art) et picturale (peinture). Je n’ai cessé de créer des « bijoux » en broderie, crochet et autres techniques, et aujourd’hui le tissage (DIY) prend de plus en plus d’ampleur.
.
fiberart_333
.
J’avais commencé un blog pour partager mes coups de coeurs relatifs à la broderie.
.
fiberart_327
.
.
J’ai testé de nombreuses techniques Do It Yourself, c’est à dire en bricolant avec les objets qui m’entouraient, des façons de tisser. Internet a été une grande mine d’informations mais qui nécessite une pratique pour valider la théorie. On peut ainsi faire des tissages « simples » d’armure toile, unie ou à rayures voire à tartan avec de simple morceaux de cartons en guise de métier à tisser. On peut très bien se passer de cette base de métier à tisser avec du tissage à la ceinture, c’est d’ailleurs une technique que j’aime utiliser pour les tissages dit « aux cartons », permettant de faire des motifs.
.
fiberart_301
de gauche à droite : tissage « simple » armure toile tartan, kumihimo, tissage aux cartons
.
.
tricotin_3274
Photo pour un tutoriel de tricotin.
 .
.
expoblancetnoirCCul07
.
.
.
En plus d’Epinal, j’ai été très heureuse de pouvoir exposer en 2015 et  plusieurs fois en 2016 à Chieri (Italie) et Montigny les Metz et en 2017 à la Manufacture de Roubaix. pour leur exposition Eau Textile. J’avais également exposé une « poupée » Fiber Art à Paris en novembre 2014 mais les organisateurs n’étaient pas sérieux (le monde de l’art n’est pas toujours un monde rose).
.
HolyMane_LaVerseusedecafe_CoffeArtProject_6892
.
HolyManeFibertArt5
.
holymane_roueocculairew
.
160918_artmu259
.
160918_artmu162
.
Eautextile099
« blouse ouvrière » exposée à la Manufacture de Roubaix du 3 février au 26 mars 2017
.
.
Actualité 
.
Nous avons récemment pu exposer une deuxième fois dans un restaurant d’application. Cette exposition se déroule du 28 février au 9 avril 2017. Je ferai une note le temps venu.
.
170223_flyerFiArExpoGraindeSel_web
.
Nous continuons de communiquer encore et toujours et enfin nous organisons un dimanche entier (de 10 à 17h) pour les personnes moins disponibles en semaine, pour découvrir notre atelier.
.
170223_flyerFiArt-dimanche_web
.
Nous participons à une exposition en Italie pour mai 2017 et une autre à Epinal pour octobre 2017.
.
.
N’hésitez pas à me poser d’autres questions si le sujet vous intéresse.
.

Exposition Young Fiber Contest en Italie

Exposition Young Fiber Contest en Italie

Je viens de terminer une pièce d’art textile qui m’a pris beauuuucoup de temps. Je suis très en retard sur la publication des notes de mon blogue, du coup retour sur une exposition de cet été.

.

.

holymane_roueocculaire2w

.

.

J’ai participé à une exposition d’art textile dans la ville de Chieri en Italie du nord près de Turin qui avait lieu du 17 juin au 18 juillet 2016. Il s’agissait à la base d’un concours pour les moins de 35 ans : Young Fiber Contest, organisé via une exposition « Trame d’Autore ».

.

.

13413651_1079822072107201_850341163906957879_n

.

.

Lieu d’exposition, une ancienne blanchisserie réhabilitée (il me semble).

12957460_1033494846739924_8189303091882752896_o

12957614_1033495083406567_7235777434147874265_o

.

.

J’ai proposé une pièce composée d’une de mes broches à œil réalisé en fin détails de broderie de fils, de perles, de dentelles, de fausse fourrure et d’un oeil articulé d’ancienne poupée. Cela était la base mais aussi le centre de mon oeuvre, appelé « Roue oculaire ». L’oeil est un élément récurent dans mon travail, c’est celui qui voit, qui ressent mais qui voit aussi au delà du visible, oeil omniscient et conscient, il a un caractère mystique, sauvage, raffiné et parfois effrayant. Il est le témoin et au delà. Pour le mettre en évidence au sein d’un monde en mouvement, je l’ai placé au centre d’une « roue », la roue est un symbole primordial, à la fois élément technique de progrès et symbole du cycle de la vie, elle incarne le monde en mouvement. Ce symbole de roue prend la forme d’un ensemble de jersey crocheté en cercle, ce qui peut rappeler les napperons anciens, je vois dans le crochet et le tricot le symbole de la transmission des savoirs et des techniques, hélas qui se perdent.

.

.

fiber art

holymane_roueocculairew

.

.

La toile du fond est d’un rouge sombre et brillant, cela accentue le côté organique déjà présent dans l’organe de l’oeil. Cela ajoute un côté vivant, sensoriel, étrange et quelque peu chimérique d’une créature magique « qui voit ».
Cela se présente comme une sorte d’étendard, forme que j’ai pris l’habitude d’utiliser car j’aime les bannières affichant l’identité et les droits de ceux qui la portent.
.
.

thumbnail_dsc_2898dw

12968148_1033495080073234_2801178203391710035_o

.
.
Ce fut donc ma troisième exposition à Chieri. Cette fois ci la communication avec les organisateurs n’étaient pas vraiment limpide. Parfois les choses se passent bien, et parfois on ne peut que constater l’absence de respect que certains témoignent pour les artistes.
J’ai eu beaucoup de mal à avoir des réponses à mes mails, même en demandant des requêtes sur leurs murs facebook.
Apparemment je n’étais pas la seule à n’avoir reçu aucune réponse de la part des organisateurs, ils n’ont pas reçu d’autres oeuvres sélectionnées, j’ai trouvé que leur organisation avait un vrai manque de sérieux, même s’il y avait un prix, des journalistes, des élus, la télévision. Si j’étais mauvaise langue je dirais que cela cachait des manoeuvres pas très claires avec le prétexte d’accueillir des artistes, sur leur dos. Encore la politique, pour laquelle les artistes sont les éternels dindons. C’est tout de même inadmissible que des organisateurs ne prennent pas la peine de répondre à des mails, ni n’indiquent clairement à quelle adresse envoyer les oeuvres ni ne nous informent de leurs retours. Heureusement que j’ai pu me débrouiller autrement. Mais préparer une oeuvre n’est jamais quelque chose de simple : remplir des dossiers, rédiger des présentations, faire des photos et réaliser une oeuvre est autant de facette du travail d’un artiste.
.
.

13466035_1083108068445268_8961544767888399392_n

13482961_1086637648092310_2745754272404351250_o

13502648_1086633418092733_5527482698344206959_o

13522971_1086636404759101_6038680527191800142_o

13523005_1086634748092600_1125832371297038148_o

Catalogue d’exposition :

img_9899

img_9900

img_9901

thumbnail_dsc_2898cw

thumbnail_dsc_2898w

 .
 .
 Cela me rappelle de faire attention aux personnes ou organismes avec lesquels je travaille, même quand ils sont officiels. Déjà tout ce qui a une connotation « humanitaire », je me méfie maintenant car derrière les beaux discours se cachent souvent les abus les plus indignes (rien qu’à voir tous les diners de charités aux Etats Unis et entendre les discours des riches je ris jaune). Je conseille aux artistes de rédiger une politique très clairs, en français les conditions de vente, CGV etc,… Il faut avoir des garanties sur le transport des oeuvres, leurs assurances, le paiement, le pourcentage perçu, et si notre présence est requise sur les défraiements possibles. Ca parait évident mais souvent les gens veulent se la jouer intime pour éviter toutes « ces questions chiantes ». Maintenant tout ce qui est flou, « à l’arrache », je préfère couper court. On dit souvent que les artistes ont la grosse tête, mais c’est parce qu’on essaie sans arrêt d’abuser de leurs « sensibilités » et « manque de sens des affaires » (ce qui est un cliché). Je dois sans cesse justifier mes tarifs et conditions, mais je préfère passer pour une prétentieuse qu’être la soubrette de ces messieurs.
.
.
img_9909
 .
 .
On est souvent pris, nous artistes, pour des demeurés, on méprise nos études d’arts, d’histoire, de philosophie, nos recherches plastiques, esthétiques et conceptuelles. On sert la main a des « gens importants » qui nous réduisent à des idiots utiles, quand on essaie de tourner notre travail en propagande, quelle qu’elle soit. . Aucune conversation sur l’art n’est possible, on entend des clichés stupides, des considérations esthétiques triviales, mais on doit sourire en acceptant de jouer le rôle de l’idiot. On peine à croire qu’ils sont habitués des expositions et de la culture tellement cela nous laisse l’impression qu’ils n’ont jamais rien vu de leurs vies. Et puis ça parle argent, si on a bien vendu, de combien est notre CA. Et vous ? vous avez bien dépensé l’argent du contribuable ?
Bref, un petit « coup de gueule » qu’il est malheureusement nécessaire de rappeler. Mais qui ne m’empêche pas de continuer de créer.
.
.
fiber art
.
Merci à Andrea pour les photos.

Art textile « Plumes d’Or »

Art textile « Plumes d’Or »

Voici la seconde oeuvre textile réalisée pour l’exposition au Château de Courcelles.

 

plumedore_28

 

Cette réalisation a été assez difficile et longue à réaliser. A un certain point, la peinture ne séchait plus et je me suis résignée à « abandonner » et de créer une toute autre oeuvre (visage de chambre). Puis finalement la peinture a fini par prendre l’aspect que je désirais et j’ai pu continuer à travailler la matière en improvisant selon les caprices des matériaux et l’inspiration du moment pour créer une oeuvre plastique avec de la matière et intégrant un élément figuratif, l’éternel visage.

 

note art

 

Je commence presque toujours une oeuvre par des recherches sous formes de notes et shémas sur du papier.

 

plumedor36

Close up.

Détail de tissage de différentes matières.

 

plumedor41

Broderie de fils d’or sur acrylique sur tissu.

Voici une video réalisée pour présenter mes deux oeuvres.

 

 

J’apprécie créer des oeuvres plus « abstraites » qui me permettent de réfléchir d’avantage sur la composition, l’équilibre des masses, l’harmonie des couleurs, la texture des matières, la souplesse ou la finesse des détails. Même si le dessin est ma spécialité première, j’ai toujours un besoin tactile et de « mettre la main à la pâte » qui m’a orienté vers le design de mode et textile que j’ai besoin d’assouvir.

 

art textile

plumedor31

 

L’oeuvre est suspendue à une branche brute.

 

plumedor33

Détail de tissage, noeuds et broderie de différents fils, rehaussé de peinture rose chair.

 

plumedor39

plumedor43

plumedor44 plumedor45

plumedor46

Plume de corbeaux noirs peintes en or.

 

plumedor47 plumedor48 plumedor51 plumedor56 plumedor57 plumedor58 plumedor62 plumedor63 plumedor65 plumedor69 plumedor72  plumedore_38

 

 

En cours de réalisation :

 

wip0336

Le tissage en train de se faire.

wip1621

Liens en crochets pour suspendre le travail sur la branche.

 

wip5147 wip55141 wip84743 wip84747 wip85133

peinture

 

wip85955

 

broderie de fils noirs.

wip190540

Art textile « visage de chambre »

Art textile « visage de chambre »

Pour une commande d’exposition où il s’agissait de mettre en valeur de façon artistique les matières récupérées, détournées, le recyclage, le déchet soit l’objet déchu, j’ai créé deux oeuvres d’art textile.

 

visagedechambre18

 

La première avait pour matière principale une chambre à air de vélo, quelques boulons et rondelles et bien évidemment du textile et des fils.

 

160918_artmu162

J’ai voulu créer une forme figurative sur de la matière et j’ai joué sur le cercle de la chambre à air que j’ai plié, manipulé jusqu’à lui donner un visage comme dans un trait dessiné unique, en gardant le bout métallique servant à être gonflé pour créer la pupille de l’oeil.

 

img_0142

Quelques notes de travail pour la réalisation de l’oeuvre.

notes art

 

wip10412

Il était important pour moi de créer en mettant en avant la technique du tissage. Promouvoir le Fiber Art est une mission que je me suis donnée.

 

art textile

 

wip10420

 

 

visagedechambre20

 

wip30402

 

Le visage est un sujet que j’aime travailler, avec l’oeil comme une fascination. On voit ici les rondelles et écrous peints en or rehaussés de broderies de fils dorés créant des rayons sortant du centre de l’oeil.

visagedechambre21

 

wip30350

 

 

visagedechambre22

 

 

visagedechambre23

 

 

visagedechambre24

 

 

 

 

 

Art textile « third eye » et exposition en Italie

Art textile « third eye » et exposition en Italie
Exposition
Au même moment que l’exposition à Epinal, se déroulait à Chieri (Italie, Galleria civica « Palazzo Opesso », via San Giorgio 3 ) une exposition collective ayant pour thème « Oltre l’imagine », que l’on peut traduire par « au delà de l’image ». J’en ai donc profité pour réitérer mon travail textile.
Une video à la fin de l’article montre une partie du travail textile.
.
.
.
_MG_4716
.
.

exposition Italie Holy Mane

1009917_10207174502056116_7390456305872100744_n
.
.
Cette exposition commençait le 12 décembre 2015 et se terminait le 10 janvier 2016.
.
.
.
1507008_10207174497736008_5170348386181795312_n  1914262_10207174494015915_1572432068791520883_n 12308006_907982889271427_6125183307521075294_o 12400475_10207174498496027_2146951155585014813_n
1910623_10207175335356948_2074430284897485176_n
 .
.
Third Eye
.
.
_MG_4706
.
.
 .
Je suis partie du thème « au delà de l’image » pour créer une idée de cadre comme une fenêtre. J’ai représenté un personnage féminin en buste. Son visage est au centre de l’image et à l’intérieur du cadre. Ses yeux sont bandés et on distingue un troisième oeil (d’où le titre « third eye ») entre les sourcils bien ouvert. Cela signifie qu’il regarde au delà du cadre, au delà de l’image comme un oeil omniscient, conscient et connecté au delà des sens basiques (les yeux sont bandés).
.
.
_MG_4712
.
.
Le personnage porte une couronne, cette oeuvre reprend quelque peu les styles des étendards et des figures de nobles dans la gravure médiévale.  Elle évoque également une carte à jouer, de part la figure de la reine, son format allongé et par le cerné épais et stylisé.
.
.
_MG_4710
 art textile fiber art  _MG_4707 _MG_4708
.
.
J’ai peint une image sur du tissu imprimé que j’ai découpé pour créer une petite fenêtre intérieure. J’ai assemblé le cadre intérieur avec le cadre extérieur avec un travail de crochet assez long et précis. J’ai voulu intégrer cette dentelle faite main.
.
.
_MG_4709  _MG_4711  _MG_4714
.
.
 J’ai ensuite brodé de laines noires épaisses les cheveux du personnage et enfin j’ai brodé de perles et de sequins le troisième oeil qui brille et rayonne vers l’extérieur ajoutant un côté précieux et mystérieux à mon oeuvre.
.
.
_MG_4715
.
.
Work in progress
.
.
Le crochet
.
IMG_20151128_183021
.
La peinture
.
IMG_20151130_125203
.
Les finitions à la laine
.
IMG_20151130_160432
.
La broderie de perles
.
IMG_20151130_191008
.
Les cheveux de laine
.
IMG_20151130_205920
.
.
video d’une partie du processus.
.
.

Mon travail de fiber art dans une exposition en Italie

Mon travail de fiber art dans une exposition en Italie

 

HolyManeFibertArt5

En début d’année, je m’étais rendue en Italie du nord, à Turin et Chieri pour visiter la région et ses musées (et manger des glaces et plein d’autres bonnes choses). J’avais notamment vu l’exposition Tamara de Lempicka, le palazzo Madama ou encore le musée de l’automobile (Fiat est née à Turin).

 

torino_0610

 

Turin travel

 

torino_414

 

C’est ainsi que récemment j’ai exposé un travail textile dans une exposition collective de Fiber Art qui avait lieue du 31 octobre au 15 novembre 2015. J’étais très contente de montrer mon travail à l’international et de renouer avec les liens textiles qui me sont chers et d’avoir une excuse pour passer mes heures à de la broderie. Tout l’été j’ai réfléchi et préparé cette grande toile.

 

HolyManeFibertArt6

 

HolyManeFibertArt1

 

cybele_wip1

 

J’ai voulu donner vie à mes recherches du moment qui étaient centrées autour du thème de Cybele. C’est pourquoi je voulais inclure une silhouette à cornes représentant d’anciennes divinités païennes, le symbole du cube noir brillant que l’on retrouve en alchimie, que j’ai déjà repris et des caractères lydiens, qui ressemblent à des runes mais sont beaucoup plus anciens.

 

HolyManeFibertArt2

 

HolyManeFibertArt4

 

cybele_wip3

 

L’association or et noir est quelque chose de très présent dans mon travail et je voulais l’utiliser, comme pour souligner le caractère sacré de cette pièce.

Plastiquement j’aime le textile, les étendards, la laine, le fil, le doré. Je voulais aussi des matières organiques, c’est pourquoi je suis allée chercher du bois tombé près de chez moi.

 

expo fiber art

 

 

J’ai monté une vidéo de cette balade car j’aime beaucoup cette nature dans laquelle je vis.

/////////////

Vers le bois et l’eau – version uncut from Holy Mane

 

C’était comme puiser de l’énergie habitée par les esprits de la forêt et en faire une Oeuvre d’art. J’ai enlevé l’écorce au couteau pour peu à peu toucher l’aubier, j’ai ensuite poncé les branches petit à petit et enfin attendu que le bois sèche bien pour le peindre en doré. C’était un processus long et magique de transformation.

 

cybele_bois_3

cybele_bois_2870

 

J’ai également tissé les liens permettant d’accrocher les branches de bois. D’abord j’ai tissé aux cartons une bande noire et dorée mais je n’étais pas satisfaite, j’ai recommencé en faisant un tressage qui s’avérait beaucoup mieux. Le tissage est également un processus très long.

 

cybele_wip2

 

Après avoir peint une silhouette à l’acrylique sur le tissu noir, j’ai brodé quelques symboles en fils et d’autres parties en perles et paillettes. J’ai voulu jouer entre le brut et le raffiné en laissant tantôt le fil lâche tantôt en brodant minutieusement des détails subtils en fil doré ou en perles noires. Les fils forment ainsi un rythme, ils sont disposés horizontalement et verticalement comme une portée de musique dans une trame. Ce travail reprend l’idée de la transformation alchimique, ainsi que le lien entre la terre, voire ce qui est sous terre et le ciel ou le divin.

 

HolyManeFibertArt3

Vernissage du 31 octobre 2015 en Italie.

 

expo__7731_

 

expo_9572

 

expo_7733_

 

expo_43925793_n

 

/////////////////

 

Moi devant les portes de l’enfer à Turin.

 

torino_porteenfer_0586

Robe romantique II – shooting

Robe romantique II – shooting

Après avoir expliqué les détails couture de la confection de cette robe, voici les photos du shooting que nous avons fait.

J’ai décidé du stylisme des photos (choix des accessoires, maquillage, décor (un coin près de chez moi dans les Vosges où je vais souvent),…), j’ai posé (ma recherche de modèle s’avère peu fructuante) et j’ai réalisé les retouches. Les photos ont été prises par Laurent Braun avec un Canon 20d.

.

.

robe noire romantique

robenoire_couture627

.

.

robenoire_664

 

.

robenoire_735

.

robenoire_810

.

robenoire_717

.

robenoire_666

 

.

robenoire_676

 

.

.robenoire_693

.

robenoire_694

robenoire_744

 

robenoire_779

robenoire_904

robenoire_720b   robenoire_773

robenoire_907

robenoire_801  robenoire_834b robenoire_835