summertime happiness

summertime happiness

J’aime beaucoup l’été, surtout après ce premier hiver dans les Vosges où je ne pouvais quitter mes sept épaisseurs de vêtements. Il fait froid en hiver mais également très chaud en été, la canicule n’épargne pas l’est de la France.

Le rebord de ma fenêtre :

plants_027

 

Mon basilic pourpre (qui ne l’est plus vraiment).

plants_880

plants_883

 

Profiter des bois est un bonheur incroyable, ça me délasse de l’écran de l’ordinateur et des impératifs du quotidien. (En ce moment je prépare une journée d’exposition de mes récents dessins dans un parc et les préparatifs sont un peu épuisants). Cela m’aide à mieux dormir, à mieux respirer, à être mieux et enfin je me répète, la nature est une source d’inspiration incroyable, et elle se renouvelle à chaque instant. Récemment, sur une plage de rochers près de chez moi, j’essaie d’observer la Moselle et de voir venir les esprits des eaux. Je travaille ma sensibilité, j’ai encore du chemin à faire pour cerner l’invisible. Il faut que je leur dédie des peintures.

 

Sur les bords de la Moselle

nature_372

nature_380

 

nature463

 

Une plage de caillou

nature_394

 

nature_445

nature_400

 

 

nature_480

nature_415

 

nature_467

 

nature_493

 

Cartes postales de Suisse I

Cartes postales de Suisse I

Cela va bientôt faire un an que j’ai quitté la région parisienne pour les Vosges. La nature continue de plus en plus à m’inspirer et c’est un bonheur de pouvoir arpenter quelques sentiers pédestres pour se ressourcer. Ce besoin que j’avais depuis tant d’années mais que je ne savais formuler en moi tellement j’étais fermée sur la région parisienne, je suis heureuse d’avoir pu y répondre.

montagne_0268

Récemment j’ai repris la peinture à l’huile, je vous la partagerai ici bientôt, mais j’étais si pressée de la montrer qu’on peut déjà la voir sur ma page Facebook. J’ai toujours autant de plaisir à dessiner et peindre les visages, mais j’ai voulu inclure un paysage en arrière plan et je me suis sentie moins confiante. J’ai du réapprendre à peindre des montagnes, qui symboliquement représentent la nature dans sa force massive et sa persistance à travers les époques. Je suis allée « étudier » des anciennes peintures au musée et j’ai tentée de capter « l’air » de la nature autour de moi.

montagne_0274

J’ai eu la chance de passer quelques jours à l’étranger le mois dernier et j’ai pu admirer les montagnes de la Suisse. J’adore le sentiment de modestie face à l’intensité d’un paysage aussi monumental, un sentiment de vulnérabilité comme le vertige que l’on peut ressentir devant autant d’espace qu’on ne peut contrôler. Une modestie qui nous ramène à la question de savoir qui on est, pourquoi on est ici, et pour moi, quelque chose qui me ramène encore et toujours vers la création, la sensibilité et l’émotion.

leman-him_0252

suisse

Le lac Léman et les Alpes. 

J’ai pris beaucoup de photos pour les utiliser en peinture, étudier les textures, la richesse des couleurs et j’ai aussi appris de nouvelles fonctions sur photoshop pour réussir à rendre un paysage, ce qui est assez difficile.

montagne_1262

leman_me2_0259

Moi mangeant un sandwich devant les Alpes.