Illustration « Mars » – extraits

Illustration « Mars » – extraits

Voici enfin ma dernière vidéo terminée. Elle montre et explique l’évolution de cette illustration intitulée « Mars », reprenant les symboles de ce dieu mythologique Romain.

1609_mars

Comme je sais qu’aujourd’hui les gens ont à peu près 3 minutes d’attention (merci le marketing publicitaire), j’ai extrait trois parties que je vous montre ci dessous :

 

 

.

.

Illustration encadrée, prête à être exposée :
.

 

28795923_10155549292384217_4295443573545699038_n

.

.

Selfie bisous
.

Ares

.

.

Dans ce deuxième extrait, vous pourrez voir en détails les symboles mis en abîme.

 

Actualité : été des artistes et peintres dans la rue à Plombières

Actualité : été des artistes et peintres dans la rue à Plombières

>>>> Comme chaque année, je serai ce samedi 28 juillet 2018 sur la place des Vosges d’Epinal.

 

.

1807_eda463

(j’essaie de nouvelles poses, qu’en pensez vous ?)

.

.

Vous y retrouverez un stand avec mes peintures, mes illustrations et autres créations textiles. Cet événement s’appelle « l’été des artistes » et est présenté par Pigment’T.

J’y serai de nouveau le samedi 11 Août 2018. De 9h à 18h. Epinal, place des Vosges..

.

.

>>>> Cette année je participe à l’événement intitulé « les peintres dans la rue » organisé par la ville de Plombières-les-Bains.

.

180724_plombi618-com

.

.

Plombières-les-Bains

.

.

180724_plombi605

 

 

.

.

180724_plombi675

.

.

180724_plombi618

.

.

A partir de 10h et cela jusque (peut être) 18h, vous pourrez me trouver en train de peindre la ville. Je ne sais pas encore quelle partie je vais choisir car le choix est difficile parmi tous ces chefs-d’oeuvres d’architecture de thermes, d’hôtels ou de boutiques,…

Rendez-vous dimanche 28 juillet. De 10h à 18h (suivi d’un pot). Plombières-les-Bain, vers l’église.

.

.

.

>>>> Cet été Epinal organise un événement autour du cylco tourisme et accueille de nombreux participants. Pour l’occasion, je serai avec les membres de Pigment’T sur la place Pinau, présentant un stand de mes peintures.

Les lundi 6 et mercredi 8 août . De 16h  21h. Epinal, place Pinau.

Holy Mane dans la boutique Achille de Plombières

Holy Mane dans la boutique Achille de Plombières

 

 

180425_achilles467

.

.

Depuis le mois d’avril, j’ai le très grand plaisir de voir mes illustrations dans une boutique de Plombières-les-Bains.

.

.

180425_achilles476

 

 

.

.

Gun and girl

.

.

180425_achilles477

 

 

.

.

Il s’agit de la boutique d’un tourneur sur bois qui offre une production artisanale tout à fait originale, située dans la rue principale au 14bis rue Lietard .
.

.

180425_achilles546

).

.

Venez découvrir Achille créations, une très belle boutique, pour les amateurs de beaux objets faits mains et les amateurs de bois.

.

.

180425_achilles512

.

.

boutique Plombieres les Bains

.

.

Vous  y découvrirez quatorze de mes illustrations, réparties partout et même dans la vitrine.

.

.

180425_achilles478

 

.

.

180425_achilles480

 

 

.

Aquarelle "Laou Haraou"

.

.

180425_achilles483_

.

Vous pouviez déjà voir ces photos, partagées sur ma page facebook. N’hésitez pas à partager si vous aimez.

.

180425_achilles509

.

fiberart_326

.

.

180425_achilles485

 

.

.

oilpainting dendrobate

.

.

180425_achilles523

.

.

Dans les Vosges, nous avons des pins de Douglas, vous savez les arbres qui viennent d’Amériques et qui ont une odeur si particulière que remarquait l’agent Dale Cooper. Ambiance Twin Peaks de Lynch made in France.

.


.

.

180425_achilles487

 

.

.

180425_achilles519

 

 

.

 

Fille Lys Crane

Fille Lys Crane

.

.

180425_achilles522

 

.

.

180425_achilles503

.

.

Fille Lys Ciseaux

Fille Lys Ciseaux

.

Retrouvez la plupart de mes illustrations dans la rubrique portfolio et n’hésitez pas à m’écrire si vous êtes intéressez par certaines peintures ou si tout simplement vous voulez me commander une illustration.

.

.

Exposition à Raon-l’Etape

Exposition à Raon-l’Etape
Hier avait lieu l’inauguration à l’espace Emile Gallée de Raon l’Etape (Vosges) de l’exposition « les jardins décalés ». Une exposition sur le thème de l’Asie et du Japon en particulier.
.
.
180427_Raon701
.
.
180429_raon867
.
.
J’avais donc travaillé sur le thème du Japon et de l’érotisme pour également présenter mon oeuvre textile « La jeune fille et le spectre » à l’exposition Erotic Art de Plombières-les-Bains. Je suis replongée dans mes vieilles amours à travers les ambiances erotique-grotesque de Suehiro Maruo et de l’angura de Shuji Terayama, j’y ai ajouté une dose de fantômes inquiétants dont raffolent les japonais pour créer cette oeuvre que j’aime beaucoup. Le photographe Laurent Braun exposait quant à lui un travail tout aussi fantomatique ou chamanique s’inspirant des ombres du butô.
.
.
180429_raon_878
.
.
180429_raon887
.
.
Un texte explique ma démarche, que j’accompagne de cartes de visites et de brochures expliquant mes services d’illustratrice et d’artiste textile. Ces brochures sont bien parties. Sous mon oeuvre, j’ai posé un katana et deux (fausses) chrysanthèmes. J’étais habillée le jour de l’inauguration d’un kimono offert il y a une dizaine d’années par une amie japonaise.
 .
Lors de l’inauguration j’ai expliqué ma démarche aux élus présents pour l’événement : le maire de Raon-L’Etape et ses adjoints, le maire de Saint Dié et président de cette communauté d’agglomération,… Je ne m’étais pas du tout préparé à cela mais ma tenue m’a donné confiance pour leur parler de cette oeuvre qui repousse mes petites limites de ma triste auto-censure. Erotisme, mort, esprit fantôme, guerre, nationalisme. A notre époque où les préraphaélites choquent, je me dis que je m’expose aux premières lignes, sans vouloir m’octroyer la position d’avant-garde. Plus personne ne s’y ose aujourd’hui et cela trahit le démantèlement du rayonnement artistique français.
.
.
180429_raon913
.
.
180429_raon917
.
.
Ces dernières semaines je suis très occupée et les expositions s’enchainent pour mon plus grand plaisir. Les efforts à nouer des liens et des contacts  les années précédentes sont enfin récompensés. Ma stratégie est de promouvoir mon travail au niveau local, pour mes illustrations ou mes créations textiles il est important de pouvoir les voir en vrai. Une exposition ne s’improvise pas, c’est un long travail sur plusieurs mois voire années qui parfois n’aboutit pas. Pour beaucoup, les artistes sont des bohèmes qui attendent que les choses leur tombent dessus, (en tout cas c’est comme ça que certains me décrivent) mais cela est bien loin de la réalité (en tout cas pour la plupart). Ce qui ne se voit pas, n’est pas pour autant une absence de travail ou de la détente. Ainsi le travail de recherche et de réflexion, les longs mois passés sur une oeuvre détail par détail, pratiquer ses gammes c’est à dire son oeil, sa main, son trait, le travail administratif et la lecture des livres sur la gestion de son entreprise, les rendez vous dans les administrations kafkaïennes, trouver des prestataires sérieux (je cherche toujours l’imprimeur de mes rêves), rencontrer les professionnels ou les responsables culturels sont bien plus le quotidien des artistes professionnels. Par professionnel, j’entends le fait de reverser une partie de notre chiffre d’affaire à l’Etat et à un organisme tel la MDA quand on réussit à vendre le fruit de notre travail. C’est bien évidemment une obligation juridique dont on se passerait bien, mais c’est la réglementation.
.
.
180429_raon_907
.
.
180429_raon872*
.
.
J’ai conscience que mon travail ne s’adresse pas à tout le monde, en marketing on parle de cible. Un produit est mieux vendu quand on le construit à travers une réflexion liée à une catégorie d’individus. Le message et donc les moyens de communication seront différents si on vend des couches ou des marteaux. Pour ma part, mon travail s’adresse à un public plutôt cultivé et raffiné, ou qui a déjà fréquenté un musée ou ouvert un livre d’art de son propre choix. Ce qui réduit finalement considérablement la population. Ce n’est pas un jugement de valeur, mais une observation objective et je croise très souvent des personnes fières de ne pas fréquenter ces ennuyants musées. Ensuite, j’aime les détails et cela ravit une portion encore plus réduite, et pour finir j’aime le côté romantique sombre, ce qui est bien plus souvent un frein à beaucoup de monde, effrayé par je ne sais quoi ou superstitieux que de voir du sombre va rendre leur vie (plus) déprimante. J’aime les films, la littérature, la musique romantique et sombre mais ce qui rend ma vie déprimante n’est pas l’art, mais plutôt les obligations du quotidien comme faire mes courses dans un hypermarché (et pourtant si on écoutait ce qui attire le plus grand nombre, ce serait de dessiner des produits de consommation avec des couleurs primaires et secondaires présentés par des filles à la peau lisse et souriante).
.
.
180429_raon933
.
.
180429_raon939
.
.
Dans mon travail, ou dans celui de créer un objet, on apprend très vite que le beau universel n’est pas spécifiquement la meilleure chose à rechercher. Dans ma formation de stylisme, on nous forme à créer des objets pour une gamme, que ce soit grandes distribution ou Haute Couture, et cela en dehors de tout affect personnel. Bien sur il faut faire des choses que l’on aime, mais ce n’est pas du tout un problème qu’une partie du public n’aime pas notre travail. Ainsi quand Karl Lagerfeld fait du Chanel, ou du Fendi ou du Lagerfeld, les vêtements sont assez différents, même s’ils restent à l’intérieur de la gamme luxe. Mais c’est tout à fait normal si chacun préfère ceci ou cela.
.
.
180429_raon923
.
.
J’explique cela car parfois les visiteurs ont envie de dire qu’ils n’aiment pas ce qu’ils voient. Quand on est professionnel comme moi, dans le sens où l’on a suivit une formation dans ce secteur, c’est tout a fait normal qu’il y ait des personnes qui n’aiment pas et cela ne me touche pas. Après, quand on crée pour un client et que celui ci n’aime pas, c’est qu’il y a eu un problème de brief dans le procédé créatif mais c’est autre chose.
Je vois souvent de vieilles dames vouloir insister pour me dire qu’elles n’aiment pas ce que je fais. C’est quelque chose que je comprends sans la moindre sensiblerie car mon travail n’avait pas choisi de plaire à cette cible. En fait, ça m’amuse de connaître les commentaires de chacun, et c’est hélas parfois très prévisible.
Bien évidemment toutes les vieilles dames n’ont pas toutes les mêmes goûts, celles qui osent avoir le leur, et s’affranchir de ce que la société choisit pour elles sont souvent très intéressantes et j’apprécie discuter avec elles. Mais celles qui ont pourtant connus les années 70 et se choquent de voir un sein nu peint, je me demande ce qu’elles faisaient à cette époque.
.
.
180429_raon944
.
.
L’exposition a lieu jusqu’au 13 mai 2018.
Espace Emile Gallée de Raon l’Etape.
les samedis 10h-12h 15h-19h
dimanches et mardi 15h-19h
.
.
Si vous passez à Raon l’Etape, prenez le temps d’admirer ces architectures de 1968 par Haüserman, le museumhotel situé sur une petite île (elles ne sont plus visitables mais elles sont à vendre)
.
.
180426_Raon731
.
.
180426_Raon733
.
.
180426_Raon751
.
.
Et si vous aimez les belles choses comme des murs en marbres et de la ferronnerie et des vitraux Art Déco, profitez d’un séjour au château-Robert.
.
.
180426_Raon833
.
.
180426_Raon850
.
.
exposition art textile Raon l'Etape

Exposition Holy Mane à Luxeuil-les-Bains

Exposition Holy Mane à Luxeuil-les-Bains

Vous pouvez découvrir six de mes peintures et six de mes broches à l’espace Frichet de Luxeuil-les-bains en Haute-Saône.

.

180417_luxueil_7995

.

.

L’exposition, qui a lieu dans le cadre de la Fête des Parcs débute lundi 16 avril et se termine le 22 avril 2018.

.

180415_luxueil_7980

.

.

180415_luxueil_7985

.

.

Ce fut l’occasion pour moi de découvrir cette jolie ville..
.

.

Pour l’occasion, vous pourrez vois trois peintures à l’acrylique que j’ai peinte en mars 2018, jamais exposées.

.

.

Luxeuil-les-bains

.

.

29573329_10155620952254217_7828253559599922863_n

.

.

30415472_10155639100694217_7246469769865330710_n

.

.

L’orgue de la basilique Saint Pierre.

.

180415_luxueilorgue_8069

.

.

Je crois que j’ai quelque chose avec les villes thermales…

.

.

180415_luxueilorgue_8007

.

.

180415_luxueilorgue_8033

.

.

180415_luxueilorgue_8038

.

.

180415_luxueilorgue_8041

.

.

180415_luxueilorgue_8057

 

Exposition à la galerie du Bailli jusqu’au 14 mars

Exposition à la galerie du Bailli jusqu’au 14 mars

 

 

 

 

Pour ceux qui ne me suivent pas sur les réseaux sociaux, j’expose en ce moment trois illustrations à la galerie du Bailli d’Epinal.

.

.

1609_mars

.

.

Ares

.

.

L’exposition a commencé la semaine dernière et se poursuit jusque mercredi 14 mars 2018. Je serai présente demain mardi et mercredi de 13h30 à 18h pour celles et ceux qui aimeraient me rencontrer ou me poser des questions.

.

28795923_10155549292384217_4295443573545699038_n

.

J’expose pour la première fois mon aquarelle « Mars », en hommage au dieu de la guerre chez les romains (et Arès chez les grecs). Je prépare d’ailleurs une vidéo pour vous en parler plus en détails.

.

.

J’expose cette aquarelle « Escape » que j’avais déjà exposé aux Imaginales de 2017.

.

.

 

 

170515_escape

.

.

 

.

.

J’expose pour la première fois ma dernière peinture terminée « blue bird ».

.

170525_peint_bluebird_bureau

170525_peint_bluebird_det1.

.

.

encadrement

.

.

A très bientôt !

 

 

peinture – Serpette

peinture – Serpette

Je vous présente une peinture à l’huile sur châssis entoilé, réalisée entre mars et novembre 2016.

.

.

171007_peint_serpette-det

.

.J’aime utiliser la peinture à l’huile pour réaliser de nombreux détails, mais cela prend beaucoup de temps pour finir une toile. C’est pourquoi j’en réalise deux à trois par an à un rythme d’une heure et demi par semaine, en espérant que je termine celle en cours pour entrer dans mon quota de deux par an.

.

.

peinture à l'huile pas à pas

 

.

.

Je l’avais exposé à la galerie du Bailli en novembre 2016 à l’occasion de l’exposition et du marché de Noël. Elle était au côté de mes autres peintures  « Lune Noire » et « jeune fille et montagne. »

.

.

171007_peint_serpette_expo1

 

.

.

171007_peint_serpette_inspiration

.

.

Voilà quelques images de références pour ma peinture. On me demande souvent si je me peins, mais j’utilise plutôt des images de références venant de visages qui me plaisent, généralement des mannequins de mode. Je ne trouve absolument pas que je leur ressemble, mais si on a l’illusion que c’est le cas, tant mieux pour moi.

.

.

171007_peint_serpette_expo2

 

.

.

Je vous montre en photos, les étapes de la réalisation de cette peinture. J’aime bien utiliser la spirale d’or pour construire mon dessin.

Je débute assez grossièrement pour placer les traits principaux, voire les masses de couleurs quand c’est nécessaire. A ce stade, on me dit souvent « mais tu as changé de style ! » avec joie (autour de moi les gens préfèrent les styles un peu naïf et expressif voire abstrait à la mode chez les peintres amateurs dans les années 60 à 80, alors que j’aime les détails et le réalisme fantastique pour ne pas dire le pop surréalisme émergent des années 2000). On peut voir un petit croquis annonçant l’intention de la composition, même si celle ci reste « simple ».

.

.

171007_peint_serpette_WIP1

171007_peint_serpette_WIP2

 

.

.

Je ne peins pas avec de la nourriture, mais j’aime bien manger des gâteaux, c’est je pense le secret ultime d’une peinture réussie.

J’avais commencé par l’arrière plan, en voulant créer une zone de profondeur en utilisant du flou de perspective.

C’est assez intéressant de voir comme le visage change d’expression et prend vie selon qu’il évolue.

J’utilise très peu de noir, j’aime ajouter des ombres avec des mélanges de bleu outremer.

.

.

171007_peint_serpette_WIP3

 

.

.

.

On me demande souvent pourquoi je ne commence pas par les yeux ou si j’oublie de mettre des cils ou des cheveux, mais c’est parce que je place les détails en derniers.

J’avais une idée de fleurs au début, mais entre temps, je crois que j’ai oublié ou j’ai changé d’humeur pour faire des fleurs à pétales plus bombées, comme des roses ou des pivoines. J’aime bien  ce thème de la nature, des prairies printanières et également le thème plus sec de la serpette, de la faucheuse sévère et effrayante.

.

.

171007_peint_serpette_WIP4

.

.

J’aime bien cette couleur de cheveux, qui me rappelle certains films des années 60-70. J’aime de manière général l’ocre, mais plutôt par touches qu’en applat.

.

.

serpetteWIP.

.

.

Voici un gif de l’évolution de la peinture :

.

.peinture à l'huile pas à pas

 

 

Peinture : Esturgeon

Peinture : Esturgeon

 

Voici une peinture à la gouache sur carton entoilé réalisée en août 2015.

Je voulais représenter certains poissons comme l’esturgeon et la murène suite à une conversation avec mon conseiller occulte.

 

 

peinture esturgeon

J’avais envie d’utiliser une pâte de relief pour créer quelques textures sur la toile. Cela reste subtil en photo, mais se dévoile lorsqu’on observe cette peinture devant soi de plus près.

On voit notamment mon logo Holy Mane, tamponné dans la matière créant quelques motifs subtils.

 

15_08_esturgeon_wip1

Pour cette peinture, j’ai avant tout voulu partir d’une palette de couleurs bien définie, un exercice intéressant dont voici le moodboard.

 

2015-08_roseblushmauve

 

Ensuite, sans trop savoir pourquoi j’ai dessiné ce squelette de cerf.

 

15_08_esturgeon_wip2

 

 

 

15_08_esturgeon_1

 

Voici quelques étapes de la peinture :

 

15_08_esturgeon_wip3

 

J’utilise peu la gouache sur toile ces derniers temps, j’utilise plutôt la peinture à l’huile, mais je voulais faire une peinture qui me prenne moins de temps. (Ma peinture « Lune noire » m’avait pris par exemple 40 heures).

 

 

 

15_08_esturgeon_2

 

J’ai aimé peindre ces poissons dans une palette choisie, mais ce n’était pas si facile et j’ai du faire preuve de grande patience et de persévérance.

 

 

15_08_esturgeon_det

 

J’ai présenté plusieurs fois cette peinture au public, notamment pour l’été des artistes en août 2016.

1608_etedesartistes625

La liseuse de Tarot

La liseuse de Tarot

Voici une peinture sur papier d’Arches grand format réalisée en juillet 2015.

 

peinture Tarot

 

 

 

Dans mon atelier

 

150725_tarotreader_atelier

Work in progress :

Les étapes de réalisations : esquisse.

 

150725_tarotreader_wip1

Les détails au crayon :

 

150725_tarotreader_wip2

 

L’encrage du trait à la peinture appliquée au pinceau :

 

150725_tarotreader_wip3

Et quelques paillettes rouges dans le fond pour cette illustration.

 

 

150725_tarotreader_head

Exposition au château de Courcelles à Montigny lès Metz

Exposition au château de Courcelles à Montigny lès Metz

Je vous avais déjà montré en détail deux créations d’art textile (Fiber Art) réalisées pour l’exposition Art Mu au château de Courcelles.

 

affiche_artmu_2016

 

exposition

 

Cette exposition se déroulait du 17 septembre au 2 octobre 2016.

 

Voici quelques images du vernissage le 17 septembre, ainsi qu’une video que j’ai réalisé.

 

 

exposition

 

160918_artmu178

Cette exposition avait comme thème la mise en valeur de matières récupérées, détournées, recyclées.

 

Plumes d’Or

plumedor31

 

Visage de chambre 

 

art textile

 

Je n’étais jamais allée à Metz ni Montigny-lès-Metz qui jouxte cette dernière. Le lieu était vraiment beau et s’apprêtait à merveilles à une exposition. Son jardin à fontaine le rend encore plus agréable. C’est l’une des expositions dont je suis la plus fière.

 

160918_artmu191

 

160918_artmu202

 

 

exposition Holy Mane

 

 

160918_artmu199

160918_artmu201

160918_artmu215

 

160918_artmu225

160918_artmu230

160918_artmu239

160918_artmu248

160918_artmu259

160918_artmu221

 

 

 

 

Peinture aquarelle – « Marre »

Peinture aquarelle – « Marre »

 

Voici une aquarelle réalisée l’automne dernier.

marre232

Je me suis inspirée d’une personne dans une marre menaçante.

La nature m’inspire beaucoup notamment une petite marre près de chez moi à qui je rends visite quelque fois. Il semble y voler quelques créatures invisibles et cela donne naissance à des herbes hautes, des feuillages et des fleurs harmonieusement mis ensemble.

marre112

marre_162828

Je regarde l’environnement aussi avec des yeux de pattern designer, je chasse le motif, le dissèque et m’en inspire ouvertement. Rien de mieux qu’une balade pour voir toutes les textures, les matières et les couleurs nous donner envie de les imiter.

Voici donc quelques photos de la marre, qui inspire fortement pour des motifs camouflages.

 

marre

marre_162345marre_162403marre_162418

 

Voici des étapes du dessin.

 

 

marre16-16.09

 

J’ai filmé un court instant du dessin au pinceau et à l’encre :

 

 

 

 

 

 

 

 

.

marre091marre095marre096

 

Un détail

15-09_aqua-marre-det

marre114marre156marre456marre

 

15-09_aqua-marre_1

Exposition place des Vosges – Ete des artistes I

Exposition place des Vosges – Ete des artistes I
Samedi 20 août 2016 avait lieu ma première participation à l’événement « l’été des artistes », sur la place des Vosges d’Epinal.
.
.
1608_etedesartistes612
.
Moi et mon stand.
.
.
1608_etedesartistes592
.
.
C’est l’association Pigment’T qui organise chaque été un rendez vous sur cette place emblématique de la vieille ville tous les samedis de juillet et août.
.
.
1608_etedesartistes643
.
1608_etedesartistes647
.
.
.
J’aime beaucoup le charme de cette place entourée d’anciens bâtiments comme la Galerie du Bailli de style renaissance (XVIIème s.) classée monument historique ou encore dans un style « arts nouveaux » la pharmacie conçue par l’architecte François Clasquin en 1904 qui a aussi créé le marché couvert, également classée. Si vous êtes de passage dans les Vosges et êtes amateur de patrimoine, n’hésitez pas à vous poser à la terrasse de la Brasserie du Bailli ou de la Brasserie du commerce ou encore manger des crêpes (bretonnes) pour admirer cette place.
.
.
panorama-sans-titre1
.
.
Place des Vosges Epinal
.
.
Nous étions plusieurs artistes et artisans d’art à exposer dans des stands. Voici le mien.
.
.
1608_etedesartistes565
.
1608_etedesartistes572
.
1608_etedesartistes574
.
1608_etedesartistes576
.
1608_etedesartistes579
.
.
On pouvait voir mes dernières peintures à l’huile, ainsi qu’une gouache, des estampes de gravures et autres produits dérivés (cartes postales, miroirs, badges,…).
.
.
1608_etedesartistes596
.
1608_etedesartistes598
.
1608_etedesartistes602
.
1608_etedesartistes603
.
1608_etedesartistes607
.
.
J’avais commencé à dessiner la rue pour une aquarelle, à l’instar des « peintres dans la rue » de Bourbonne les Bains.
.
.
1608_etedesartistes653
.
1608_etedesartistes609
.
1608_etedesartistes614
.
.
Il y avait également des photos de Laurent Braun à côté de ma gouache « Esturgeon » et de mes travaux de Fiber Art « third eye » et « Kybele« .
.
.
1608_etedesartistes620
.
1608_etedesartistes625
.
.
Ce jour là une petite pluie rafraîchissait l’été.
.
.
1608_etedesartistes628
.
J’ai réalisé des photographies panoramiques.
.
.
1608_etedesartistes640

Peindre dans la rue – Bourbonne les Bains

Peindre dans la rue – Bourbonne les Bains

A l’occasion du Salon de Peintures et de Sculptures de Bourbonne les Bains s’est déroulé un événement permettant de profiter de la ville. Des artistes étaient invités à peindre et sculpter dans la rue. C’était une première pour moi et ça m’a enlevé les quelques appréhensions que j’avais de dessiner devant des gens.

 

1608_bourb_rue4

1608_bourbonneaqua496

 

Lors de ma précédente visite à Bourbonne les Bains, j’avais remarqué un bâtiment ancien, à moitié abandonné qui m’interpellait. Son architecture début de siècle était tout à fait attirante et son aura quelques peu mystérieuse adossée à la forêt ajoutait du cachet.

 

Bourbonne les Bains

1608_bourb605

 

1608_bourb608

 

1608_bourb615

 

1608_bourb613

 

Ce fut donc ce bâtiment que je voulu peindre et je m’installa de manière à avoir un encadrement avec la fontaine et les arbres.

 

 

1608_bourb_rue2 1608_bourbonneaqua502

peindre dans la rue  1608_bourb_rue3

 

Sur la place, entourée de fontaine devant l’hotel de ville étaient mises à disposition de quoi peindre en toute quiétude.

 

1608_bourb_rue5 1608_bourb_rue6

 

Voici mon dessin au crayon. Je n’ai pas l’habitude de dessiner de l’architecture du coup cela était un exercice intéressant car je désire de plus en plus inclure des fonds et des ambiances à mes personnages.

 

 

1608_bourb_rue7

1608_bourb_rue8

1608_bourb_rue9

 

 

Les couleurs à l’aquarelle avec ma nouvelle palette de Sennelier.

1608_bourb_rue10

 

 

Petite pause à l’endroit du déjeuner. J’aimais beaucoup les grandes plantes vertes, très tendance, ainsi que cet escalier massif en bois sombre assorti à une ancienne mode au tapis vert et aux murs de briques.

1608_bourb_rue11 1608_bourb_rue12

 

 

J’ai dessiné des contours au stylo plume. Bien des aquarellistes diraient que ça ne se fait pas.

 

1608_bourb_rue13

1608_bourb_rue14

 

1608_bourb_rue26

 

 

 

 

1608_bourb_rue15

 

1608_bourb_rue16

 

 

Je partageais mon stand avec Marie Thérèse, une peintre de ma ville qui me conseille souvent pour mes peintures.

 

1608_bourb_rue17

1608_bourb_rue18

1608_bourb_rue19

1608_bourb_rue20

 

 

 

Ici se trouvait un petit autel en l’honneur de la « Vierge des eaux ». J’ai déjà expliqué que Bourbonne les Bains est une ville thermale, dont le nom vient du dieu des eaux celte Borvo. Il est souvent accompagné de sa compagne Damona, déesse des eaux. C’est forcément une figure qui m’interpelle. L’autel est probablement une sorte de syncrétisme de l’histoire du lieu.

 

1608_bourb_rue21 1608_bourb_rue22 1608_bourb_rue23

 

 

 

A la fin de la journée, chaque artiste était invité à présenter ses oeuvres au Centre Borvo.

1608_bourb_rue24 1608_bourb_rue25

 

aquarelle Bourbonne les Bains

 

 

 

J’en profite pour partager d’autres endroits de la ville (prise le jour du vernissage). J’aime beaucoup le charme des petites villes françaises qui gardent la trace d’une certaine histoire.

 

1608_bourb559 1608_bourb566 1608_bourb570 1608_bourb575 1608_bourb582 1608_bourb583 1608_bourb585

Une autre vue du bâtiment que j’ai dessiné.

 

1608_bourb589

Une ancienne fontaine avec une représentation de Damona.

 

1608_bourb595 1608_bourb598

J’écoute aux murs. (A ce moment là j’avais vraiment l’impression qu’il y avait des présences mais je n’ai pas entendu ce qu’elles racontaient).

1608_bourb607

 

 

Peinture à l’huile – Kupala

Peinture à l’huile – Kupala
Pour cette peinture à l’huile, j’avais envie de peindre un endroit près d’une marre. Peindre le paysage et la nature est un exercice et je voulais m’y atteler dans le but de repousser mes limites. Cela fait plus d’un an que le paysage est devenu un sujet pour moi, même s’il n’apparaît souvent qu’en arrière plan d’un personnage. 
.
2015_kupala
.
.
J’avais envie de douceur dans le sujet et d’une saison plein de lumière. J’ai commencé cette peinture en novembre 2015 pour la terminer en février 2016 et l’hiver n’est pas la période la plus agréable alors il me fallait une saison et des couleurs plus douces.
Je n’ai pas eu un parti pris relativement « réaliste » dans le sens où les couleurs ne correspondent pas à la réalité du sujet. Je les ai posé ainsi, au fur et à mesure selon mon « inspiration ». J’aime avoir des relations et des émotions avec des couleurs de tubes de peinture. Je pense que si on enregistrait l’activité de mon cerveau on y verrai des impulsions électriques, il se passe une réelle communication invisible rien qu’à ce stade.
Dans le traitement des herbes, je n’ai pas été « réaliste » non plus c’est à dire que j’aurai peint quelques aplats avec des ombres et des lumières pour un rendu plus « photographique » et atmosphérique, j’ai plutôt quasiment peint les herbes une à une à l’instar des tapisseries mille fleurs médiévales que j’aime beaucoup, telle la Dame à la Licorne.
.
Cluny, Dame à la Licorne, HD
.
.
J’ai glissé quelques cubes sombres pour continuer mes séries de cubes, et y mettre des références alchimiques sur la matière première, même si les cubes sont bien plus que cela.
J’ai composé le personnage en me prenant en photo pour étudier les plis en peinture, dans la video que je partage ici, il s’agit de la peinture du détail des plis de la robe. Le visage n’est pas le mien mais un visage que j’ai trouvé beau, en accentuant le côté juvénile. La faon symbolise ici encore des éléments relatifs à la forêt, l’innocence.
.

.
.
On peut voir différentes étapes de la peinture. Je commence par peindre grossièrement les formes et ensuite je reviens en couches sur elles. Peindre l’ensemble de la toile permet d’avoir une meilleure idée du rapport des couleurs entre elles. Je commence ensuite par le fond et notamment le ciel (quand il y en a un). Après je continue l’arrière plan en descendant. Je peins ensuite le personnage en commençant parfois par le vêtement, ensuite le visage. je fais les yeux et les détails en dernier et ensuite les cheveux dans lesquelles on peut voir des fleurs bleues.
.
16_02_peint_kupala_wipgif
.
.
J’ai toujours un peu de mal à trouver des titres pour mes peintures, autant je peux m’épancher dans de longues explications, autant résumer avec un minimum de mot est parfois difficile.
Alors que j’avais terminé ma peinture mon copain l’a regardé comme si elle lui parlait. Il a « entendu » dans sa tête le mot « Kupala« , non pas qu’il soit schizophrène, mais dans notre approche artistique respective, nous travaillons à développer notre sensibilité, ce qui est souvent confondu dans notre société par les émotions ou encore la « sensiblerie ». La sensibilité est relative aux sens, la vue, l’odorat, etc… Il y a moins la notion de jugement ou d’ego que pour les émotions.
.
16_02_peint_kupala_wip
.
.
On parle parfois de sixième sens qui serait en rapport avec l’intuition. En gros nous cherchons à développer notre intuition par des exercices comme s’il s’agissait de faire des exercices de dessin. Concrètement il peut s’agir pour moi de phases de méditation qui accompagne ma pratique de yoga en me concentrant sur les moindres informations, images, sons qu’on peut avoir. Beaucoup de gens ont des images qui leur apparaissent quand ils ferment les yeux, certaines personnes ont également des sons, moi j’ai aussi des « goûts » étant très portée sur la nourriture. Ce ne sont pas des hallucinations, c’est comme ces images qu’on peut avoir dans la tête. Si vous fermez les yeux et qu’on vous suggère de penser à un tigre, vous aurez surement une image mentale, bref, on peut développer notre esprit à aiguiser nos sens en partant de là. 
Notre société fait totalement l’impasse sur cela alors que le corps et l’esprit humain est capable de tout cela, rien à voir avec des croyances ou de la spiritualité, c’est physique. A partir de ces outils physiques, on en fait ce qu’on veut et c’est là qu’on peut parler de croyances.
.
2016_02_kupala_deco
.
.
Après des recherches, il s’est avéré que Kupala était une déesse slave de la nature. Il n’en avait jamais entendu parlé et ce n’était pas dans ses centres d’intérêts, ils préfèrent faire des recherche sur les démons mais c’est une autre histoire.
Quand je crée, il se passe des choses invisibles tout à fait fascinantes selon moi. Je me sens connectée à quelque chose et poussée par quelque chose, seulement je n’arrive pas encore à comprendre exactement et précisément ce qu’il se passe. Avant Leonard de Vinci me semble t’il, on parlait d’inspiration venant de dieu.
Une théorie discutable serait que j’entre en connexion avec des égrégores (créés par des gens qui « prient » une entité ou l’entité elle même) qui me commandent telle ou telle peinture, dans le but d’avoir des formes matérielles dans ce monde causal. Ayant constaté que cela se passe souvent, je commence à croire en cela. Ca a notamment été très fort quand je faisais mon oeuvre « Kybele« , comme une certitude et quelque chose qui ne vient pas de moi mais qui passe par moi qui me pousse à faire telle chose d’artistique. Beaucoup d’écrivains ont des propos similaires, en peinture on parle d’artistes visionnaires à l’instar de William Blake, mais le terme me gène encore.
Ensuite je pense que si je travaille sur un thème sincèrement (ce que je fais tout le temps), que je m’entoure de lui, que je m’ouvre et me connecte, il se passe quelque chose. Pour ceux qui travaille en magie, en travaillant avec une entité, par exemple une déesse des eaux et de la nature, que l’on s’entoure de ses attributs, symboles etc, si celle ci accepte de travailler avec toi c’est à dire d’établir un échange, elle peut t’offrir sa protection et ses « pouvoirs ». Par pouvoir j’entends des choses probables comme être plus sensible avec le symbole de la lune, être plus guerrière avec le symbole de mars, être plus sévère avec le symbole de saturne etc, il ne s’agit pas – malheureusement – de pouvoir projeter des boules de feu mais d’agir sur des choses déjà présentes en nous. Du coup si vous détestez la nature, je doute qu’il faille choisir de s’associer avec des entités qui l’habite.
.
2016_02_kupala_det
.
.
Evidemment je peux contrôler et refuser cela, je ne suis pas dans le cas de voix que j’entendrai qui me demanderai de tuer des gens, mais j’essaie de m’ouvrir au maximum et laisser mon esprit se faire envahir par des choses proches de ma personnalité, c’est à dire la nature, ou des puissances féminines créatrices. Mais généralement quand on me demande de faire quelque chose que je ne veux pas, je ne le fais pas et les ennemis sont le prix de l’insoumission. Ses ennemis sont alors accueillis par les dieux anciens qui leur chuchotent leurs terreurs dans leurs rêves.

Exposition au marché couvert d’Epinal

Exposition au marché couvert d’Epinal

Bonjour, comme je l’ai déjà mentionné j’ai fait une exposition dans un endroit assez incongru mais non dénué de charme pour autant.

J’ai exposé dans le marché couvert d’Epinal avec quatre ou cinq autres artistes locaux.

 

marchecou_352

 

marchecou_368

 

marchecou_349

 

 

L’événement qui accueillait cette exposition était la « Fashion Night », une des nombreuses initiatives de la ville pour animer le centre ville et les commerces jusque minuit. Ce soir là, la météo n’était pas au rendez vous, mais l’exposition, qui s’est déroulée du 3 au 11 juin 2016 s’est bien passée. Le marché est ouvert chaque jour sauf les dimanches et lundis et accueille les nombreuses personnes qui ont su garder un certain style de vie (opposé au tout industriel) au milieu des étals et des petits bistrots gastronomiques.

 

marchecou_356

 

marchecou_362

 

Le marché couvert est une construction de 1895 par François Clasquin dans le style du pavillon Baltar et rénové en 2007. C’est une époque architecturale et stylistique que j’affectionne assez et je suis contente de pouvoir me balader dans les rues d’Epinal et de voir quelques vestiges de la beauté d’antan. C’est encore plus présent à Nancy qui n’est pas très loin, ville de l’art nouveau.

 

marché couvert Epinal

 

Sur cette ancienne carte postale, on voit les rails de tramways de l’époque, qui n’existe plus.

marché couvert Epinal

 

L’intérieur garde également les structures métalliques et aérées des halles de cette époque et de celle de la Tour Eiffel. Même si le style est devenu beaucoup plus minimaliste par la suite, on trouve ici encore quelques décorations qui donne tout le charme de ce style. Je suis contente d’avoir pu étudier cela pendant mes années d’études d’arts appliqués.

Cette belle architecture est l’écrin qui renferme une des choses qui m’apporte le plus de plaisir dans la vie : la nourriture. J’aime beaucoup rêver devant la variété, les couleurs et les odeurs de ce qu’offre un marché bourgeois de province.

 

 

marchecou_350

 

 

Pour le choix de mes illustrations, je me suis bien sur laissée porter par le thème, qui n’est qu’un thème majeure et perpétuelle pour moi : l’art et la mode.

J’ai privilégié mes dessins de mode, qui sont peut être des illustrations que le grand public n’a pas toujours l’habitude de voir, surtout au milieu des choux et des carottes.

 

J’ai exposé des originaux (Signe des mains) et imprimé sur grands formats (1m x 60 cm) deux autres illustrations réalisées cette année.

 

 

marchecou_358

 

exposition marché couvert Epinal

 

15_08_fingers-global

 

 

marchecou_360

 

marchecou_359

Dark romantic Ispahan. 

160209_fashionillus_boheme720px

 

marchecou_374

Illustration aux feutres : walk man for sitting girl.

160402_illus_pastelolita

 

J’ai imprimé sur format A3 une composition réalisée il y a plusieurs années d’une collection Louis Vuitton réalisé à l’aquarelle, au stylo et au crayon.

 

 

marchecou_367

 

marchecou_365

 

110317_fahillLV_720px

 

Et J’ai présenté une aquarelle que j’ai réalisé cette année de la collection Chanel printemps été 2016, avec notamment Kendall Jenner à droite.

 

Chanel

 

marchecou_353

 

J’ai également présenté ma peinture « little horse » présentée récemment.

peinture little horses

marchecou_363

 

Et voici une petite vidéo de l’ambiance.