exposition Holy Mane – Rose poussière

exposition Holy Mane – Rose poussière

C’est déjà le dernier jour de l‘exposition de mes trois peintures à la Galerie du Bailli.
.

2208_Bailli_539

.
Merci à tous ceux qui se sont déplacés sur la place des Vosges d’Epinal pour voir mes peintures en vrai. A l’ère du virtuel, je pense qu’il est important de ne pas négliger la plasticité des oeuvres, c’est pourquoi j’aime travailler de plus en plus sur les textures et les matières, sans oublier de donner un côté éthérique et mystique à mes peintures.

2208_Bailli_527
C’est également le dernier jour du mois d’août, ce qui chez moi colore toujours un peu mon moral d’une certaine nostalgie. Septembre annonce une rentrée remplie de renouveau et de nouveaux projets, en espérant aussi de nouvelles rencontres et de nouvelles ouvertures.

.

.

2208_Bailli_531

2208_Bailli_540

 

.

2208_Bailli_535

Exposition – Galerie du Bailli – Eté 2022

Exposition – Galerie du Bailli – Eté 2022

Cet été, en plus de mes marchés à l’Eté des Artistes (16 juillet et 27 août 2022), retrouvez trois de mes peintures, à la galerie du Bailli d’Epinal.

 

2208_expoBailli

 

L’exposition collective avec Pigment’T se déroule du vendredi 26 août au mercredi 31 août 2022 !
La galerie du Bailli se trouve sur la Place des Vosges d’Epinal, dans une magnifique architecture de la Renaissance, vous ne pouvez pas la manquer.

 

 

2005_visage-acrylrose01

 

Ces peintures ont été réalisé en 2019. C’est la première fois que je les expose.

 

J’ai voulu travailler la fluidité du pinceau, la texture et la palette de couleur réduite.

Si vous suivez mon travail plastique, vous verrez comment leur style se situe comme une pièce de puzzle amenant à mon style pictural actuel.

.

.
2005_visage-acrylrose02

 

.
Pour cette troisième peinture, j’ai tenté un style encore plus graphique qui rappelle un peu le style « cartoon » voire manga avec une stylisation moins proche du réalisme. L’idée est de simplifier le trait pour obtenir un maximum d’informations (émotions, lumières,…) avec un minimum de trait, dans un esprit de calligraphie japonaise considérant le pinceau comme un sabre suivant l’inspiration et l’expiration du Ki (souffle et énergie vitale). La plupart des personnes considère la peinture comme un passe temps, pour moi c’est une discipline martiale demandant beaucoup de technique, d’observation, de concentration, de doute, de persévérance, d’échec, de souffrance, de satisfaction, de joie, de spiritualité, pour atteindre un certain « lâcher prise » synthétisant des heures et des heures de travail, comme la main d’un artisan ou d’un samouraï répétant son geste p