Peinture aquarelle – « Marre »

Peinture aquarelle – « Marre »

 

Voici une aquarelle réalisée l’automne dernier.

marre232

Je me suis inspirée d’une personne dans une marre menaçante.

La nature m’inspire beaucoup notamment une petite marre près de chez moi à qui je rends visite quelque fois. Il semble y voler quelques créatures invisibles et cela donne naissance à des herbes hautes, des feuillages et des fleurs harmonieusement mis ensemble.

marre112

marre_162828

Je regarde l’environnement aussi avec des yeux de pattern designer, je chasse le motif, le dissèque et m’en inspire ouvertement. Rien de mieux qu’une balade pour voir toutes les textures, les matières et les couleurs nous donner envie de les imiter.

Voici donc quelques photos de la marre, qui inspire fortement pour des motifs camouflages.

 

marre

marre_162345marre_162403marre_162418

 

Voici des étapes du dessin.

 

 

marre16-16.09

 

J’ai filmé un court instant du dessin au pinceau et à l’encre :

 

 

 

 

 

 

 

 

.

marre091marre095marre096

 

Un détail

15-09_aqua-marre-det

marre114marre156marre456marre

 

15-09_aqua-marre_1

Peinture à l’huile – Kupala

Peinture à l’huile – Kupala
Pour cette peinture à l’huile, j’avais envie de peindre un endroit près d’une marre. Peindre le paysage et la nature est un exercice et je voulais m’y atteler dans le but de repousser mes limites. Cela fait plus d’un an que le paysage est devenu un sujet pour moi, même s’il n’apparaît souvent qu’en arrière plan d’un personnage. 
.
2015_kupala
.
.
J’avais envie de douceur dans le sujet et d’une saison plein de lumière. J’ai commencé cette peinture en novembre 2015 pour la terminer en février 2016 et l’hiver n’est pas la période la plus agréable alors il me fallait une saison et des couleurs plus douces.
Je n’ai pas eu un parti pris relativement « réaliste » dans le sens où les couleurs ne correspondent pas à la réalité du sujet. Je les ai posé ainsi, au fur et à mesure selon mon « inspiration ». J’aime avoir des relations et des émotions avec des couleurs de tubes de peinture. Je pense que si on enregistrait l’activité de mon cerveau on y verrai des impulsions électriques, il se passe une réelle communication invisible rien qu’à ce stade.
Dans le traitement des herbes, je n’ai pas été « réaliste » non plus c’est à dire que j’aurai peint quelques aplats avec des ombres et des lumières pour un rendu plus « photographique » et atmosphérique, j’ai plutôt quasiment peint les herbes une à une à l’instar des tapisseries mille fleurs médiévales que j’aime beaucoup, telle la Dame à la Licorne.
.
Cluny, Dame à la Licorne, HD
.
.
J’ai glissé quelques cubes sombres pour continuer mes séries de cubes, et y mettre des références alchimiques sur la matière première, même si les cubes sont bien plus que cela.
J’ai composé le personnage en me prenant en photo pour étudier les plis en peinture, dans la video que je partage ici, il s’agit de la peinture du détail des plis de la robe. Le visage n’est pas le mien mais un visage que j’ai trouvé beau, en accentuant le côté juvénile. La faon symbolise ici encore des éléments relatifs à la forêt, l’innocence.
.

.
.
On peut voir différentes étapes de la peinture. Je commence par peindre grossièrement les formes et ensuite je reviens en couches sur elles. Peindre l’ensemble de la toile permet d’avoir une meilleure idée du rapport des couleurs entre elles. Je commence ensuite par le fond et notamment le ciel (quand il y en a un). Après je continue l’arrière plan en descendant. Je peins ensuite le personnage en commençant parfois par le vêtement, ensuite le visage. je fais les yeux et les détails en dernier et ensuite les cheveux dans lesquelles on peut voir des fleurs bleues.
.
16_02_peint_kupala_wipgif
.
.
J’ai toujours un peu de mal à trouver des titres pour mes peintures, autant je peux m’épancher dans de longues explications, autant résumer avec un minimum de mot est parfois difficile.
Alors que j’avais terminé ma peinture mon copain l’a regardé comme si elle lui parlait. Il a « entendu » dans sa tête le mot « Kupala« , non pas qu’il soit schizophrène, mais dans notre approche artistique respective, nous travaillons à développer notre sensibilité, ce qui est souvent confondu dans notre société par les émotions ou encore la « sensiblerie ». La sensibilité est relative aux sens, la vue, l’odorat, etc… Il y a moins la notion de jugement ou d’ego que pour les émotions.
.
16_02_peint_kupala_wip
.
.
On parle parfois de sixième sens qui serait en rapport avec l’intuition. En gros nous cherchons à développer notre intuition par des exercices comme s’il s’agissait de faire des exercices de dessin. Concrètement il peut s’agir pour moi de phases de méditation qui accompagne ma pratique de yoga en me concentrant sur les moindres informations, images, sons qu’on peut avoir. Beaucoup de gens ont des images qui leur apparaissent quand ils ferment les yeux, certaines personnes ont également des sons, moi j’ai aussi des « goûts » étant très portée sur la nourriture. Ce ne sont pas des hallucinations, c’est comme ces images qu’on peut avoir dans la tête. Si vous fermez les yeux et qu’on vous suggère de penser à un tigre, vous aurez surement une image mentale, bref, on peut développer notre esprit à aiguiser nos sens en partant de là. 
Notre société fait totalement l’impasse sur cela alors que le corps et l’esprit humain est capable de tout cela, rien à voir avec des croyances ou de la spiritualité, c’est physique. A partir de ces outils physiques, on en fait ce qu’on veut et c’est là qu’on peut parler de croyances.
.
2016_02_kupala_deco
.
.
Après des recherches, il s’est avéré que Kupala était une déesse slave de la nature. Il n’en avait jamais entendu parlé et ce n’était pas dans ses centres d’intérêts, ils préfèrent faire des recherche sur les démons mais c’est une autre histoire.
Quand je crée, il se passe des choses invisibles tout à fait fascinantes selon moi. Je me sens connectée à quelque chose et poussée par quelque chose, seulement je n’arrive pas encore à comprendre exactement et précisément ce qu’il se passe. Avant Leonard de Vinci me semble t’il, on parlait d’inspiration venant de dieu.
Une théorie discutable serait que j’entre en connexion avec des égrégores (créés par des gens qui « prient » une entité ou l’entité elle même) qui me commandent telle ou telle peinture, dans le but d’avoir des formes matérielles dans ce monde causal. Ayant constaté que cela se passe souvent, je commence à croire en cela. Ca a notamment été très fort quand je faisais mon oeuvre « Kybele« , comme une certitude et quelque chose qui ne vient pas de moi mais qui passe par moi qui me pousse à faire telle chose d’artistique. Beaucoup d’écrivains ont des propos similaires, en peinture on parle d’artistes visionnaires à l’instar de William Blake, mais le terme me gène encore.
Ensuite je pense que si je travaille sur un thème sincèrement (ce que je fais tout le temps), que je m’entoure de lui, que je m’ouvre et me connecte, il se passe quelque chose. Pour ceux qui travaille en magie, en travaillant avec une entité, par exemple une déesse des eaux et de la nature, que l’on s’entoure de ses attributs, symboles etc, si celle ci accepte de travailler avec toi c’est à dire d’établir un échange, elle peut t’offrir sa protection et ses « pouvoirs ». Par pouvoir j’entends des choses probables comme être plus sensible avec le symbole de la lune, être plus guerrière avec le symbole de mars, être plus sévère avec le symbole de saturne etc, il ne s’agit pas – malheureusement – de pouvoir projeter des boules de feu mais d’agir sur des choses déjà présentes en nous. Du coup si vous détestez la nature, je doute qu’il faille choisir de s’associer avec des entités qui l’habite.
.
2016_02_kupala_det
.
.
Evidemment je peux contrôler et refuser cela, je ne suis pas dans le cas de voix que j’entendrai qui me demanderai de tuer des gens, mais j’essaie de m’ouvrir au maximum et laisser mon esprit se faire envahir par des choses proches de ma personnalité, c’est à dire la nature, ou des puissances féminines créatrices. Mais généralement quand on me demande de faire quelque chose que je ne veux pas, je ne le fais pas et les ennemis sont le prix de l’insoumission. Ses ennemis sont alors accueillis par les dieux anciens qui leur chuchotent leurs terreurs dans leurs rêves.

Exposition et misogynist’s nightmare

Exposition et misogynist’s nightmare

Retour sur le vernissage de l’exposition à la galerie du Bailli pour le salon des Indépendants 2016 de l’Académie d’Arts Plastiques d’Epinal.

.

1606_bailliinde92

.

.
Tout d’abord une petite présentation, l’académie d’arts plastiques n’est pas une école, car on me croit souvent « étudiante de cette académie », c’est une association ouverte à tous rassemblant divers artistes et amateurs de tous âges à travers différents ateliers, comme la peinture, la gravure, la photographie etc… Je co-anime moi même un atelier sur les arts textiles appelé Fiber Art Epinal. Cette académie existe depuis plus de 50 ans et organise des expositions à thèmes. Cette année le thème était « sens dessus dessous ».

.

peinture visage Holy Mane

.

13330941_899566333499149_3297550545924767181_n

 .

.

J’ai décidé de présenter trois dessins à l’encre de Chine sur peinture comme un triptyque.

J’ai tout simplement pris le parti de dessiner des visages féminins dans tous les sens, donnant un aspect « sens dessus dessous ».

.

dessin visages Holy Mane

.

.

J’aime beaucoup dessiner ce genre de visages dans un trait fin. J’ai d’abord créé un fond de couleurs douces et pastelles à l’aquarelle sur lequel j’ai enchevêtré ces visages.

Je dessine la plupart du temps à partir de modèle de visages qui me plaisent et m’inspirent, généralement issus de mannequins type agence. J’aime beaucoup ce style et j’ai remarqué qu’il était loin de faire l’unanimité. Et finalement cela donne un intérêt encore plus grand à mon besoin de dessiner cela.

.

1606_misogWIP

.

.

.

1605_misogynistsnightmare_det2

.

.

Une fois mon dessin terminé, je l’ai appelé « Misogynist’s nightmare » car je trouvais justement que ça pouvait constituer tout ce que déteste les hommes qui n’aiment pas les femmes ou ne les aime qu’en tant qu’objets à posséder ou êtres inférieurs, avec moins de droits qu’eux (et souvent plus de devoirs). Cela peut paraître cliché, mais je ressens souvent cette pression misogyne autour de moi au travers de réflexions que j’entends, même quand elles ne me sont pas adressées directement. Non seulement cela m’agace, mais je trouve que philosophiquement c’est une façon de voir la vie opposée à la mienne et mes idéaux.

.

grand prix de la ville d'Epinal 2016

13331034_899566166832499_3604323639321357951_n

exposition Epinal

13346759_899566103499172_2587089206746735995_n

.

.

Du coup quand ce dessin a reçu un prix le soir du vernissage, cela avait encore plus de valeur. Comme le fait d’affirmer le droit à l’existence de certaines femmes, dans leur fragilité, sensibilité, délicatesse et mystère. Je suis vraiment favorable à la sensibilité (des femmes et des hommes) et du coup totalement opposée au fait que celle ci soit sans arrêt persécutée, attaquée ou abusée.

.

1606_bailliinde90

.

.

J’ai longtemps fréquenté des personnes qui aimaient également la sensibilité, mais qui ne l’aimait que pour la dominer. Ce qui n’est pas mon propos. Si je dessine des personnages aux allures ingénues, romantiques ou tristes, ce n’est jamais pour exciter le bourreau mais au contraire pour leurs droits d’exister en tant que telles (et non objet de quelqu’un). Je pense également qu’un sujet romantique au sens allemand, ne doit pas systématiquement se conformer à l’image de bonheur factice. Beaucoup de gens préfèrent des images de femmes souriantes, mais personnellement j’y vois souvent des présentations powerpoint ennuyants dans des bureaux de communication de publicitaires.

Je pense sincèrement qu’une civilisation raffinée, éduquée et cultivée est plus épanouissante et riche que lorsqu’on prône des valeurs de barbarie, de violence gratuite, matérielles, de mensonges et d’abus en tout genre. En revanche je suis totalement pour défendre mes valeurs par la violence, car pour moi la défense n’est pas gratuite. J’ai été trop longtemps dans le pardon des bourreaux et l’accablement des victimes comme on me l’a bien appris sagement et franchement ça ne m’a jamais amené à quelque chose de positif mais maintenant c’est oeil pour oeil et dents pour dents. On peut tout à fait être sensible et combattant.

.

sens dessus dessous visage

.

1606_sensdessus1

.

1606_sensdessus

.

.

Mes deux autres dessins à l’encre de Chine sur peinture aquarelle et acrylique peuvent se présenter dans deux sens : haut et bas (au lieu de multiples pour « misogynist’s nightmare »). Cela peut évoquer la figure du personnage de cartes à jouer que j’aime assez. J’ai aimé me concentrer sur le trait, dans le fait de réunir les deux têtes par une ligne simple et fluide, donnant un caractère abstrait dans les visages pourtant bien détaillés donc réalistes.

.

Holy Mane aquarelle dessin

.

.

L’exposition avait lieu à la galerie du Bailli d’Epinal. Elle démarrait le 3 juin 2016 et finissait le 11. Lors du vernissage j’ai remporté le troisième prix correspondant au prix « Espoir ». Ce qui était une totale surprise et pris comme un encouragement voire un désir de voir mon travail s’épanouir.

.

1606_bailliinde84

.

13339663_899566373499145_2911050899911166614_n

13339696_899566143499168_486616068969662453_n

.

.

1606_bailliprix2

.

1606_bailliinde88

1606_bailliinde91

.

1606_bailliinde95

.

1606_bailliinde98

 .

A partir de mon dessin j’ai mélangé grâce à une application différentes images « populaires » ce qui donne des effets à la fois amusant et inquiétant (je ne pensais pas que la vague d’Okusai donnerai un telle effet quelque peu inquiétant.)

 

 

 

1605_misogynistsnightmare_det1

 

160616_ostagrangry

 

160616_ostagrhokus

 

Les photos du vernissage sans copyright ont été réalisé par Skapal.

Exposition Holy Mane au 4 bar

Exposition Holy Mane au 4 bar

Parfois, on organise des rendez vous pour trouver des expositions, négocier des dates, trouver des arrangements et expliquer son travail et parfois les occasions se présentent toutes seules.

.

4bar_int_bird272

4bar_int_gun265

.

.

Petite dédicace à mon ami Thierry et son goût à préférer boire de l’alcool à du thé.

.

.

4bar_int_serp269

.

.

C’était le cas pour l’exposition au Salon de thé Nulle Part Ailleurs et ce fut aussi le cas pour cette exposition au 4 bar. Cela a fait qu’elles se sont déroulées en même temps, ce n’était pas souhaité, mais après tout pourquoi pas.

.

.

4bar_ext_255

4bar_int_276

4bar_int_bird_HSlim292

.

.

.

exposition Holy Mane 4bar_int_gun271 4bar_int_gun284

.

Pour cette exposition, j’ai choisi de montrer un ancien dessin en noir et blanc car il avait une atmosphère cadrant mieux avec le papier peint (que j’aimais évidemment). J’aime le dessin à l’encre représentant d’anciens pistolet dans un goût un peu oldschool et rock n’ roll, ce qui collait à un bar. Je présente également ma grande aquarelle avec les serpents.

.

.

4bar_int_gun-scifi248 4bar_int_serp268

.

Je propose mon aquarelle représentant une femme blonde dans des tons un peu « trash » (selon les propos de quelqu’un). Ainsi qu’une impression A3 de deadbird pour montrer également ma production plus « colorée, florale et féminine »

.

.

4bar_int_274

.

L’exposition a débuté le 7 mai et devait se finir il y a quelques jours mais est renouvelée jusque date indéterminée.

Watercolor and Surface pattern design – La fille à la fleur de basilic

Watercolor and Surface pattern design – La fille à la fleur de basilic

Voici une aquarelle que j’avais réalisé dernièrement à la plume. Je ne me lasserais jamais des motifs floraux, plus j’en fait, plus j’ai l’impression qu’il m’en reste à faire car je m’intéresse plus profondément aux fleurs et les redécouvre chaque jour.

 .

.

watercolor pattern design fashion

 

 

 

C’est vraiment agréable de vivre dans une ville très fleurie où les espaces verts sont nombreux et où la forêt est la plus vaste de France. Certes je n’aime pas les hivers (qui durent apparemment 8 mois), mais c’est ce qui donne tant de richesse à la flore de cette région. Qui dit région de forêts et de montagnes dit folklore et croyances magiques, tout cela est très inspirant pour mon travail.

J’ai réalisé cette vidéo montrant en accéléré ma manière de dessiner cette illustration :

 

 

 

J’aime beaucoup ce dessin, je lui trouve quelque chose d’envoûtant. C’est pourquoi j’ai tenté de le décliner en pattern design (motif textile).

 

J’ai voulu faire un motif plutôt romantique et féminin rappelant certains aspects des années 70 (encore et toujours… le motif dans le motif).

 

 

16_01_26_patterndesign_watercolor_rendu1

 

 

 

Une version moins chargée que je trouverai sympa d’intégrer sur une pochette de disque.

 

16_01_26_patterndesign_watercolor_rendu1b

 

Une version plus mystérieuse, sombre et sexy.

 

16_01_26_patterndesign_watercolor_rendu2

 

 

Et une version plus psychédélique.

 

16_01_26_patterndesign_watercolor_rendu3

 

J’ai récemment réalisé cette illustration de mode que j’aime bien.

J’ai voulu ressortir mes crayons de couleurs et le rendu est plutôt intéressant, délicat et naïf.

 

160410_fashillus_crayonfond

 

J’ai dessiné le fond à part au pinceau d’après une photo et je l’ai incluse ensuite à la composition.

J’ai incorporé le motif à la robe pour lui donner un côté chamarrée et féminin accentué par le châle au motif également chargé. J’aime utiliser ces références quelque peu passées mais empreints de souvenirs avec un style plus décalés, jeune, sexy, ingénu et tendance.

 

 

 

160410_fashillus_crayonfond-det

Exposition dans 4 lieux d’Epinal et Fashion Night

Exposition dans 4 lieux d’Epinal et Fashion Night

Bonjour à tous, généralement je n’écris pas ici mes expositions à venir, car il m’est déjà arrivé que pour diverses raisons, certaines annulent au dernier moment. De plus j’aime faire un compte rendu avec des photos in situ et évidemment je ne peux pas le faire en avance. Mais pour cette fois j’annonce la soirée de ce vendredi 3 juin 2016.

 

1605_misogynistsnightmare_det2

détail de « misogynist’s nightmare » aquarelle et encre de Chine, mai 2016. Sera exposé à la galerie du Bailli.

A l’occasion de la Fashion Night, un événement organisé par des commerçants du centre ville d’Epinal pour apporter de l’animation jusque minuit j’expose 6 illustrations orientée mode. Elles seront présentes au marché couvert pendant quelques jours. Il y aura toute sorte d’animations, des défilés, etc et cela commence à 20h.

Ce soir là sera également le vernissage à 18h30 de l’exposition de l’académie d’arts plastiques. J’y expose trois oeuvres répondant au thème général « sens dessus dessous ». Cela se passe dans la très belle galerie du Bailli, la plus belle galerie selon moi.

 

160517_upsidedown_profile

Upside Down profile, mai 2016. Aquarelle, acrylique et encre de Chine sur papier d’Arches. Sera exposé à la galerie du Bailli.

 

Comme annoncé précédemment j’ai exposé tout le mois de mai au Salon de thé Nulle Part Ailleurs à côté de la basilique, l’exposition sera donc encore visible mais plus pour longtemps.

J’expose également dans un bar, rue des Etats Unis, le 4 bar, le hasard a fait que les dates se sont superposées, finalement ça n’a aucun problème.

 

J’ai créé une carte pour visualiser les différents lieux où l’on pourra voir mon travail :

 

exposition Epinal Holy Mane

 

clic pour la voir en plus grand

 

Je travaille toujours autant, mon but est de faire découvrir mon travail, d’avoir plus de visibilité et d’éveiller les gens au travail d’illustratrice. J’informe également que je suis disponible pour tout travail d’illustrations ou de graphisme. J’ai beaucoup de projets, je prépare en ce moment des expositions pour le mois de septembre par exemple (mais les dossiers sont à rendre dans quelques jours), j’ai également une exposition à la fin du mois de prévu.

Aquarelle Lapin familier

Aquarelle Lapin familier

 

Voici une aquarelle que j’ai réalisé au mois de mai dernier. Il s’agit d’encre de Chine appliqué à la plume naturelle sur papier d’Arches et mis en couleur à l’aquarelle.

.

15_05_lapins_det1

 

15_05_lapins_det2

 

Voici une video montrant quelques moments de l’encrage en vitesse accélérée :

.

Aquarelle Lapin familier Work In Progress from Holy Mane

 

15_05_lapinscoul

.

.

Pour la conception de ce dessin j’ai d’abord réalisé un croquis dans un format dans lequel je me sens plus à l’aise. J’ai ensuite créé un quadrillage en dessinant des droites au feutre à alcool sur un transparent. J’ai quadrillé également au crayon léger ma feuille d’Arches finale selon l’agrandissement désiré. Ainsi je peux redessiner à l’aide de ce quadrillage mon dessin à la plume sans décalquer à la table lumineuse comme beaucoup de soit disant illustrateurs le font.

.

.

aquarelle illustration

 

15_lapinWIP2

 

.

Une version noir et blanc :

.

15_lapinNB

.

Et une version numérique :

.

15_lapin630

.

Des cartes postales sont disponibles pour ce modèle « rose », n’hésitez pas à m’envoyer un mail si vous êtes intéressés :

.

15_05_lapins_cartpo

15_05_lapins_cartpo2

.

Cette aquarelle a été exposé en août dernier à Nancy :

.

MDF_Holymane_240

MDF_Holymane_401

 

 

 

aquarelle lapin 15_05_lapins_cadre2

Aquarelle Serpentine

Aquarelle Serpentine

Voici une aquarelle grand format (65cm x 92 cm) réalisée cet été.

.

.

.2015-08_serpent

 

 

.

.

Je l’ai déjà montré sur facebook. Elle suit mes précédentes réalisations, mais dans un style plus libre et rapide où le trait à une grande importance. Le contour est réalisé au pinceau souple, le visage est ensuite peint à l’aquarelle au gros pinceau aquarelle.

.

2015-08_serpentdet2

.

.

Le fond est composé d’éléments décoratifs sur fond d’encre bleue nuit.

J’ai voulu restreinte la palette de couleurs pour créer une association plus franche.

 

.

aquarelle serpentine

.

.

On retrouve dans le décor des cubes, des yeux, des feuilles dorées et des évocations de serpent. Le bas de la peinture est composé d’éléments floraux en encre brune.

.

.

2015-08_serpentdetwip

.

.

Voici une proposition d’intégration en décoration dans un intérieur de style chic XXème siècle.

.

 

2015-08_serpentroom

.

.

2015-08_serpentdet1

summertime happiness

summertime happiness

J’aime beaucoup l’été, surtout après ce premier hiver dans les Vosges où je ne pouvais quitter mes sept épaisseurs de vêtements. Il fait froid en hiver mais également très chaud en été, la canicule n’épargne pas l’est de la France.

Le rebord de ma fenêtre :

plants_027

 

Mon basilic pourpre (qui ne l’est plus vraiment).

plants_880

plants_883

 

Profiter des bois est un bonheur incroyable, ça me délasse de l’écran de l’ordinateur et des impératifs du quotidien. (En ce moment je prépare une journée d’exposition de mes récents dessins dans un parc et les préparatifs sont un peu épuisants). Cela m’aide à mieux dormir, à mieux respirer, à être mieux et enfin je me répète, la nature est une source d’inspiration incroyable, et elle se renouvelle à chaque instant. Récemment, sur une plage de rochers près de chez moi, j’essaie d’observer la Moselle et de voir venir les esprits des eaux. Je travaille ma sensibilité, j’ai encore du chemin à faire pour cerner l’invisible. Il faut que je leur dédie des peintures.

 

Sur les bords de la Moselle

nature_372

nature_380

 

nature463

 

Une plage de caillou

nature_394

 

nature_445

nature_400

 

 

nature_480

nature_415

 

nature_467

 

nature_493

 

Aquarelle serpents et fougères

Aquarelle serpents et fougères

Comme je le prévoyais, ma dernière note a engendré quelques interrogations, je pense qu’il faudrait que je développe artistiquement ce sentiment de trouble, alors que depuis toujours j’ai tenté d’être dans l’opposé : la justification et l’explication.

Il y a de nombreuses œuvres et artistes que j’aime beaucoup car elles me touchent et provoquent en moi des émotions intenses, j’aime quand cela m’interpelle, me bouleverse et j’aime aussi chercher en moi le pourquoi de ces liens. Mon existence est une grande introspection jubilatoire. J’aime beaucoup les aspects sombres voire dramatiques ou violents et pourtant je me suis découverte non violente. Peu de gens comprennent cela quand je l’explique pourtant il n’est pas rare que les gens aiment par exemple des films tragiques avec des choses qui se passent mal pour les personnages tout en espérant avoir une vie sans problème.
15-04_long-snake2
Tout ça m’amène à réfléchir sur mes propres censures, pourquoi sont elles là ? Comment les dépasser ou non…
De la même manière, j’ai souvent aimé expliquer les aspects symboliques de mes illustrations, en me rendant compte qu’au final on préférait généralement garder le côté mystérieux (qui n’a jamais été mon but). J’ai toujours détesté les mystères ou le fait qu’on ne me comprenne pas, car j’ai toujours préféré aller plus loin dans les choses, explorer et comprendre, repousser les frontières.
aquarelle serpents et fougères
Et puis, grâce à ces réflexions, je me dis que je tiens quelque chose artistiquement, témoignant de ma volonté de ne pas suivre les réseaux, les petits groupes hypocrites, mais de tracer sa voie et de travailler avec ceux qui aiment travailler et non pas ceux qui aiment s’écouter parler de leur travail que personne ne voit jamais.
Se poser des questions, explorer des voies, des techniques, des émotions est également le travail que n’importe quel bon créatif doit faire.
Bien sur, tout ce processus prend beaucoup de temps à germer, nous verrons si j’arrive à accoucher d’œuvres fortes, mélancoliques, belles et profondes qui déroutent ou tourmentent les esprits.
***
aquarelle serpents et fougères
15-04_long-snake-aqua4
Pour le moment, je vous parle de mon actualité et vous partage cette récente aquarelle (déjà partagée sur ma page FB). Je suis très contente du résultat, déjà par rapport à son papier qui vient de la papeterie d’Arches, près de chez moi, mondialement connue, à l’époque où elle était encore française.
15-04_long-snake-aqua2mo
C’est la fille d’un ancien employé licencié économique qui me l’a donné. Ce papier est symbolique, il a une histoire (triste selon moi que la France perde ses signatures d’excellence tel que le Papier d’Arches), puis de transmission jusqu’à cette aquarelle. Travailler sur un nouveau papier est toujours une expérience, comme construire un projet avec une nouvelle personne, ce n’est pas toujours évident, il faut savoir tirer le meilleur de cet échange charnel. Mot peut être un peu gros mais pour moi la plume ou le pinceau, l’encre, l’eau, la couleur rencontre le papier dans un acte sensuel, qui parfois ne fait pas toujours bon effet, c’est un acte à découvrir, maîtriser, c’est une histoire véritablement passionnante.
15-04_long-snake-aqua3
Il s’agit d’un format allongé de 78 cm x 20 cm sur lequel est dessiné des visages féminins entourées d’éléments de nature florale et animale comme les serpents.
Avant de mettre de la couleur au pinceau, j’ai créé des variations en versions digitales.
15-04_long-snake
Cette aquarelle sera présentée pour mon exposition dans un hôtel trois étoiles dans le cadre d’un salon international de littérature fantastique. J’ai donc pris la décision de lui offrir un encadrement sur mesure. Je vous en reparle très vite.

aquarelle serpents et fougères

aquarelle serpents et fougères

aquarelle serpents et fougères

Happy Beltane !

Happy Beltane !

Bonjour, comme vous le savez peut être la fin du mois d’avril est un moment très important pour moi. Depuis que j’ai décidé de célébrer les choses pour m’apporter plus de Joie et la faire fructifier, et d’honorer la Vie en tant que source de Création, je fête mon jour de naissance avec grand enthousiasme. Peut être que comme moi, vous avez souvent entendu dire que le jour d’anniversaire n’était qu’une fête d’enfant, et qu’il fallait grandir en renonçant à ce genre de futilité égoïste. Evidemment, en choisissant de me tourner vers la Joie, je ne peux que m’opposer face à ceux qui veulent nous priver de nous aimer, aussi futilement cela puisse leur paraître. D’autres y voient un compteur d’années qui nous rapproche vers la vieillesse, mais je pense que le contraire de la vieillesse est non pas l’âge mais la maladie et les mauvais soins apportés au corps, sans parler de la résignation à vivre etc.

crown_2401

compo1

La nuit de Walpurgis est l’invention catholique visant à diaboliser les fêtes païennes célébrant la vie. Elle décrit des Sabbats de sorcières et autres créatures adorateurs du Démon. L’adoration du démon n’est autre que l’adoration de la nature et de son renouveau. La nature représentant une force sacrée et magique non compatible avec ceux qui veulent asservir les humains. Il est dit qu’à cette époque de l’année, le 30 avril, mais également le 31 octobre dans la nuit d’Halloween, les mondes s’entrecroisent, celui des morts, des vivants et autres créatures mystérieuses.

portrait_2432

compo2

Beltane est une fête traditionnelle fêtée dans certains pays européens visant à célébrer la nature et sa fertilité pour ainsi avoir des moissons riches en été et éviter les pénuries.

J’aime beaucoup le film The wicker man de 1973 qui aborde ces thèmes.

J’écoute très régulièrement sa bande originale qui me replonge dans une époque avec un esthétisme que j’adore.

Le mat de mai est aussi un symbole très beau, j’aimerai tellement voir des spectacles et des défilés festifs de ces anciennes croyances folkloriques.

Malheureusement tout cela tend à disparaître, quand il n’est pas récupéré par des ringards new ageux (ce que je reproche à ces gens là sont leurs morales réductrices et leurs hypocrisies exagérées).

J’avais récemment écrit ces mots sous l’agacement de voir constamment la création et la sensibilité bafouée :

L’homme moderne s’est éloigné de sa sensibilité et de sa création, ainsi il a perdu sa part magique, sa capacité à penser et pratiquer ce qui sort de la « raison ». Le capitalisme actuel rejette et discrimine le monde de la sensation, de la réflexion, de la philosophie, de l’art, il ne cesse (et c’est la définition du bourgeois) de transformer tout ce qu’il peut en produit et dénature ainsi l’essence créative et la nature, qui ne devrait pour lui qu’être soumises au diktat démocratique (à l’opposé de la publicité, qui elle séduit le peuple pour mieux le pervertir).
Avant le capitalisme, les religions ont voulu priver l’homme de sa pratique magique, de sa vision du monde sensible et de son action fertile (en accord avec la nature) sur celui ci, dans le seul but de dominer les humains et les rendre esclaves. C’est pourquoi elles ont rendu illicite la création.
Le problème est qu’actuellement certaines religions ne se contentent pas d’exercer leur culte de manière privée et personnelle, elles imposent à tous leurs idéologies et détruisent et exterminent sans résistance. Tout ce qui déplaît à ces gens, la musique, la sensualité, la différence etc est appelé « Satan » (Satan qui, chez les non religieux n’existe pas et ne devient que le symbole de tout ce que les religieux détestent), ainsi les complotistes, antisémites, frustrés, fanatiques, recommencent leur chasse aux sorcières au XXIème siècle pour un monde sous contrôle, capitaliste, et absolument pas traditionaliste, comme ils essaient de le faire croire.

 

Je me rapproche de plus en plus de la nature, et je sens également un besoin de renouer avec une ancienne connaissance des plantes. Ma génération n’a pas du tout été sensibilisé à apprendre les noms et les vertus de ce qu’offre la nature. C’est assez regrettable mais il n’est tard pour personne d’apprendre et réapprendre le monde qui nous entoure. Nous vivons dans une époque charnière où les grandes entreprises capitalistes font tout pour nous déraciner, il reste encore quelques ressources libres qu’il faut pouvoir garder libre.

portrait_2447

J’aime créer des couronnes de fleurs, celle ci n’était peut être pas la plus belle que j’ai faite, mais c’était important que je puisse porter une couronne pour mon anniversaire. J’ai fait une vidéo, mais la qualité est basse, j’espère que ça vous donnera tout de même envie de vous rapprocher de la nature.

couronne de fleur from Holy Mane on Vimeo.