Actu de mai : Exposition marché couvert et banque HSBC

Actu de mai : Exposition marché couvert et banque HSBC

Bonjour à tous, en ce moment je vois de nombreuses opportunités se débloquer par rapport aux efforts fournies les années précédentes.

.

marchecouvert231

.

.

– Je rappelle donc que ce soir, jeudi 17 mai à 18h30, vous pourrez me rencontrer lors du vernissage de l’exposition à la banque HSBC d’Epinal. Un bâtiment très élégant gardant le charme XIXème avec ses ferronneries d’arts, ses moulures et ses boiseries. L’exposition a commencé ce lundi et se poursuit jusque vendredi 25 mai 2018 !

.

32376716_10155712046509217_3969641076859338752_n

.

.

expo banque HSBC Epinal

.

.

– Demain vendredi a lieu a Epinal la Fashion Night, c’est un événement organisé par les commerçants, avec de nombreuses animations (défilés de mode, concert, …). J’aurai un stand place Pinau, où vous pourrez voir quelques oeuvres, bijoux d’art, cartes postales etc,… C’est de 18h à minuit, et les commerces sont ouverts.

.

– Dans le cadre de cette Fashion Night, j’expose également sept illustrations dans le marché couvert pendant une semaine et demi (visible pendant les Imaginales). Je viens d’installer tout ça et je suis très contente d’y reparticiper comme il y a deux ans.

.

.

marché couvert Epinal

.

.

Cela nous donne 15 oeuvres exposées dans la boutique Achille à Plombières-les-Bains, 4 oeuvres dans la banque HSBC d’Epinal et 7 oeuvres au marché couvert, sans oublier le stand de vendredi où j’aurai quand même encore des choses à montrer, sans parler d’une exposition de travaux d’art textile réalisée par des collégiens (mais j’en reparlerai),… puis les Imaginales où je n’expose pas, mais je prépare la soirée Jeu de Rôle.

(mais avec ça on nous répète qu’on ne « fait rien »).

En tout cas je suis vraiment très heureuse et j’espère donner l’amour que j’ai en trop à ceux qui sont sincèrement passionnés par l’art.

.

.

marchecouvert248

Exposition à Raon-l’Etape

Exposition à Raon-l’Etape
Hier avait lieu l’inauguration à l’espace Emile Gallée de Raon l’Etape (Vosges) de l’exposition « les jardins décalés ». Une exposition sur le thème de l’Asie et du Japon en particulier.
.
.
180427_Raon701
.
.
180429_raon867
.
.
J’avais donc travaillé sur le thème du Japon et de l’érotisme pour également présenter mon oeuvre textile « La jeune fille et le spectre » à l’exposition Erotic Art de Plombières-les-Bains. Je suis replongée dans mes vieilles amours à travers les ambiances erotique-grotesque de Suehiro Maruo et de l’angura de Shuji Terayama, j’y ai ajouté une dose de fantômes inquiétants dont raffolent les japonais pour créer cette oeuvre que j’aime beaucoup. Le photographe Laurent Braun exposait quant à lui un travail tout aussi fantomatique ou chamanique s’inspirant des ombres du butô.
.
.
180429_raon_878
.
.
180429_raon887
.
.
Un texte explique ma démarche, que j’accompagne de cartes de visites et de brochures expliquant mes services d’illustratrice et d’artiste textile. Ces brochures sont bien parties. Sous mon oeuvre, j’ai posé un katana et deux (fausses) chrysanthèmes. J’étais habillée le jour de l’inauguration d’un kimono offert il y a une dizaine d’années par une amie japonaise.
 .
Lors de l’inauguration j’ai expliqué ma démarche aux élus présents pour l’événement : le maire de Raon-L’Etape et ses adjoints, le maire de Saint Dié et président de cette communauté d’agglomération,… Je ne m’étais pas du tout préparé à cela mais ma tenue m’a donné confiance pour leur parler de cette oeuvre qui repousse mes petites limites de ma triste auto-censure. Erotisme, mort, esprit fantôme, guerre, nationalisme. A notre époque où les préraphaélites choquent, je me dis que je m’expose aux premières lignes, sans vouloir m’octroyer la position d’avant-garde. Plus personne ne s’y ose aujourd’hui et cela trahit le démantèlement du rayonnement artistique français.
.
.
180429_raon913
.
.
180429_raon917
.
.
Ces dernières semaines je suis très occupée et les expositions s’enchainent pour mon plus grand plaisir. Les efforts à nouer des liens et des contacts  les années précédentes sont enfin récompensés. Ma stratégie est de promouvoir mon travail au niveau local, pour mes illustrations ou mes créations textiles il est important de pouvoir les voir en vrai. Une exposition ne s’improvise pas, c’est un long travail sur plusieurs mois voire années qui parfois n’aboutit pas. Pour beaucoup, les artistes sont des bohèmes qui attendent que les choses leur tombent dessus, (en tout cas c’est comme ça que certains me décrivent) mais cela est bien loin de la réalité (en tout cas pour la plupart). Ce qui ne se voit pas, n’est pas pour autant une absence de travail ou de la détente. Ainsi le travail de recherche et de réflexion, les longs mois passés sur une oeuvre détail par détail, pratiquer ses gammes c’est à dire son oeil, sa main, son trait, le travail administratif et la lecture des livres sur la gestion de son entreprise, les rendez vous dans les administrations kafkaïennes, trouver des prestataires sérieux (je cherche toujours l’imprimeur de mes rêves), rencontrer les professionnels ou les responsables culturels sont bien plus le quotidien des artistes professionnels. Par professionnel, j’entends le fait de reverser une partie de notre chiffre d’affaire à l’Etat et à un organisme tel la MDA quand on réussit à vendre le fruit de notre travail. C’est bien évidemment une obligation juridique dont on se passerait bien, mais c’est la réglementation.
.
.
180429_raon_907
.
.
180429_raon872*
.
.
J’ai conscience que mon travail ne s’adresse pas à tout le monde, en marketing on parle de cible. Un produit est mieux vendu quand on le construit à travers une réflexion liée à une catégorie d’individus. Le message et donc les moyens de communication seront différents si on vend des couches ou des marteaux. Pour ma part, mon travail s’adresse à un public plutôt cultivé et raffiné, ou qui a déjà fréquenté un musée ou ouvert un livre d’art de son propre choix. Ce qui réduit finalement considérablement la population. Ce n’est pas un jugement de valeur, mais une observation objective et je croise très souvent des personnes fières de ne pas fréquenter ces ennuyants musées. Ensuite, j’aime les détails et cela ravit une portion encore plus réduite, et pour finir j’aime le côté romantique sombre, ce qui est bien plus souvent un frein à beaucoup de monde, effrayé par je ne sais quoi ou superstitieux que de voir du sombre va rendre leur vie (plus) déprimante. J’aime les films, la littérature, la musique romantique et sombre mais ce qui rend ma vie déprimante n’est pas l’art, mais plutôt les obligations du quotidien comme faire mes courses dans un hypermarché (et pourtant si on écoutait ce qui attire le plus grand nombre, ce serait de dessiner des produits de consommation avec des couleurs primaires et secondaires présentés par des filles à la peau lisse et souriante).
.
.
180429_raon933
.
.
180429_raon939
.
.
Dans mon travail, ou dans celui de créer un objet, on apprend très vite que le beau universel n’est pas spécifiquement la meilleure chose à rechercher. Dans ma formation de stylisme, on nous forme à créer des objets pour une gamme, que ce soit grandes distribution ou Haute Couture, et cela en dehors de tout affect personnel. Bien sur il faut faire des choses que l’on aime, mais ce n’est pas du tout un problème qu’une partie du public n’aime pas notre travail. Ainsi quand Karl Lagerfeld fait du Chanel, ou du Fendi ou du Lagerfeld, les vêtements sont assez différents, même s’ils restent à l’intérieur de la gamme luxe. Mais c’est tout à fait normal si chacun préfère ceci ou cela.
.
.
180429_raon923
.
.
J’explique cela car parfois les visiteurs ont envie de dire qu’ils n’aiment pas ce qu’ils voient. Quand on est professionnel comme moi, dans le sens où l’on a suivit une formation dans ce secteur, c’est tout a fait normal qu’il y ait des personnes qui n’aiment pas et cela ne me touche pas. Après, quand on crée pour un client et que celui ci n’aime pas, c’est qu’il y a eu un problème de brief dans le procédé créatif mais c’est autre chose.
Je vois souvent de vieilles dames vouloir insister pour me dire qu’elles n’aiment pas ce que je fais. C’est quelque chose que je comprends sans la moindre sensiblerie car mon travail n’avait pas choisi de plaire à cette cible. En fait, ça m’amuse de connaître les commentaires de chacun, et c’est hélas parfois très prévisible.
Bien évidemment toutes les vieilles dames n’ont pas toutes les mêmes goûts, celles qui osent avoir le leur, et s’affranchir de ce que la société choisit pour elles sont souvent très intéressantes et j’apprécie discuter avec elles. Mais celles qui ont pourtant connus les années 70 et se choquent de voir un sein nu peint, je me demande ce qu’elles faisaient à cette époque.
.
.
180429_raon944
.
.
L’exposition a lieu jusqu’au 13 mai 2018.
Espace Emile Gallée de Raon l’Etape.
les samedis 10h-12h 15h-19h
dimanches et mardi 15h-19h
.
.
Si vous passez à Raon l’Etape, prenez le temps d’admirer ces architectures de 1968 par Haüserman, le museumhotel situé sur une petite île (elles ne sont plus visitables mais elles sont à vendre)
.
.
180426_Raon731
.
.
180426_Raon733
.
.
180426_Raon751
.
.
Et si vous aimez les belles choses comme des murs en marbres et de la ferronnerie et des vitraux Art Déco, profitez d’un séjour au château-Robert.
.
.
180426_Raon833
.
.
180426_Raon850
.
.
exposition art textile Raon l'Etape

Exposition Holy Mane à Luxeuil-les-Bains

Exposition Holy Mane à Luxeuil-les-Bains

Vous pouvez découvrir six de mes peintures et six de mes broches à l’espace Frichet de Luxeuil-les-bains en Haute-Saône.

.

180417_luxueil_7995

.

.

L’exposition, qui a lieu dans le cadre de la Fête des Parcs débute lundi 16 avril et se termine le 22 avril 2018.

.

180415_luxueil_7980

.

.

180415_luxueil_7985

.

.

Ce fut l’occasion pour moi de découvrir cette jolie ville..
.

.

Pour l’occasion, vous pourrez vois trois peintures à l’acrylique que j’ai peinte en mars 2018, jamais exposées.

.

.

Luxeuil-les-bains

.

.

29573329_10155620952254217_7828253559599922863_n

.

.

30415472_10155639100694217_7246469769865330710_n

.

.

L’orgue de la basilique Saint Pierre.

.

180415_luxueilorgue_8069

.

.

Je crois que j’ai quelque chose avec les villes thermales…

.

.

180415_luxueilorgue_8007

.

.

180415_luxueilorgue_8033

.

.

180415_luxueilorgue_8038

.

.

180415_luxueilorgue_8041

.

.

180415_luxueilorgue_8057

 

Aquarelle – Vindex

Aquarelle – Vindex
Cette illustration dans une style plus « fantastique » est un peu particulière pour moi car elle m’est très personnelle, en tout cas elle le fut à l’époque où je l’avais réalisé en juillet 2016.
Avec le temps, il m’est plus facile de révéler sa signification.
.
.
.
illustration faucille
.
.
.
C’est une aquarelle sur un format A3 représentant un personnage féminin vu dans un miroir ovale.
.
.

180303_vindex-det.

.
.
Je vous explique plus en détails cette illustration en vidéo.
.
.

Exposition au C.C. d’Epinal du 26 mars au 6 avril 2018

Exposition au C.C. d’Epinal du 26 mars au 6 avril 2018

Me revoilà avec une nouvelle exposition collective intitulée « La féminité dans tous ses états ».

.

.

180325_expoCentreCul1

 

.

.

Pour ceux qui sont dans les Vosges, vous pourrez voir trois de mes illustrations au Centre Culturel du 26 mars (demain) au 6 avril 2018. Nous aurons le plaisir de vous accueillir pendant le vernissage ce jeudi 29 mars à partir de 18h.

.

J’expose une impression de mon illustration « Walkman Girl ». Elle était déjà exposée au marché couvert d’Epinal dans le cadre de la Fashion Night.

.

Dessin et numérique "K7"

.

.

J’expose également « Misogynist’s nightmare », déjà exposé à la galerie du Bailli en 2016, qui m’avait valu un prix.

.

.

dessin visages Holy Mane

.

.

 

Et j’expose enfin pour la première fois « Femme et crane », réalisée aux crayons, techniques que j’utilise peu mais qui me plait à reprendre, que j’avais dessiné le 24 décembre 2017. Cela fait plusieurs années de suites que je réalise des illustrations qui me plaisent autour de Noël.

.

.

illustration crane

.

.

180325_expoCentreCul1_553

.

.

Et n’oubliez pas mardi je serai à la Rotonde de Thaon les Vosges.

Bon printemps !

.

.

exposition illustration

.

.

qui? Holy Mane avec Pigment’T

ou ? Centre Culturel d’Epinal

quand ? Du lundi 26 mars au 6 avril 2018

combien ? entrée libre

Holy Mane au Forum des métiers d’Arts

Holy Mane au Forum des métiers d’Arts

J’ai la joie de vous retrouver au 6ème forum des métiers d’Arts et de la transmission des savoirs.

.

Comme son nom l’indique, de nombreux artisans, formateurs et professionnels seront présents pour parler et créer devant un large public. L’entrée est gratuite pour tout le monde, de nombreux scolaires seront également présents grâce à des transports mis en place spécialement pour eux par le Rotary d’Epinal. La transmission est réellement ce qui anime cette manifestation, c’est pourquoi je présenterai mes travaux d’arts textiles et parlerai du tissage, qui symbolise pour moi la transmission d’un savoir faire ancestral, mêlé d’une créativité audacieuse et contemporaine.

.

art textile

Je montrerai comment, avec peu de moyen on peut créer un tissage à la main.

Vous pouvez regarder les 7 premières minutes de cette émission TV sur Vosges Télévision pour écouter l’organisateur présenter son forum :

 

Ou ? 

La rotonde de Cap Avenir Thaon les Vosges

Quand ?

Mardi 27 mars 2018

8h30 – 17h

Combien ?

Entrée libre

Pourquoi ?

Pour voir des artisans présenter leurs savoir-faire

Exposition à la galerie du Bailli jusqu’au 14 mars

Exposition à la galerie du Bailli jusqu’au 14 mars

 

 

 

 

Pour ceux qui ne me suivent pas sur les réseaux sociaux, j’expose en ce moment trois illustrations à la galerie du Bailli d’Epinal.

.

.

1609_mars

.

.

Ares

.

.

L’exposition a commencé la semaine dernière et se poursuit jusque mercredi 14 mars 2018. Je serai présente demain mardi et mercredi de 13h30 à 18h pour celles et ceux qui aimeraient me rencontrer ou me poser des questions.

.

28795923_10155549292384217_4295443573545699038_n

.

J’expose pour la première fois mon aquarelle « Mars », en hommage au dieu de la guerre chez les romains (et Arès chez les grecs). Je prépare d’ailleurs une vidéo pour vous en parler plus en détails.

.

.

J’expose cette aquarelle « Escape » que j’avais déjà exposé aux Imaginales de 2017.

.

.

 

 

170515_escape

.

.

 

.

.

J’expose pour la première fois ma dernière peinture terminée « blue bird ».

.

170525_peint_bluebird_bureau

170525_peint_bluebird_det1.

.

.

encadrement

.

.

A très bientôt !

 

 

Atelier tissage végétal

Atelier tissage végétal
Retour sur un atelier sur le tissage que j’avais animé avec la Maison de l’Environnement d’Epinal le 2 novembre 2016.
Cet atelier s’inscrivait dans le cadre d’une semaine sur la réduction des déchets. La préservation de la nature et les questions environnementales sont des sujets qui me tiennent à coeur.
.
.

atelier tissage

 

.

.

.

.

 

Epinal est une ville très fleurie qui détient une bonne note au label de qualité de vie, Villes et Villages Fleuris.
J’avais donc proposé de venir récupérer des fleurs et des branches jetées mais encore jolies et présentables pour en faire des tissages à la main. A savoir que dans tous les cas ces matières végétales sont compostées sur le site des serres de la Ville. Rien ne se perd, tout se transforme.
.
.
La Maison de l’Environnement, soucieuse de sensibiliser la population à ces sujets avait donc proposé un atelier ouvert à tous, de tout niveau manuel. Cela permet aussi de participer au lien social de manière local.
.
.
180226_temp_arttex_4
.
.
L’atelier consistait à présenter la technique du tissage à la main dans sa forme la plus simple, accessible, économique et ré-utilisant des matériaux de récupération (carton, ficelle,…). Le matériel était mis à disposition mais chaque participant se devait de fabriquer son propre métier à tisser, c’est à dire la structure permettant de tendre des fils verticaux (les fils de chaine), pour pouvoir ensuite insérer des fils, fibres ou végétaux entre les fils de cette chaine.
.
.
fiberArt_957
.
.
Ainsi en levant un fil de chaine sur deux, on peut insérer ce qu’on appelle le fil de trame. Cela crée ce qu’on appelle une armure toile. On peut complexifier le tissage en levant un fil sur trois, par exemple et on obtient une armure différente (sergé). Mais l’armure toile est la simple et la plus solide.
Dans le tissage on peut toujours faire plus compliqué, mais il est nécessaire pour cela de passer par la base.
.
.
180226_temp_arttex_2
.
.
Pour créer ce métier à tisser, il suffit de cranter au ciseau régulièrement (tous les 1 cm par exemple), le carton en haut et en bas (tenu verticalement, c’est à dire en format portrait). Ensuite il faut insérer le fils de chaine dans ces crans.
.
.
FiberArt_993flou
.
.
Partager mon expérience du tissage et des arts textiles est une chose qui me plait beaucoup. J’ai pu animer des ateliers régulièrement et ponctuellement avec des publics différents. La seule contrainte est d’aimer un minimum les travaux manuels ou d’être curieux sur la façon dont sont construits les objets du quotidien, c’est à dire le tissu, que l’on retrouve partout autour de nous. Cela favorise la dextérité, le sens de la composition, du rythme, des couleurs mais aussi des matières dans une dimension tactile du réel, dont on manque souvent dans nos sociétés de consommation. Cela oblige un minimum la concentration et la patience, même si l’on peut aisément discuter et se détendre pendant l’activité sur des formes simples.
.
.
180226_temp_arttex_6
.
.
J’ai remarqué que le public était souvent curieux face au tissage, et cela de façon inter-générationnel. Beaucoup de personnes ont des souvenirs quant à cette pratique, souvenir de famille, professionnel, créatif, etc… Le besoin d’échanger des souvenirs est très palpable et intéressant. Le tissage est une pratique à la mode, les entreprises de loisirs créatifs l’ont très bien compris. Cela peut être un loisir, une passion, comme de la création ou une profession artistique ou artisanale. Le monde contemporain a un grand besoin de créer par soi même des objets facile à faire. La satisfaction de créer des choses est une véritable demande, il n’y a qu’à voir le nombre de livres et de kits qui ressortent depuis quelques années sur le sujet.
.
.
180226_temp_arttex_3
.
.
fiberArt_049det
.
.
Le tissage peut être décoratif, accroché sur un mur de type tissage mural, grand ou petit. Il peut servir à être cousu en accessoires : pochettes, bijoux, ou intégré dans des travaux plastiques.
.
Cet atelier durait deux heures, permettant de repartir avec ses créations décoratives. Selon les matières utilisées, le tissage pourra être éphémère (pour décorer Noël par exemple) ou permanent.

.

.

180226_temp_arttex_5

.

.

fiberArt_047

.

fiberArt_049

.

.

Les journaux l’écho des Vosges, Vosges Matin et le web-journal epinalinfos avaient partagé cet événement :

.

.

161103_VosgMatin

.

.

 

161102_EpinalInfo

 

 

 

 

 

Exposition Erotic Art 2018

Exposition Erotic Art 2018
Cette année encore je participe à l’exposition Erotic Art pendant la semaine de la Saint Valentin à Plombières les Bains.
.
eroti_095
.
.
J’ai déjà pu dire combien je trouvais cette ville charmante, notamment par son architecture fin XIXème et début XXème, hantée par les fantômes du Second Empire et de l’Art Nouveau. Les bâtiments sont malheureusement pour certains laissés à l’abandon, mais cela leur procure un certain charme romantique, mêlée à la brume des forêts et vibrant de l’énergie des sources thermales. Cette ville m’inspire par bien des aspects que je n’ai pas encore totalement exploré.
.
.
exposition Plombières
.
.
Le clos des Augustins où se tient une partie de l’exposition, et où j’expose.
.
eroti_055
.
.
Cette année nous sommes beaucoup d’artistes (je ne sais pas combien mais le livret d’exposition est un véritable catalogue) et encore plus d’oeuvres, réparties sur quatre lieux de la Ville.
L’exposition a démarré hier samedi avec le vernissage, dont j’ai pu partagé plusieurs fois sur les réseaux sociaux.
.
.
.
Le Maire de Plombières et le Député de la troisième circonscription des Vosges Christophe Naegelen (avec le micro) ont ouvert l’exposition par leurs discours et leurs bienveillances. C’est toujours agréable de voir les élus aider à la culture et oser s’aventurer sur des terrains aussi audacieux que celui de l’érotisme en ces temps de relents puritain.
.
.
eroti_938
.
.
Je ferai des notes plus détaillées sur les oeuvres originales que je présente, mêlant peinture et textile sur grands formats.
.
.
IMG_7104
.
.
L’exposition se poursuit de mercredi à dimanche 18 février 2018.

Nouvelle Lune et Kali la noire

Nouvelle Lune et Kali la noire

 

Je relisais un livre sur Kali pour me remettre dans son sillage, l’invoquer pour de nouvelles oeuvres à venir. Le travail d’illustration ne se contente pas de devoir maitriser les techniques du dessin, dans la forme, la lumière, la couleur, l’anatomie, la perspective et tant de choses qu’une seule vie ne permet pas de gagner totalement. Il faut à l’illustrateur de se nourrir de culture, terme vaste, mais il lui faut aussi la semence qui fasse germer l’idée que lui apporte cette culture.  Cette graine s’exprime par la poésie, la philosophie, la spiritualité et d’autres choses encore.
.
.
Pour que je puisse aimer le travail d’un artiste, et d’un illustrateur en particulier, il faut que je puisse sentir derrière ses lignes une curiosité intellectuelle et culturelle, une maturité esthétique, une pensée dense et palpable, sinon le travail d’une photocopieuse ou de la machine en général peut très bien faire l’affaire. Pour que l’humain ne disparaisse, il ne doit pas laisser la machine le supplanter, c’est pour ça qu’il doit recultiver son âme avant que la machine se développe jusque là, si ce n’est pas déjà en cours. Une personnalité, une intégrité, des émotions, des sensations, voilà le minimum qu’un vrai artiste doit pouvoir accoucher.
.
.
.
lune noire
.
.
Ces derniers temps, je me sens bousculée par les projets, j’en ai déjà parlé et je m’en réjouis plutôt, mais cela condamne certaines choses à être mises de côté. Je suis déjà socialement et familialement totalement dévouée à mon art, dans le sens où j’ai renoncé à partager du temps avec ce qui ne le fait pas fructifier. L’Art demande des sacrifices, et cela, peu de gens peuvent le comprendre…
.
Aujourd’hui se dresse dans le ciel la lune noire, l’absence de lumière dans la nuit. Cette nouvelle lune s’annonce plutôt négative pour moi. C’est drôle car il y a quelques jours je lisais sur des réseaux sociaux les apports bénéfiques des phases de la lune. Tout était si positif, et donc hypocrite et manichéen comme savent le faire les mythomanes new ageux. Il était dit que pendant la nouvelle lune, il fallait commencer de nouveaux projets. Ma croyance et celle de nombreuses traditions pensent l’inverse. La nouvelle lune symbolise souvent la Mort. Et ici, astrologiquement elle ne m’aide pas à rester dans le bien être.
.
.
calendrier lunaire
(les lunes correspondent ici au standard du pacifique, en France par exemple les pleines lunes de janvier et mars sont le 2). Pour les heures précises, vous pouvez consulter ce site.
.
.
.
Je parle de la Lune car je parle de cycle quand je parle de Kali. Le cycle de la Vie, et de la Mort. Et c’est très étrange que je lise des lignes sur elle ce jour. (Même si je fais des recherches depuis quelques jours et que je construis mon projet depuis quelques semaines).
Donc pour que l’artiste puisse mettre de la consistance et de la vie dans son oeuvre, il doit faire aussi des recherches. Et cela, peu le comprennent… « ah, elle s’amuse, elle fait passer le temps,… elle n’est pas sérieuse,… ». Et pourtant il en faut du sérieux pour se remettre à bâcher sur les livres, les conférences, les émissions, prendre des notes, faire des synthèses et laisser l’esprit s’adonner à son intuition pour sélectionner les morceaux les plus germinateurs ».
.
Kali est liée à la Vie, la Création et aussi la Mort. Ainsi il est nécessaire d’avoir des jours d’inertie. Je déteste l’inertie, c’est quelque chose qui m’effraie et que j’évite au plus haut point. Je ne sais pourquoi ça me rend malade. C’est pour ça que j’ai du mal à rester avec des gens, à part si les conversations se font riches et productives, ce qui est rare, mais en même temps je ne cherche pas assez, je n’ai pas le temps, je dois travailler le dessin et penser à l’Art.
Aujourd’hui ne devrait donc pas être un jour pesant mais un jour de « temps mort ». Kali surpasse la notion de temps.
.
« Kâlî détruit Mahâkâla au moment de la grande dissolution; c’est à dire que Kâli, puissance du temps, absorbe Kâla (le temps), le destructeur universel. »
.
L’hindouisme nous apprend a relativiser le temps. Pourquoi ai je si peur du temps qui passe ? Pourquoi me lamente-je de n’avoir que 24h dans une journée ?
Je disais plus bas, qu’un jour je mourrai et n’aurai pu profiter de toutes les oeuvres d’Art incroyables que peut contenir mon coeur. C’est quelque chose de douloureux. Je n’ai pas le temps car j’ai peur du temps qui passe et de l’inertie, comme la Mort, que je crois être mes ennemis. Mais le cycle qu’incarnent les grandes déésses mères fécondantes que sont Kali ou Ishtar ou tant d’autres qui ne sont que plus ou moins la même entité sous des langues et des terroirs différents, s’étant incarnée différemment pour mieux se faire comprendre des différents peuples du monde, ce cycle est vital, il est la Vie.
.
.
Kali
.
.
Pourquoi se soumettre à rendre des comptes à ceux qui nous oppressent ?
Pourquoi courir contre la montre alors qu’on pourrait parfois s’octroyer le temps de souffler, de dormir, de mourir, pour mieux renaître. Cette nouvelle lune, entre deux pleines lunes de janvier m’apprend l’humilité de la mort. J’ai la sensation d’avoir vécu des morts initiatiques, en rêve, sur le Pont du Diable. Je crois en avoir déjà parlé. Ce jour j’ai réalisé combien n’importe qui pouvait (et voulait) me tuer. (Depuis je sens cette sensation chez certaines personnes à mon égard, cela fut nécessaire pour développer mon instinct, à travers mon instinct de survie : devenir l’animal qui sent le prédateur et apprend à développer ses poisons).
.
Il me faut absolument penser à redevenir un être sensible qui ne court pas après la productivité, les expositions, les projets, les contrats, car je n’ai rien à prouver à personne, je n’ai aucun compte à rendre; pour devenir un être complet, il me faut prendre le temps de réaliser mes projets un à un en leur donnant le temps nécessaire. Je dois prendre du temps pour aller au delà de mes problèmes techniques de vidéo, continuer mes peintures à l’huile qui me prennent plusieurs mois, filer et tisser trame par trame pour sentir la matière, crocheter les mètres de fils en motifs. Personne ne m’arrête mais aussi personne ne doit accélérer le rythme nécessaire des cycles de création. Plus de philosophie, d’esthétique, de spiritualité, de pratique magique, d’émotions, d’amour et de temps morts.
.
PS : Rien à voir, mais j’ai testé l’application/le site Canva. Je n’en voyais pas l’utilité car j’utilise Photoshop, mais pour ceux qui ne disposent pas de ce logiciel, cela permet de notamment créer facilement des « panneaux de tendance » ou graphisme élémentaire.

Etre en Marche ou ne pas être en marche

Etre en Marche ou ne pas être en marche

Bonjour à tous et Bonne Année 2018 !

Comme toujours, je me sens débordée par les projets. C’est à la fois excitant, positif, mais à la fois cela demande une organisation et surtout de devoir sacrifier d’autres choses, notamment ma présence sur mon site. Et pourtant il est également prioritaire et nécessaire de partager mes actualités. J’ai beaucoup de mal à trouver du temps pour éditer mes vidéos, qui ont repris plus d’un an de retard. Filmer et éditer prend du temps, mais également se mettre à jour sur les paramètres techniques, notamment le fait que mon PC rame trop pendant le montage. Ajouter à cela mes routines de dessins à pratiquer. Sinon certaines choses avancent doucement mais surement, comme ma peinture à l’huile, mon tissage, etc,… D’autres sont en suspend, comme la fabrication de métiers à tisser, et d’autres sont sur le feu, comme l’exposition de février à Plombière les Bains. J’ai partagé ma pièce sur mon facebook pour les curieux.

Mais globalement ces projets sont hyper positifs et excitants. Pourtant je me sens débordée et je me rends compte que je n’aurai pas le temps de lire ces livres pris à la BMI, voir ces films, me promener ici ou là… Un jour, je vais mourir et je n’aurai pas eu le plaisir d’être enivrée par certaines lectures, musiques, films,… Et je pense notamment aux créations du XIXème siècle, qui m’intéresse beaucoup. De toute manière si le passé simple disparaît, autant ne plus lire d’écrits contemporains.

 

 

 

illustration

 

Bref, je passe en coup de vent pour partager ce gif, que j’ai tenté de partager sur les réseaux sociaux avant de me dire « mais les gif animés, c’est so 2010… »

 

Je me suis basée sur la vidéo d’un youtuber pour dessiner différentes étapes d’une certaine marche sur papier.

Illustration dans la publication AOC

Illustration dans la publication AOC
Cet été, j’ai travaillé sur l’illustration d’une nouvelle de Amria Jeanneret  intitulé le Pavot Bleu.
.
.
IMG_20170808_131544
.
.
Cette nouvelle a été édité dans le magazine AOC n° 45 correspondant à l’été 2017. Je l’avais montré à ce moment là sur les réseaux sociaux. AOC est une publication de nouvelles (fantastiques – science fiction  fantasy) du magazine Présences d’Esprit.  La nouvelle raconte l’histoire d’Emma, une petite fille qui « reçoit de son père un cadeau rarissime : un pavot bleu, une magnifique plante extraterrestre en voie de disparition. Entre la petite fille et le végétal vont se tisser des relation profondes. »
.
.
.
IMG_20170808_131718
.
.
.
IMG_20170612_192348
.
.
.
J’ai été très contente de créer une illustration pour cette nouvelle qui m’a beaucoup inspiré. Je dois avouer que le dessin s’est rapidement formé dans ma tête. J’ai tout de même noté tous les mots clés qui me semblait importants et ai griffonné quelques croquis préparatoires. Ce dessin était une évidence, à la fois délicat, féminin et sensuel. Je l’ai voulu comme un baiser et j’ai coiffé et habillé la jeune fille de vêtements intemporels pour coller à l’univers de science fiction.
.
.
.
illustration nouvelle
.
.
.
IMG_20170612_184730
.
.
.
C’est très plaisant de voir ses illustrations édités dans le registre des mondes imaginaires (dans lesquels je me replonge d’ailleurs, ce doit être l’effet Imaginales), je rappelle que je reste disponible pour toute commission, projets correspondant à l‘illustration. Si vous êtes auteur, éditeurs, n’hésitez pas à faire appel à mes services ou à partager l’information autour de vous.
.
.
.
IMG_20170808_132037

Petit stand de Noël

Petit stand de Noël

Bonjour à tous,

Je viens vous annoncer que ce week end : samedi 16 et dimanche 17 décembre 2017, je serai présente à Thaon les Vosges, pour un petit marché de Noël chez un particulier. Je suis invitée ainsi que quelques autres créatrices chez Claire pour proposer aux visiteurs nos savoirs faire.

.

thumbnail_flyers marche de noel 2017

 

 

 

.

En plus de nouvelles cartes de Voeux, j’ai préparé quelques cadres peints à la main, au vu du succès qu’ils remportaient précédemment. Il reste également des livres de coloriage sur l’Astrologie, j’aurai des impressions de mes illustrations et quelques originaux.

A cette époque où tout le monde veut consommer la même chose que son voisin, choisir l’originalité d’un cadeau signé d’un artiste pour les fêtes est signe de différence, de distinction et de qualité. Choisir le fait main dans une société sur-industrialisée participe également d’un acte de résistance. Le plus beau cadeau à faire à ceux qui vous aime est d’agir avec intelligence et discernement.

.

.

thumbnail_flyers marche de noel 20172

 

 

.

J’espère que ceux qui sont encore dans le rush de l’achat de cadeaux vont bien s’en sortir. Pour ma part je stressais toujours à cette période, même trouver un « petit quelque chose » était compliqué et je me retrouvais parfois à acheter des choses inutiles. J’espère que je ne serai plus dans cette logique. Etre attentif aux besoins de ceux qu’on aime est déjà en soi un cadeau. J’étais souvent heureuse quand on m’offrait des choses personnalisées ou en rapport à de plaisantes conversations.

.

24991509_10155334724499217_3134492819794156898_n

 

25158107_10155334724559217_8329862591232754123_n

 

.

.

Même pour ceux qui ne fêtent pas Noël ou qui ne sont pas religieux, célébrer des moments avec des gens qu’on aime est quelque chose de positif. Célébrer les choses, la vie, le bonheur est important car il y a de nombreux obstacles qui ternissent nos quotidiens, y faire face en s’aimant soi même et ceux qui nous protègent encourage à combattre les moments gris.

.

*

Je souhaite de bonnes fêtes à tous ceux qui aiment mon travail.

peinture – Serpette

peinture – Serpette

Je vous présente une peinture à l’huile sur châssis entoilé, réalisée entre mars et novembre 2016.

.

.

171007_peint_serpette-det

.

.J’aime utiliser la peinture à l’huile pour réaliser de nombreux détails, mais cela prend beaucoup de temps pour finir une toile. C’est pourquoi j’en réalise deux à trois par an à un rythme d’une heure et demi par semaine, en espérant que je termine celle en cours pour entrer dans mon quota de deux par an.

.

.

peinture à l'huile pas à pas

 

.

.

Je l’avais exposé à la galerie du Bailli en novembre 2016 à l’occasion de l’exposition et du marché de Noël. Elle était au côté de mes autres peintures  « Lune Noire » et « jeune fille et montagne. »

.

.

171007_peint_serpette_expo1

 

.

.

171007_peint_serpette_inspiration

.

.

Voilà quelques images de références pour ma peinture. On me demande souvent si je me peins, mais j’utilise plutôt des images de références venant de visages qui me plaisent, généralement des mannequins de mode. Je ne trouve absolument pas que je leur ressemble, mais si on a l’illusion que c’est le cas, tant mieux pour moi.

.

.

171007_peint_serpette_expo2

 

.

.

Je vous montre en photos, les étapes de la réalisation de cette peinture. J’aime bien utiliser la spirale d’or pour construire mon dessin.

Je débute assez grossièrement pour placer les traits principaux, voire les masses de couleurs quand c’est nécessaire. A ce stade, on me dit souvent « mais tu as changé de style ! » avec joie (autour de moi les gens préfèrent les styles un peu naïf et expressif voire abstrait à la mode chez les peintres amateurs dans les années 60 à 80, alors que j’aime les détails et le réalisme fantastique pour ne pas dire le pop surréalisme émergent des années 2000). On peut voir un petit croquis annonçant l’intention de la composition, même si celle ci reste « simple ».

.

.

171007_peint_serpette_WIP1

171007_peint_serpette_WIP2

 

.

.

Je ne peins pas avec de la nourriture, mais j’aime bien manger des gâteaux, c’est je pense le secret ultime d’une peinture réussie.

J’avais commencé par l’arrière plan, en voulant créer une zone de profondeur en utilisant du flou de perspective.

C’est assez intéressant de voir comme le visage change d’expression et prend vie selon qu’il évolue.

J’utilise très peu de noir, j’aime ajouter des ombres avec des mélanges de bleu outremer.

.

.

171007_peint_serpette_WIP3

 

.

.

.

On me demande souvent pourquoi je ne commence pas par les yeux ou si j’oublie de mettre des cils ou des cheveux, mais c’est parce que je place les détails en derniers.

J’avais une idée de fleurs au début, mais entre temps, je crois que j’ai oublié ou j’ai changé d’humeur pour faire des fleurs à pétales plus bombées, comme des roses ou des pivoines. J’aime bien  ce thème de la nature, des prairies printanières et également le thème plus sec de la serpette, de la faucheuse sévère et effrayante.

.

.

171007_peint_serpette_WIP4

.

.

J’aime bien cette couleur de cheveux, qui me rappelle certains films des années 60-70. J’aime de manière général l’ocre, mais plutôt par touches qu’en applat.

.

.

serpetteWIP.

.

.

Voici un gif de l’évolution de la peinture :

.

.peinture à l'huile pas à pas

 

 

stand Holy Mane au marché d’Automne

stand Holy Mane au marché  d’Automne

Tout ce week end (il a déjà commencé), je présente un stand au Centre Culturel d’Epinal (une nouvelle fois). Vous pourrez  trouver des cartes de voeux, que j’ai faite pour l’occasion, ainsi que mes cahiers de coloriage Astro et le reste.

.

stand marché Holy Mane

.

.

Il reste donc demain dimanche, pour venir découvrir mon travail.

.

171104_marchedautomne702

.

.

J’avais déjà proposé des oeuvres originales ou en séries limités l’année dernière pour la même occasion, mais comme d’habitude je suis très en retard dans la publication de ce blog. Je continue d’être active localement et à participer à diverses manifestations, que ce soit dans le cadre professionnel (illustration, art plastique) ou pour le loisir (chant, jeux de rôle,…). Mon but est de faire connaître mon travail auprès de clients potentiels, qu’ils soient particuliers ou professionnels. N’hésitez pas à aller voir mon book pour avoir un aperçu de ce que je propose. Si vous êtes intéressés ou simplement curieux, vous pouvez m’écrire à info@holymane.com .

Je vous attends demain, avec ou sans bûche vosgienne.

.

171104_marchedautomne681